Pub sur mobiles : la Corée du Sud perquisitionne chez Google

Olivier Robillart
Publié le 03 mai 2011 à 13h11
Les services de police de Corée du Sud estiment qu'AdMob, une filiale de Google, pourrait avoir recueilli de manière illégale des informations concernant le positionnement d'utilisateurs. Ils reprochent à la firme de ne pas avoir soumis cette collecte à l'autorisation de la Commission coréenne des communications.

00A0000003522072-photo-google-logo-sq-gb.jpg
A en croire un responsable de la police du pays, la Corée du Sud soupçonnerait AdMob d'avoir « collecté des informations personnelles de localisation sans consentement ni accord de la Commission coréenne des communications ». Une perquisition a donc été menée dans les locaux de la firme afin de récupérer des disques durs ainsi que d'autres données contenues dans les postes de responsables de Google, indique Reuters.

De son côté, Google a confirmé avoir reçu cette « visite » et a tenu à préciser qu'elle collaborait pleinement avec les autorités du pays. La police cherche donc à comprendre si la filiale de Google, AdMob (spécialiste de la publicité en ligne sur smartphones, racheté en 2009) a agit dans la légalité.

Pour rappel, deux experts ont récemment expliqué que les smartphones sous Android stockeraient des informations (antennes de téléphonie et réseaux WiFi rencontrés) permettant indirectement de tracer les utilisateurs. Ces informations pourraient, d'après eux, être transmises à Google à intervalles réguliers.

Enfin l'affaire Google pourrait ne pas être un cas isolé puisque récemment, la Commission coréenne des communications a demandé des précisions à Apple des clarifications sur ses méthodes de collecte d'informations. Concernant iOS, deux chercheurs ont également expliqué avoir découvert que l'iPhone et l'iPad 3G conservent une trace de tous leurs déplacements. Ces informations sont stockées en clair, sans chiffrement, dans la mémoire du téléphone, et transférées sur ordinateur à chaque sauvegarde. La Corée du Sud cherche donc à savoir à quelles fins sont conservées ces données.
Olivier Robillart
Par Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.