Avec CoolPlanetBioFuels, Google investit dans le biocarburant

22 mars 2011 à 13h42
0
04104898-photo-coolplanetbiofuels.jpg
Après avoir investi de l'argent dans des parcs éoliens, Google a annoncé avoir placé une forte somme dans la start-up CoolPlanetBiofuels qui travaille sur une technologie permettant de produire du biocarburant à partir d'herbe et autres résidus végétaux.

La somme totale investie par Google par le biais de son fond d'investissement Ventures n'a pas été dévoilée, mais la somme totale récoltée par CoolPlanetBiofuels dans le tour de table qui comportait d'autres investisseurs approcherait des 20 millions de dollars. L'entreprise, basée en Californie, développe une façon de transformer des éléments végétaux comme l'herbe ou les copeaux de bois en biocarburant via un procédé thermomécanique. « Ce procédé est gagnant-gagnant et permet de concevoir une énergie renouvellable et durable, qui contribue à réduire la quantité de carbone dans l'atmosphère » a commenté Wasley Chan, de Google Ventures.

Google continue ainsi sur sa lancée, après s'être engagé financièrement dans plusieurs projets éoliens l'année dernière. La firme a en effet signé un contrat de 20 ans avec Nextera Energy Inc en juillet 2010 pour alimenter certains de ses data centers avec de l'énergie renouvelable. En octobre, Google a investi 37,5% du capital d'un projet visant a créer le plus gros parc éolien offshore des USA.

0258000004104900-photo-coolplanetbiofuels.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top