Insolite : Google envoie le Nexus S dans l'espace

23 décembre 2010 à 11h48
0
00FA000003868222-photo-bugdroid-espace.jpg
La semaine dernière, Google a envoyé 7 smartphones Nexus S à plus de 30 kilomètres de hauteur : une façon originale de créer un buzz autour du mobile tournant sur Android Gingerbread.

C'est sans combinaison que Bugdroid, la mascotte de l'OS de Google, a atteint les 100 000 pieds d'altitude avant d'entamer une chute vertigineuse de 30 kilomètres suite à l'explosion du ballon météo qui l'élevait. Une courte vidéo à la fois amusante et poétique qui résulte d'une expérience menée par quelques employés de Google, qui ont entrepris de faire voyager 7 Nexus S dans l'espace.



Outre l'aspect buzz de l'expérience, les employés de la firme ont pu récolter quelques données concernant le smartphone, dévoilé début décembre : « nous avons observé que le GPS du Nexus S pouvait fonctionner jusqu'à une altitude d'environ 60 000 pieds, et qu'il se remettait à fonctionner durant la descente du ballon. Nous avons également constaté que le téléphone pouvait résister à des températures assez sévères, jusqu'à -50°C » commente l'équipe sur le blog de Google Mobile.

Les 7 Nexus S ont été récupéré après leur retour sur Terre, dans des endroits un peu exotiques comme en témoigne les quelques photos publiées sur Picasa pour l'occasion. Maintenant que l'on sait que le premier smartphone à embarquer Android 2.3 Gingerbread à sa place dans l'espace, il ne reste plus qu'à savoir quand il sera disponible en France...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top