Wikileaks confirme l’attaque de la Chine contre Google

29 novembre 2010 à 11h55
0
Parmi les fichiers révélés par le site Wikileaks, certains concernent la polémique datant du début de l'année au sujet d'une intrusion informatique chinoise chez Google. Selon la diplomatie américaine, les autorités chinoises seraient bien à l'origine du piratage informatique de la firme.

00A0000002629842-photo-wikileaks-logo.jpg
Petit rappel, le site Wikileaks a mis en ligne hier soir une partie des 251 287 « câbles » diplomatiques envoyés par les ambassades américaines au département d'État entre 1966 et février 2010. Dès lors, cinq journaux (New York Times, The Guardian, Der Spiegel, Le Monde et El Pais) ont dévoilé une partie de ces informations.

Sur « l'affaire Google » des comptes de messagerie électronique Gmail de certains dissidents chinois avaient été visités provoquant la colère de la firme et des autorités américaines. ces dernières invoquaient alors une censure du régime de Pékin.

En détail, l'ambassade des Etats-Unis à Pékin cite « une source chinoise ». Elle explique que la Chine aurait bien soutenu, commandité le piratage de Google. On apprend également à la lecture du New-York Times que l'Empire du Milieu organiserait régulièrement des intrusions dans les réseaux informatiques américains. Des accusations qui n'ont rien de nouveau...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Xbox Series S | X ou Playstation 5 : laquelle est faite pour vous ?
Protégez vous des virus avec Norton 360 Deluxe à moitié prix
VPN pas cher : CyberGhost propose une offre immanquable pour Halloween 🔥
Comment fonctionne un antivirus ?
Des chercheurs impriment en 3D un bateau de la taille d'une cellule
Envie de frissons pour Halloween ? Notre sélection de jeux à ne pas manquer durant les soldes Steam
Sundar Pichai laisse entendre que Google va développer plus d'appareils sous sa marque
Bon plan Apple : l'iPhone 12 moins cher de presque 100€ chez Rakuten
Test Realme Buds Q : pour 30 euros, est-ce possible d'avoir des écouteurs de qualité ?
Forfait sans engagement : l'opérateur RED by SFR casse le prix de ses forfaits mobiles
scroll top