Mark Zuckerberg promet de "monter sur le ring" dans des enregistrements audio

02 octobre 2019 à 10h34
14
Mark Zuckerberg

The Verge publie des extraits d'une session de questions-réponses entre les employés de Facebook et leur P.-D.G. Zuckerberg, très offensif, donnant son avis en toute franchise sur des sujets sensibles pour le groupe, comme la volonté politique de démanteler le réseau social.

On a peut-être jamais vu Mark Zuckerberg aussi franc et direct dans ses réponses que dans ces extraits audio récupérés et publiés par The Verge ce mardi 1er octobre. Le fondateur de Facebook s'est exprimé en juillet dernier devant une partie de ses employés à l'occasion d'une séance de questions-réponses au cours de laquelle il a pu répondre aux inquiétudes des équipes du réseau social.

Zuckerberg prêt à se battre pour empêcher le démantèlement de sa société

Le sujet brûlant de cette réunion était la question du démantèlement de Facebook, de ses autres produits et de plusieurs sociétés indépendantes, une proposition vivement soutenue par Elisabeth Warren, candidate à l'investiture démocrate pour la prochaine élection présidentielle.

Pas de quoi effrayer Mark Zuckerberg qui se dit prêt à aller au combat pour empêcher une telle situation : « ,Vous avez quelqu'un comme Elizabeth Warren qui pense que la bonne réponse est de démanteler les entreprises... Si elle se fait élire présidente, eh bien je parierais que nous aurions de quoi contester en justice, et je parierais également que nous aurions de quoi gagner. Est-ce que cela craint pour nous ? Ouais. Je ne veux pas, dans l'absolu, que nous soyons pris dans un gros procès contre notre propre gouvernement... Mais, en fin de compte, si quelqu'un essaye de menacer quelque chose d'aussi existentiel, tu montes sur le ring et tu te bats ».

Elizabeth Warren a réagi immédiatement sur son compte Twitter en déclarant que « ce qui "craindrait" vraiment, c'est que nous n'arrivions pas à réparer un système corrompu qui laisse de gigantesques entreprises comme Facebook se livrer à des pratiques anticoncurrentielles illégales, piétiner le droit à la vie privée de ses clients, et à plusieurs reprises échouer dans leur devoir de protéger notre démocratie ».


L'affaire Cambridge Analytica a été traitée de manière « trop dramatique » selon le jeune patron

Mark Zuckerberg est également revenu sur les suites de l'affaire Cambridge Analytica et sur ses différentes auditions exigées par le Congrès américain et l'Union européenne : « Certaines de ces enquêtes sont, je trouve, présentées de manière trop dramatique ».

« Quand les problèmes sont apparus l'année dernière autour de Cambridge Analytica, j'ai participé à des auditions aux Etats-Unis. J'ai fait des auditions dans l'UE. Cela n'a pas vraiment de sens pour moi d'aller à des auditions dans tous les pays qui veulent que je me présente et qui, franchement, n'ont pas le pouvoir d'exiger cela », a t-il ensuite lâché, expliquant ensuite que les critiques faites à Facebook étaient à son sens déraisonnables mais qu'il fallait se préparer à y faire face.

Le jeune milliardaire, à la suite de cette publication, a assumé ces propos qui selon lui reflètent parfaitement ses opinions sur les grands sujets qui rythment la vie de Facebook depuis plusieurs mois.

Source : The Verge
Modifié le 02/10/2019 à 10h55
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
10
jereffuse
C’est bien la preuve que ce mec est dangereux quand on est capable de tenir de tél propos et d’affirmer que personne ne lui fait peur
Doss
En quoi c’est dangereux de ce battre pour empêcher le démantèlement de ça société ? et de rassurer ces salariers ?<br /> Facebook est bcp moins puissant que Google au niveau Data et personne demande à Google de ce séparer de son OS mobile ou de sa régie pub.<br /> Facebook est un bouc émissaire de la data les autres GAFAM doivent bien ce marrer.
tfpsly
Bah, tout ce qu’il dit, c’est que si les politiques demandent à découper sa boite, il ira se battre devant les tribunaux. Faudrait quoi, qu’il réponde “OK allez-y, et la levrette est offerte” ?<br /> FB a bien des pbs, notamment avec la protection des données (Cambridge Analytica et co.). Mais ce leak ne mérite pas toute cette attention pour moi.
Furax
Même si je suis d’accord qu’il faudrait plus se pencher sur Google &amp; Cie, ce n’est pas parce qu’il y a pire ailleurs qu’il ne faut rien faire je trouve.
Alexandre_Bernard
« Quand les problèmes sont apparus l’année dernière autour de Cambridge Analytica, j’ai participé à des auditions aux Etats-Unis. J’ai fait des auditions dans l’UE. Cela n’a pas vraiment de sens pour moi d’aller à des auditions dans tous les pays qui veulent que je me présente et qui, franchement, n’ont pas le pouvoir d’exiger cela » Moi pour moi cette phrase est digne d’un patron qui se croit supérieur aux états et aux lois promulguées par ceux ci …
Doss
Ce qui dérange les politiques c’est pas la data et de faire un max de fric avec, c’est qu’avec Facebook certain on réussie a manipule les masses au point d’avoir un impact sur les élections et donc ça les concerne directement.<br /> Mais imaginer si des personnes hors de Facebook qui on pu manipuler des élections sans accès directs avec à la Data, j’imagine même pas ce que peuvent faire Google, FB, Twitter &amp; co qui eu on un accès direct à cette Data.<br /> Bref, le jour ou ils comprendront que ce qui à été fait pour le brexit et élection de Trump n’est que le début, ils vont commencer à sérieusement flipper et peut-être avoir une vision large sur la problématique que la seul personne de Mark Zuckerberg. Pour moi à moyen terme le Data donnera beaucoup plus de puissance que l’argent et les armes et vue avec quel faciliter le gens sont prêt à prostituer leur donnée personnel pour un peu de confort c’est peine perdu pour les gouvernements.
Furax
Je ne peux être que complètement d’accord avec tout ça.
Nerva
Un type qui préfère laisser passer 10 vidéos violentes plutôt qu’une insignifiante image où un quart de téton est à l’air est forcément dangereux. Tout comme un certain Emmanuel Macron, Président de la République Française, qui l’a reçu avec tous les honneurs d’un chef d’état.
carinae
“démantèlement de SA société” … Ceci étant si Facebook fait partie des GAFA qui sont dans la ligne de mire de bien des Etats … c’est qu’il y a une raison … Facebook justement l’a bien prouvé avec Cambridge Analystica … (et ce n’est qu’un scandale parmi d’autres … parce qu’on ne connait pas tout …)
carinae
complètement d’accord … “la puissance c’est la connaissance”
wannted
mdrr ils ont juste peur de la manipulation de masse des esprits faibles. Facebook doit faire mieux niveau vie privée mais il ne faut pas non plus se laisser berner par l’hypocrisie de ceux qui appelle au démantèlement de FB.
Doss
Heu… Ce sont des algorithmes et il est quand même plus simple pour des IA de détecter des tétons que des images violentes car l’un ce détecte juste avec une image l’autre faut analyser une scène de plusieurs image successif.
carinae
ben a ce compte là tu peux rajouter Beyoncé and co qui n’apportent pas grand chose et qui ont été reçu avec les mêmes honneurs … Au moins Zuckerberg fait bosser du monde et a été novateur … Je ne vois pas du tout ce que Macron vient faire la dedans … (d’autant plus que d’après ce que j’ai cru comprendre ils ont parlé de secu et gros sous …mais je n’y étais pas … )
bmustang
mark a le nez partout et du coup ça pue !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Sur le Web | Une vidéo pour comprendre l’impact écologique du jeu vidéo
Les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro déjà vendus à plus d'un million d'exemplaires
Même refroidi à l'azote, le Ryzen 3000 n'atteint pas la fréquence boost annoncée
AMD développerait des GPU mobiles RX 5500M et RX 5300M basés sur Navi
La NASA prévoit jusqu'à 10 sorties extravéhiculaires sur l'ISS d'ici 2020 !
Libra : Visa et Mastercard pourraient finalement tourner le dos à Facebook
Le nouveau crossover Toyota C-HR hybride gagne en puissance
Uber dévoile
Bowers & Wilkins annonce Flex, une nouvelle enceinte sans fil pour sa gamme Formation
GoPro annonce sa gamme 2019 dont la MAX, une 360° qui vend du rêve
Haut de page