Mark Zuckerberg promet de "monter sur le ring" dans des enregistrements audio

Mathieu Grumiaux Contributeur
02 octobre 2019 à 10h34
0
Mark Zuckerberg

The Verge publie des extraits d'une session de questions-réponses entre les employés de Facebook et leur P.-D.G. Zuckerberg, très offensif, donnant son avis en toute franchise sur des sujets sensibles pour le groupe, comme la volonté politique de démanteler le réseau social.

On a peut-être jamais vu Mark Zuckerberg aussi franc et direct dans ses réponses que dans ces extraits audio récupérés et publiés par The Verge ce mardi 1er octobre. Le fondateur de Facebook s'est exprimé en juillet dernier devant une partie de ses employés à l'occasion d'une séance de questions-réponses au cours de laquelle il a pu répondre aux inquiétudes des équipes du réseau social.

Zuckerberg prêt à se battre pour empêcher le démantèlement de sa société

Le sujet brûlant de cette réunion était la question du démantèlement de Facebook, de ses autres produits et de plusieurs sociétés indépendantes, une proposition vivement soutenue par Elisabeth Warren, candidate à l'investiture démocrate pour la prochaine élection présidentielle.

Pas de quoi effrayer Mark Zuckerberg qui se dit prêt à aller au combat pour empêcher une telle situation : « ,Vous avez quelqu'un comme Elizabeth Warren qui pense que la bonne réponse est de démanteler les entreprises... Si elle se fait élire présidente, eh bien je parierais que nous aurions de quoi contester en justice, et je parierais également que nous aurions de quoi gagner. Est-ce que cela craint pour nous ? Ouais. Je ne veux pas, dans l'absolu, que nous soyons pris dans un gros procès contre notre propre gouvernement... Mais, en fin de compte, si quelqu'un essaye de menacer quelque chose d'aussi existentiel, tu montes sur le ring et tu te bats ».

Elizabeth Warren a réagi immédiatement sur son compte Twitter en déclarant que « ce qui "craindrait" vraiment, c'est que nous n'arrivions pas à réparer un système corrompu qui laisse de gigantesques entreprises comme Facebook se livrer à des pratiques anticoncurrentielles illégales, piétiner le droit à la vie privée de ses clients, et à plusieurs reprises échouer dans leur devoir de protéger notre démocratie ».


L'affaire Cambridge Analytica a été traitée de manière « trop dramatique » selon le jeune patron

Mark Zuckerberg est également revenu sur les suites de l'affaire Cambridge Analytica et sur ses différentes auditions exigées par le Congrès américain et l'Union européenne : « Certaines de ces enquêtes sont, je trouve, présentées de manière trop dramatique ».

« Quand les problèmes sont apparus l'année dernière autour de Cambridge Analytica, j'ai participé à des auditions aux Etats-Unis. J'ai fait des auditions dans l'UE. Cela n'a pas vraiment de sens pour moi d'aller à des auditions dans tous les pays qui veulent que je me présente et qui, franchement, n'ont pas le pouvoir d'exiger cela », a t-il ensuite lâché, expliquant ensuite que les critiques faites à Facebook étaient à son sens déraisonnables mais qu'il fallait se préparer à y faire face.

Le jeune milliardaire, à la suite de cette publication, a assumé ces propos qui selon lui reflètent parfaitement ses opinions sur les grands sujets qui rythment la vie de Facebook depuis plusieurs mois.

Source : The Verge
Modifié le 02/10/2019 à 10h55
14 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top