Criteo porte plainte contre Facebook en France

01 octobre 2019 à 18h10
0
Criteo logo
© Criteo

Dans un bref communiqué de presse, l'entreprise française Criteo a annoncé avoir déposé une plainte contre Facebook auprès de l'Autorité de la concurrence. Elle accuse le réseau social de favoriser ses propres services, au détriment d'autres entreprises publicitaires.

Considérée comme la première licorne française (un statut qu'elle ne peut plus revendiquer, du fait de son introduction en bourse en 2013), Criteo a souvent été citée en modèle pour les start-up françaises. Spécialisée dans le ciblage publicitaire, elle se définit aujourd'hui comme « la plateforme publicitaire pour l'Internet ouvert ».

Entrave à la concurrence

Dans ce secteur, la bataille fait rage, en particulier avec les géants de l'industrie. Mais l'entreprise est décidée à ne pas se laisser faire. Dans un communiqué, elle a en effet annoncé avoir porte plainte contre Facebook, auprès de l'Autorité française de la concurrence, le 10 septembre dernier.

Le motif de cette action est « l'exclusion progressive d'entreprises de la plateforme » sociale, qui aurait « nui à la diversité du secteur de la publicité en ligne ».


Plus concrètement, Criteo se plaint de ne pas avoir accès « aux services de la plateforme Facebook selon des termes équitables ». Elle réclame donc des « règles claires », qui empêcheraient le réseau social de favoriser ses propres offres de publicité en ligne, au détriment de celles de ses concurrents, comme ce serait le cas aujourd'hui. Et espère ainsi un retour à « une concurrence saine et juste dans le secteur ».

Source : Reuters
Modifié le 01/10/2019 à 19h14
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
scroll top