Une solution de paiement arrive sur Messenger

Alexandre PAULSON
08 novembre 2017 à 16h12
0
Disponible depuis déjà deux ans aux Etats-Unis, une fonctionnalité de paiement arrive sur le service de messagerie de Facebook. A compter du mercredi 8 novembre, les utilisateurs français peuvent s'échanger de l'argent. Le déploiement sera achevé d'ici 4 à 6 semaines.

Autre nouveauté entrant en service, un assistant virtuel baptisé M.

Simple comme un smiley

L'argent arrive dans les conversations sur Messenger. A compter du mercredi 8 novembre, l'application de messagerie instantanée de Facebook (1,3 milliard d'utilisateurs dans le monde) intègre en France un service de monétisation : autrement dit, il est désormais possible de s'échanger de l'argent sans sortir de votre conversation.

Pour cela, l'utilisateur doit d'abord entrer dans son profil ses coordonnées (nom, prénom, adresse) puis son numéro de carte bancaire, et enfin définir un code secret. Une fois ces formalités accomplies, vous recevez sur votre smartphone par SMS un code de confirmation qui, une fois rentré dans Messenger, vous permet d'activer la fonction de paiement. Ce sera la dernière fois que Messenger vous demandera votre numéro de carte de crédit.

01F4000008417002-photo-facebook-messenger.jpg


Le même niveau de sécurité qu'un paiement en ligne

Et c'est bien là la grande force de cette nouvelle option : sa simplicité. A partir du moment où elle est activée, vous pouvez, dans n'importe quelle conversation avec l'un de vos contacts autorisés, lui envoyer de l'argent presque aussi simplement qu'un emoji. Une fois le montant défini, il vous suffit de le valider par le code secret que vous avez créé, par empreinte digitale ou reconnaissance faciale sur l'iPhone X. Vous pouvez bien sûr recevoir de l'argent.

Quelle sécurité pour ces micro-virements internes à Messenger ? Pas moins bonne, assure Facebook, que n'importe quelle opération bancaire en ligne : le réseau social a d'ailleurs travaillé avec les établissements bancaires français et les groupements de cartes bancaires. Chaque opération est cryptée et les garanties de remboursements identiques à un paiement en ligne. Le service, enfin, est gratuit : Facebook gagne de l'argent en percevant de votre banque une commission fixe à chaque transaction. Les paiements sont en revanche plafonnés à hauteur de 500 euros par transaction et 1.500 euros par mois.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top