Messenger Lite : l'essentiel de Facebook Messenger en une appli

Par Emilia CAPITAINE
le 19 mai 2017 à 15h15
0
Si vous êtes lassé des dernières innovations (parfois encombrantes) de Facebook sur Messenger, il existe une solution : télécharger Messenger Lite, une version plus simple et rapide du chat.

Messenger Lite : une version allégée du chat Facebook



Alors que les fonctionnalités de Messenger ne cessent de s'enrichir, certains utilisateurs souhaiteraient revenir à une version allégée, qui se concentrerait sur les fonctions primaires du chat. Et bien c'est possible avec Messenger Lite, une version simplifiée de l'application qui est "plus rapide, utilise moins de données, et fonctionne dans toutes les conditions de réseau" indique Facebook. En gros, Messenger Lite ressemble un peu à ce qu'était le chat Facebook il y a deux ou trois ans.

Messenger Lite présente trois onglets : Accueil, Contacts et Profil. Accueil est une liste de vos chats Messenger, avec une fonction "Actifs" qui vous montre vos contacts qui sont en ligne. Contacts est une liste de tous vos amis Facebook, organisée en fonction des contacts avec lesquels vous avez le plus récemment échangé. Quant à la section Profil, elle permet de gérer les paramètres et les notifications.

01F4000008387004-photo-facebook-messenger-ban.jpg


Comment installer Messenger Lite ?



Utilisé par 200 millions de personnes, Messenger Lite est inaccessible aux Etats-Unis et en Europe. En effet, cette version de Messenger cible les pays en développement, où les smartphones bas-de-gamme sont plus répandus et où la connectivité des données est plus aléatoire. Mais il est possible de contourner cette interdiction. Pour les utilisateurs d'Android, il suffit de télécharger l'application sans passer par Google Play. Pour cela, il faut aller dans les paramètres de sécurité et autoriser le téléchargement à partir de "sources inconnues". Vous pourrez trouver Messenger Lite sur APKMirror, qui est une plateforme de téléchargement plutôt fiable. Une fois que vous l'aurez téléchargé, il est recommandé de réinitialiser vos paramètres de sécurité.

Mais avant de supprimer Facebook Messenger, sachez que vous perdrez certains avantages, notamment les appels vocaux et vidéo, les extensions (Spotify, Lyft etc.), les GIFs, et pour les utilisateurs d'Android, la possibilité d'utiliser Messenger comme une application de SMS. En revanche, vous serez débarrassé de certaines fonctionnalités souvent jugées inutiles ou futiles, comme "Ma journée", les jeux, les bots, ou encore les rappels pour synchroniser vos contacts et envoyer des messages aux gens. L'idéal est de conserver pendant quelques jours les deux versions sur votre téléphone, afin de voir laquelle répond le mieux à vos besoins et vos usages. Un choix qui ne se présente malheureusement pas aux utilisateurs d'iPhone : Facebook Messenger n'autorise pas le téléchargement de Messenger Lite depuis l'App Store dans les pays où l'application n'est pas autorisée.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
Renault dévoile un concept du nouveau Kangoo Z.E.
Freebox Delta : le fair-use enfin activé
Présidentielles de 2020 : la Virginie-Occidentale veut autoriser les votes via blockchain
Les véhicules électriques sont-ils vraiment plus polluants que les voitures essence ?
🎯 French Days 2019 : les meilleures offres, promos et réductions chaque jour !
Oppo : Suivez avec nous et en direct l’annonce et le lancement du nouveau flagship, Reno !
Les bots malveillants représentent plus de 20% du trafic web
Cybersécurité : plusieurs ambassades européennes auraient été victimes de pirates russes
scroll top