Recherche : Facebook et Google font une trêve et signent un accord

17 novembre 2015 à 13h23
0
Sur smartphone, le moteur de recherche de Google s'enrichira des contenus publics disponibles de Facebook.

Depuis la fin de semaine dernière, Facebook a autorisé Google à indexer son application mobile. Cela signifie que les recherches effectuées depuis un smartphone retourneront des contenus localisés au sein de l'application Facebook. Pour Google il s'agit d'intensifier son processus de deep crawling visant à collecter les liens présents au sein des apps pour pointer les utilisateurs vers des sections précises de ces dernières..

Cette indexation est pour l'heure limitée aux contenus publics comme les pages officielles, les groupes ou encore, les événements. En revanche, pour rechercher les messages publiés en privé, il faudra continuer à passer par l'application de Facebook. D'ailleurs, si une requête n'affiche pas de réponses satisfaisantes, Google proposera d'ouvrir directement l'application de son concurrent.

Ce mécanisme devrait notamment enrichir la fonctionnalité Now on Tap présentée lors de la conférence Google I/O et pour l'heure réservée aux mobinautes américains. Ainsi un SMS mentionnant une personne en particulier pourra inviter l'internaute à consulter la dernière mise à jour publique de ce dernier sur Facebook par exemple. En théorie, il devrait également pouvoir ajouter à Google Agenda les événements de Facebook.

035C000008247060-photo-facebook-hq-ban.jpg


Depuis quelques années, Google et Facebook se montrent relativement conservateurs sur les échanges de données entre leurs services respectifs. En novembre 2010, Google avait bloqué l'accès aux contacts de Gmail en lui interdisant d'utiliser ses interfaces de programmation. La firme de Mountain View expliquait vouloir s'assurer de la bonne gestion de ces données du côté du géant communautaire et l'inciter à ouvrir ses propres passerelles. Quelques jours plus tard, Facebook contre-attaquait en introduisant un outil permettant de charger une feuille CVS précédemment exportée de Gmail.

Les tensions semblent donc retomber peu à peu entre les deux parties. Peut-être pouvons-nous attendre d'autres collaborations à l'avenir.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Free Mobile s'arme pour doper son réseau 4G
Russie : Google conteste la décision visant à dénuer Android de ses applications
Mots de passe en clair : Optical Center écope de 50 000 euros
ProtonMail, le Webmail anti-NSA, s'est relevé de la
Xbox One : le paramétrage des boutons disponible sur la manette de la console
Pornhub associe la sortie de Fallout 4 à une baisse de son trafic
En redressement judiciaire, Qobuz cherche un repreneur (màj)
Nintendo tente de se défendre contre le piratage de ses consoles
Streaming : Pandora rachète Rdio pour 75 millions de dollars
Microsoft ferme Zune, le rival espéré d'iTunes
Haut de page