Blocage des contacts Gmail sur Facebook : le réseau social contre-attaque

09 novembre 2010 à 13h11
0
012C000003722500-photo-facebook-google.jpg
Désireux de voir Facebook ouvrir l'accès à ses données, Google a interdit l'accès aux APIs de Gmail au réseau social pour l'empêcher d'utiliser la liste de contacts de ses utilisateurs pour étoffer leur réseau d'amis. Un problème que Facebook n'aura pas tardé à contourner et ce sans partager ses précieuses données.

Le réseau social de Mark Zuckerberg a en effet installé un système permettant d'importer les contacts Gmail par l'intermédiaire d'un fichier CSV que l'utilisateur aura exporté au préalable depuis sa boite mail. Un procédé qui demande une démarche supplémentaire de la part de l'utilisateur, mais Facebook a visiblement pensé à tout puisque le site a mis en place un bouton qui permet l'exportation en un seul clic.

En somme, Facebook profite de la propre politique de Google vis-à-vis des données de ses utilisateurs - qui facilite l'accès à leur liste de contacts - et a retourne contre lui pour mieux contourner les contraintes imposées par la firme de Moutain View.

Google a cependant toutes les cartes en main pour colmater la brèche et empêcher Facebook de se servir du fichier CSV pour faire remonter les contacts sur le réseau social. Une manœuvre néanmoins délicate selon un ingénieur interrogé par TechCrunch qui estime que « Facebook est devenu vraiment agressiff » en agissant ainsi. La guerre semble donc déclarée entre les deux géants du Net.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top