Facebook propose de notifier ses utilisateurs face aux intrusions gouvernementales

Par
Le 20 octobre 2015
 0
Face aux pratiques de surveillance massive mises en place par les divers gouvernements, Facebook propose de notifier ses utilisateurs lorsque leur compte est sous surveillance.

Alex Stamos deviendra-t-il la nouvelle bêta noire du gouvernement américain ? Lorsqu'il était responsable de la sécurité chez Yahoo! il s'était publiquement opposé à la mise en place de backdoor permettant aux autorités d'accéder aux comptes des utilisateurs. D'emblée, il avait menacé le directeur de la NSA Michael Roger de mettre en place des brèches similaires auprès des autorités russes, chinoises ou israéliennes.

Désormais responsable de la sécurité chez Facebook, M. Stamos annonce l'implémentation d'une nouvelle fonctionnalité. Cette dernière propose d'activer une notification sur son compte lorsque celui-ci est suspecté d'avoir été piraté par une agence travaillant pour un organisme gouvernemental.

035c000008211890-photo-facebook-notification.jpg


« Nous faisons cela parce que ce genre d'attaques tend à être plus avancé et plus dangereux que les autres », explique-t-il en ajoutant que cela ne signifie pas pour autant que la plateforme ou l'infrastructure de Facebook aient été compromises dans leur globalité. Cela peut se traduire par la présence d'un malware installé sur le PC ou le smartphone.

Facebook explique que la société ne sera en mesure d'apporter davantage de précisions sur l'origine des attaques mais enverra ces alertes lorsque tous les éléments tendent à penser qu'il s'agit bel et bien d'une intrusion effectuée pour le compte d'un service de renseignement comme la NSA aux Etats-Unis, la DGSE en France ou encore le GCHQ au Royaume-Uni.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Facebook

scroll top