Facebook améliore le réseau indonésien, et il en profitera

Thomas Pontiroli
13 octobre 2014 à 15h48
0
Comme Google et son projet Loon, Facebook essaie de répandre Internet dans le monde et, par extension, ses services. En Indonésie, il s'est allié à un opérateur pour optimiser le réseau existant.

A travers son programme Internet.org, Facebook s'est donné la mission de connecter à Internet des zones du globe qui ne le sont pas, ou le sont mal. Derrière, son objectif est de s'assurer une base d'utilisateurs toujours plus grande. Cette fois, le réseau social a décidé de passer la seconde, en Indonésie, en venant directement en aide aux opérateurs locaux. Les travaux ont porté sur la performance des applications. Le pays est tout de même le quatrième plus important en nombre de membres Facebook, avec 70 millions d'utilisateurs actifs.


0154000007680397-photo-internet-org.jpg


Le mois dernier, l'américain s'était lié à l'équipementier réseaux suédois Ericsson (également membre d'Internet.org), afin de simuler et analyser l'expérience utilisateur depuis les applications mobile Facebook pour les abonnés à l'opérateur indonésien XL Axiata. Une série de simulations ont été menées, depuis, dans diverses situations, urbaines ou rurales, permettant de rendre les applications plus efficaces. Les sociétés ont invité les développeurs à tester leurs applis en condition et à bénéficier de conseils d'ingénieurs Facebook.

Cette initiative rappelle les hackathons organisés par Facebook et Ericsson en début d'année, et dont le maître-mot était de développer des applications économes en consommation de données. Mais ce ne sont pas ces optimisations qui vont doter l'Indonésie, ou d'autres pays, d'infrastructures télécoms dignes de supporter plus de connexions et de transmissions de données. Sur ce plan, Facebook, Ericsson et XL Axiata travaillent sur « une méthode d'analyse pour analyser, gérer et améliorer les réseaux de bout-en-bout ».

D'après Facebook, ces travaux ont conduit à une amélioration des performances réseaux de l'ordre de 70%. L'idée n'étant pas de déployer de nouvelles infrastructures - faute de fonds suffisants - mais d'optimiser tous les maillons de la chaîne, du code des applications au réseau existant lui-même.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
scroll top