Publicité : Facebook relance Atlas pour un ciblage multicanal

Par
Le 29 septembre 2014
 0
Après avoir racheté la plateforme publicitaire Atlas à Microsoft en 2013, Facebook annonce lors de l'Advertising Week de New York l'avoir totalement remodelée pour en faire un puissant outil de ciblage.

Avec la multiplication des terminaux utilisés pour surfer et acheter sur Internet, le ciblage publicitaire reposant sur les cookies est devenu limité. Comment mesurer un investissement publicitaire réalisé sur mobile quand une personne finit par acheter sur un PC ? C'est la réponse qu'entend apporter Facebook aux annonceurs, avec la refonte d'Atlas, racheté à Microsoft début 2013 et dévolu maintenant au ciblage.


05599498-photo-atlas.jpg


Pressentie la semaine dernière pour être remodelée, la nouvelle plateforme a été confirmée ce lundi sur le blog officiel d'Atlas. Son responsable, Erik Johnson, explique : « Les internautes passent plus de temps sur différents terminaux qu'avant. Ce changement a un fort impact sur le parcours client, qu'il soit en ligne ou en magasin. Or, les technologies d'aujourd'hui - les cookies - sont moins efficaces quand elles sont utilisées seules. Les cookies ne fonctionnent pas sur mobile, sont moins bons dans le ciblage démographique et ne peuvent pas suivre le tunnel de conversion du client à travers les navigateurs et les différents canaux. »

Avec cette avancée, Facebook promet aux annonceurs de ne pas perdre la trace d'un utilisateur qu'il soit sur mobile ou bien sur son ordinateur ou sa tablette, mais à condition qu'il évolue dans son écosystème. Jusqu'à présent, seuls certains spécialistes du reciblage publicitaire comme MyThings ou bien Criteo tentaient de faire du suivi multicanal, en recoupant des informations contenues dans les cookies et celles recueillies par les numéros d'identifications des terminaux Android et iOS, mais sans atteindre la « vision à 360 degrés ».

Pour ne pas perdre l'internaute de vue, Facebook se repose sur le compte utilisateur, et le fameux Facebook Connect, omniprésent sur les sites Internet mais aussi dans les applications. Peu importe le terminal utilisé, Facebook peut remonter et recouper des informations liées à la navigation, aux publicités cliquées, etc.

Dans son communiqué, l'américain affirme, mais sans l'expliquer, être aussi en mesure de recouper ces informations avec les achats effectués en magasin. Plus d'informations arriveront ces prochains jours.




A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Facebook

scroll top