Publicité : Facebook relance Atlas pour un ciblage multicanal

29 septembre 2014 à 12h42
0
Après avoir racheté la plateforme publicitaire Atlas à Microsoft en 2013, Facebook annonce lors de l'Advertising Week de New York l'avoir totalement remodelée pour en faire un puissant outil de ciblage.

Avec la multiplication des terminaux utilisés pour surfer et acheter sur Internet, le ciblage publicitaire reposant sur les cookies est devenu limité. Comment mesurer un investissement publicitaire réalisé sur mobile quand une personne finit par acheter sur un PC ? C'est la réponse qu'entend apporter Facebook aux annonceurs, avec la refonte d'Atlas, racheté à Microsoft début 2013 et dévolu maintenant au ciblage.


05599498-photo-atlas.jpg


Pressentie la semaine dernière pour être remodelée, la nouvelle plateforme a été confirmée ce lundi sur le blog officiel d'Atlas. Son responsable, Erik Johnson, explique : « Les internautes passent plus de temps sur différents terminaux qu'avant. Ce changement a un fort impact sur le parcours client, qu'il soit en ligne ou en magasin. Or, les technologies d'aujourd'hui - les cookies - sont moins efficaces quand elles sont utilisées seules. Les cookies ne fonctionnent pas sur mobile, sont moins bons dans le ciblage démographique et ne peuvent pas suivre le tunnel de conversion du client à travers les navigateurs et les différents canaux. »

Avec cette avancée, Facebook promet aux annonceurs de ne pas perdre la trace d'un utilisateur qu'il soit sur mobile ou bien sur son ordinateur ou sa tablette, mais à condition qu'il évolue dans son écosystème. Jusqu'à présent, seuls certains spécialistes du reciblage publicitaire comme MyThings ou bien Criteo tentaient de faire du suivi multicanal, en recoupant des informations contenues dans les cookies et celles recueillies par les numéros d'identifications des terminaux Android et iOS, mais sans atteindre la « vision à 360 degrés ».

Pour ne pas perdre l'internaute de vue, Facebook se repose sur le compte utilisateur, et le fameux Facebook Connect, omniprésent sur les sites Internet mais aussi dans les applications. Peu importe le terminal utilisé, Facebook peut remonter et recouper des informations liées à la navigation, aux publicités cliquées, etc.

Dans son communiqué, l'américain affirme, mais sans l'expliquer, être aussi en mesure de recouper ces informations avec les achats effectués en magasin. Plus d'informations arriveront ces prochains jours.




A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top