Vie privée : un étudiant autrichien lance une action collective mondiale contre Facebook

04 août 2014 à 10h54
0
Max Schrems, un étudiant en droit autrichien, vient de lancer une action collective de grande ampleur à l'encontre de Facebook. Il invite tous les utilisateurs du réseau social qui se sentent lésés par les pratiques de la plateforme à le rejoindre pour une action en justice à l'échelle mondiale.

00FA000006163544-photo-logo-facebook.jpg
La croisade de Max Schrems contre Facebook continue : près de trois ans après avoir lancé l'initiative Europe vs Facebook, cet étudiant autrichien, qui a très tôt mis le doigt sur le stockage des données personnelles sur les serveurs du réseau social, a déjà déposé plus d'une vingtaine de plaintes à son nom contre l'entreprise américaine. Il vient de passer à la vitesse supérieure, en organisant une action collective à l'échelle mondiale.

Max Schrems a déposé une requête devant le tribunal de commerce de Vienne. La loi autrichienne permet à un groupe de plaignants de transférer à une seule personne, ici Max Schrems, ses demandes d'indemnisation. Sur son site, l'Autrichien de 26 ans explique qu'il compte réclamer 500 euros de dommages et intérêts pour chaque utilisateur de Facebook qui prendra part à cette class action. « Facebook a une longue liste de violations. Pour ce procès, nous avons choisi celles de bases, ou évidentes par rapport à la loi : la politique de confidentialité, la participation au programme PRISM, le Graph Search, les applications Facebook, le suivi sur d'autres pages Web (notamment via le bouton J'aime), les systèmes Big Data qui espionnent les utilisateurs ou encore le non-respect des demandes d'accès » explique Schrems.

L'initiative a le potentiel pour attirer un maximum de plaignants. Il est en effet possible d'y prendre part en 5 minutes, en remplissant un formulaire disponible en une multiplicité de langues, pour toucher un maximum des 1,30 milliard d'utilisateurs de Facebook. Quelques informations sont requises, et il faut donner une copie d'une pièce d'identité pour valider la demande. Pour les plaignants, l'action ne coûte rien : un organisme de financement allemand prendra en charge tous les frais en cas de défaite, mais gardera 20% des gains en cas de victoire. Il n'y a donc aucun risque à participer à cette action collective, qui recueille près de 40 000 plaignants à l'heure où ces lignes sont écrites.

0226000007540455-photo-facebook-action-collective-autriche.jpg
Les informations liées à l'assignation, fournies après avoir rempli le formulaire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top