Facebook se renforce dans l’analyse sur Android et rachète Little Eye Labs

08 janvier 2014 à 10h39
0
Le réseau social annonce le rachat d'un éditeur spécialisé dans l'analyse des données émanant d'applications. Little Eye Labs développe des outils dédiés à cette activité en particulier sur les mobiles.

00C8000005549951-photo-facebook-android.jpg
Facebook renforce ses outils en matière d'analyse des données fournies par les utilisateurs. Dans ce sens, la start-up basée à Bangalore en Inde Little Eye Labs va entrer dans le giron du réseau social. Le montant de l'acquisition (évalué entre 10 et 15 millions de dollars) n'a toutefois pas été confirmé et Facebook n'a pas non plus commenté cette opération.

Little Eye Labs développe un outil permettant d'analyser les performances d'applications en particulier sur la plateforme Android. Le programme étudie non seulement les données des utilisateurs mais également la puissance utilisée pour faire tourner une application, la mémoire nécessaire sur un smartphone ou une tablette.

La start-up est composée d'une petite équipe de 8 personnes, lesquelles intégreront le QG de la firme dans les prochaines semaines, peut-on lire dans un communiqué. Pour Facebook, ce nouveau rachat entre dans sa logique de favoriser son développement en direction des supports mobiles afin d'en dégager de la valeur et de mieux monétiser ses services.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
scroll top