L'introduction en bourse de Facebook sera étudiée devant les tribunaux

Olivier Robillart
Publié le 19 décembre 2013 à 10h24
Une plainte formulée à l'encontre de Facebook et des conditions de son introduction en bourse a été jugée recevable par les tribunaux américains. Certains investisseurs estiment avoir été trompés par les prévisions de croissance du réseau social.

00FA000006746368-photo-les-vid-os-violentes-sur-facebook-d-cri-es.jpg
Suite à l'introduction de Facebook en bourse en mai 2013, plusieurs investisseurs reprochaient à la société de Mark Zuckerberg d'avoir omis certains détails concernant son groupe. Ainsi, certains professionnels estimaient que le dirigeant ne les avait pas prévenus que la croissance du groupe pouvait être plus faible que prévue, notamment via les supports mobiles. Des plaignants jugeaient alors que des informations avaient été diffusées de manière sélective auprès de certains investisseurs clés.

Selon Reuters, un tribunal américain a considéré qu'une telle plainte pouvait être recevable. Précisément, les auteurs de cette requête estiment que Facebook aurait dû davantage livrer ses précisions quant aux prévisions de croissance. Il aurait également dû expliquer les raisons pour lesquelles le chiffre d'affaires aurait pu être amputé.

De son côté, Facebook devrait répondre que la publication de ce type de prévisions à long terme n'est pas obligatoire. Il n'était donc pas tenu de dévoiler sa stratégie aux analystes et par là-même à ses concurrents.
Olivier Robillart
Par Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.