Facebook lance les pages et profils vérifiés

30 mai 2013 à 10h04
0
A l'instar d'autres réseaux sociaux comme Twitter ou Google+, Facebook vient de lancer ses pages vérifiées, permettant d'en confirmer le caractère officiel à sa communauté.

Cela fait des années que Twitter permet aux personnalités disposant d'un compte sur sa plateforme d'authentifier leur profil, pour assurer aux followers que le compte n'est pas une usurpation d'identité d'une personne connue. Facebook fait désormais de même, en permettant aux célébrités, aux personnes influentes ou encore aux entreprises de mettre en avant le caractère officiel de leurs pages et profils.

01F4000006006540-photo-facebook-page-v-rifi-e.jpg

Les pages vérifiées disposeront, à terme, d'une petite icone bleu à côté de leur nom. Facebook explique que la procédure de vérification sera automatique pour les pages et profils disposant de beaucoup de suiveurs, et rappelle qu'il existe une démarche permettant aux utilisateurs de signaler un faux compte sur le réseau social. On imagine que les personnes concernées par cette nouvelle option devront montrer patte blanche pour en bénéficier, même si Facebook n'a pas donné de détail concret sur ce point.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top