Facebook poursuivi en justice pour son bouton "J'aime"

01 juin 2018 à 15h36
0
Facebook fait l'objet d'une plainte déposée par une entreprise qui déclare être propriétaire du concept derrière le bouton « J'aime ». Les réclamations de la société à l'origine de la plainte sont pour l'heure inconnues.

00FA000004848794-photo-facebook-like.jpg
Déposée en Virginie par l'entreprise Rembrandt Social Media, la plainte fait l'état de la violation de deux brevets déposés par un développeur néerlandais, Joannes Jozef Everardus van Der Meer, en 1998. Ce dernier travaillait alors sur une plateforme sociale, nommée SurfBook, avant de décéder en 2004 : ses brevets ont alors été acquis par Rembrandt Social Media.

Les brevets au coeur de l'affaire évoquent un concept dans lequel les internautes peuvent marquer leur intérêt pour un élément publié sur une plateforme : le principe est proche du bouton « J'aime » de Facebook, et a été déposé par le développeur 5 ans avant la création du célèbre réseau social.

« Nous estimons que les brevets de Rembrandt représentent une base importante pour les médias sociaux que nous connaissons, et nous nous attendons à ce qu'un jury et un juge tirent les mêmes conclusions que nous au regard des preuves » explique l'entreprise par l'intermédiaire d'un communiqué. On peut néanmoins se demander pourquoi cette société a attendu tant d'années pour déposer une plainte le 5 février dernier contre Facebook, mais également contre la plateforme de partage de contenu Add This, elle aussi citée dans le communiqué de presse de Rembrandt.

Facebook n'a pas fait de déclaration concernant cette attaque en justice, mais on imagine que le réseau social va tenter de régler le litige à l'amiable par l'intermédiaire d'un gros chèque. Affaire à suivre.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Twitter et American Express étendent leur partenariat dans l’achat en ligne
Julien Leroy, AdVideum :
Une députée s'interroge sur le terme
Super Talent annonce une clé USB 3.0 compatible Windows To Go
Desimlockage : la FFT veut une meilleure information sur les droits des utilisateurs
Spark : Microsoft ouvre un incubateur pour start-ups à Paris
Recherche : Google reverserait 3 à 4 dollars à Apple pour chaque terminal iOS
Selon la Hadopi, le streaming est souvent considéré comme licite
Facebook ajoute une fonction
Belkin signe un partenariat avec LEGO pour produire des coques iPhone
Haut de page