Publicité ciblée : Facebook va avertir les internautes suivis à la trace

01 juin 2018 à 15h36
0
Facebook vient de conclure un accord avec le Council of Better Business Bureau, visant à offrir plus de transparence vis-à-vis du suivi de ses utilisateurs dans le cadre de l'application de sa publicité ciblée. Les adeptes du réseau social pourront donc savoir quand ce dernier les suit à la trace.

00FA000005655396-photo-facebook-ads.jpg
Organisme basé aux USA et au Canada, le Better Business Bureau a pour objectif de renforcer la confiance entre les différents acteurs d'un marché, pour le rendre plus juste et efficace. Dans cette optique, le conseil a obtenu de Facebook la signature d'un accord visant à rendre plus transparent la manière dont le réseau social exploite les données de navigation de ses utilisateurs pour cibler ses publicités.

Paradoxalement, cette démarche de transparence est également un aveu du réseau social, qui démontre que les activités de ses membres sur sa plateforme ne suffisent pas pour réaliser un ciblage publicitaire efficace. Facebook exploite en effet d'autres données, venant de sites extérieurs et de l'historique de navigation. Par exemple, naviguer sur un site de vente de chaussures avant de se rendre sur le réseau social permettra potentiellement à celui-ci d'afficher des publicités en rapport avec des chaussures, encourageant l'internaute à passer à la caisse pour s'en offrir une paire, alors qu'il n'avait pas forcément envie de prime abord.

Pour ce type de publicité, Facebook s'est engagé à informer l'utilisateur qu'il a été « suivi » : lorsque ce dernier survolera une annonce de ce genre, pour cliquer dessus, par exemple, une icône de couleur gris-bleu les informera de la méthode de ciblage employée. Ils pourront ainsi mieux comprendre pourquoi Facebook leur fait une telle suggestion.

Pour les défenseurs de la vie privée, cette initiative de la part du réseau social est insuffisante : « Il est temps pour Facebook d'informer clairement les utilisateurs noir sur blanc, et pas en gris, sur la manière dont il récolte leurs informations » a déclaré Jeffrey Chester, un porte-parole du Center for Digital Democracy, au New York Times. Facebook, par la voix de sa responsable de la vie privée Erin Egan, estime « travailler dur pour renforcer la transparence et le contrôle dans chacun de ses produits, y compris la publicité. » Gageons que le débat est loin d'être terminé à ce sujet.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Salesforce rachète le français EntropySoft
Un paradis pour le téléchargement à Antigua ?
HubiC : OVH fait le point et promet du neuf d'ici la fin du mois
Jelly Bean installé sur 13,6% des terminaux Android
Joe Mobile : un
Budget Mobile : appels internationaux et 1 Go pour 15 euros
HP, Yann Guérin :
BlackBerry met à jour son runtime Android en version 4.1
Twitter compterait doubler les mesures de sécurité sur sa plateforme
Haut de page