Facebook teste l'intégration d'actions dans les statuts

01 juin 2018 à 15h36
0
Facebook teste actuellement, auprès d'un petit groupe d'utilisateurs, une fonctionnalité permettant de renforcer l'expressivité des statuts postés par les membres du réseau social. Le système permet de détailler une action en cours ou un sentiment à l'aide d'une liste déroulante prédéfinie.

Le réseau social bleu veut faire partager plus que des mots dans les statuts de ses utilisateurs : c'est le constat que l'on peut tirer d'une nouvelle fonctionnalité actuellement en phase de test. Cette dernière prend la forme d'une liste à dérouler sous l'espace dédié à l'écriture d'un statut : nommée « Que faites-vous ? » cette zone propose une sélection d'actions et de sentiments qu'il est possible de sélectionner en un clic, pour compléter sa pensée du moment.

01C2000005690906-photo-facebook-statut-action.jpg

TechCrunch précise que cette fonction est testée sur la version Web mais également sur la version mobile de l'application, et qu'elle se base sur des pages aimées par l'utilisateur : par exemple, si ce dernier a aimé la page « Harry Potter », il aura ce choix lorsqu'il indiquera lire un livre. Enfin, lors de la publication d'un statut, ce dernier est complété par les indications d'action choisies avec quelques détails supplémentaires issues des pages associées.

01C2000005690908-photo-facebook-statut-action.jpg

Pour Facebook, il s'agit « d'une nouvelle manière pour les gens de représenter visuellement ce qu'ils font et comment ils se sentent à travers leurs messages. » Le réseau social envisage de déployer cette fonction à grande échelle si la phase de test rencontre du succès.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

RSA Security Analytics tente de mêler sécurité et Big Data
Livebox Play : détail des offres et lancement le 7 février
Windows Phone 8 : quel modèle chez quel opérateur ? (màj)
Chrome en légère perte de vitesse en janvier
Tablettes graphiques : Samsung prend 5% de Wacom
Après une victoire contre Google et AOL, Vringo traine Microsoft en justice
Le botnet Bill Shocker est accusé d’avoir infecté 620 000 terminaux sous Android
Courrier des lecteurs, n°2 : le point sur les applications mobiles Clubic
Lenovo, solide sur les PC, gagne du terrain sur la mobilité
Modern.ie : Microsoft propose un outil d'analyse pour les développeurs web
Haut de page