Facebook en bourse : Morgan Stanley va payer 5 millions de dollars pour ses conseils

18 décembre 2012 à 15h19
0
Morgan Stanley devra payer la somme de 5 millions de dollars pour avoir conseillé Facebook et divulgué certaines informations sensibles relatives à son introduction en bourse. Aux Etats-Unis, l'Etat du Massachusetts est parvenu à un accord avec la banque d'investissement.

00FA000005186546-photo-facebook-actions.jpg
Le secrétaire du Commonwealth du Massachusetts (une autorité chargée dans cet Etat des élections, de l'administration commerciale et de la conservation des documents officiels) annonce avoir signé un accord avec Morgan Stanley. Ce document (.pdf) dispose que la banque d'investissement devra régler à l'Etat la somme de 5 millions de dollars.

L'Etat motive cet accord par le fait que le principal soutien du réseau social lors de son introduction en bourse a permis la publication d'informations auprès de certaines personnes. Morgan Stanley a également conseillé des responsables de Facebook sur leur manière d'approcher certains analystes de Wall Street. La banque d'investissement serait donc sortie de son rôle pour conseiller Facebook sur l'attitude à adopter envers les professionnels de la bourse.

L'autorité américaine considère donc que la banque a permis à ces analystes financiers de modifier leur jugement et leurs prévisions quant à l'avenir de Facebook et donc à agir en conséquence. Par contre, tout le monde n'aurait pas eu accès à ces informations et certains ont donc pu être lésés par ces divulgations d'informations hors-contrôle.

L'agence Reuters, qui reprend le document officiel de l'autorité du Massachusetts, souligne ainsi qu'un banquier de Morgan Stanley « n'a pas été autorisé à appeler les analystes de lui-même ». Cette condamnation n'est pas la première du genre puisque l'entreprise financière Citigroup (spécialisée dans la finance et les assurances) a déjà été condamnée au versement d'une amende de 2 millions de dollars par le Massachusetts pour avoir divulgué des informations similaires.

Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de rempli...

Lire d'autres articles

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page