Facebook pousse ses employés à adopter Android

26 novembre 2012 à 12h08
0
Dans ses locaux, Facebook a lancé une campagne d'affichage pour motiver ses employés à troquer leur iPhone contre un terminal sous Android. Objectif de la manœuvre : concentrer leur attention sur l'application du réseau social destinée à l'OS de Google, dont les parts de marché ne cessent de croitre.

00FA000005549951-photo-facebook-android.jpg
Repérée et rapportée par TechCrunch, la campagne mise en place par Facebook dans ses bureaux de Menlo Park en Californie vise à convertir les employés adeptes d'iOS en nouveaux disciples d'Android. « Les premiers jours, nous avons principalement fourni des iPhone à nos employés » a expliqué un porte-parole du réseau social. Mais, à l'heure où Android grappille de plus en plus de parts de marché, le réseau social souhaite inverser la tendance.

Car Facebook, comme la plupart des entreprises de développement, pratique le « dogfooding » : derrière ce mot étrange qui laisse entendre qu'on mange dans la gamelle du chien se cache en réalité la démarche d'utiliser et de tester au quotidien les propres produits de son entreprise, pour en éprouver les qualités et les défauts. Des développeurs des applications en deviennent ainsi les premiers testeurs, et peuvent ainsi les améliorer concrètement... pour peu qu'ils disposent au quotidien du terminal adéquat.

Le réseau social, qui mise énormément sur son expérience mobile depuis près d'un an, a ainsi lancé une campagne d'affichage baptisée « Droidfooding », contraction d'Android et de dogfooding, qui met en avant la hausse de la popularité de l'OS de Google par rapport à celui d'Apple. Une affiche, qui se base sur des projections du cabinet IDC, laisse entendre que 800 millions de terminaux Android seront utilisés en 2016, contre 400 millions d'appareils sous iOS.

0000015E05549953-photo-facebook-android.jpg
0000015E05549955-photo-facebook-android.jpg

La version de Facebook pour Android est, encore aujourd'hui, critiquée pour sa lenteur par rapport à la version iOS, et ce malgré de nombreux efforts réalisés par le réseau social pour l'optimiser. Dans les prochains mois et, sur un plus long terme, dans les prochaines années, Facebook va sans doute se focaliser sur le développement de son application Android.

L'entreprise pousse déjà ses employés possédant un terminal sous cet OS à utiliser la version test la plus récente de l'app, qui est dotée d'une fonctionnalité inédite : nommée « Shake Rage » - « secousse de colère » - cette dernière permet aux testeurs de rapporter un bug tout simplement en secouant leur smartphone lorsqu'il a lieu. Un rapport est alors immédiatement envoyé aux développeurs : une démarche qui évite les formulaires fastidieux et permet à Facebook de réagir vite. Et avec 4000 testeurs potentiels dans ses locaux, on comprend mieux pourquoi le réseau social veut motiver ses employés à passer à Android pour accélérer le travail sur son application.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top