Facebook : des publications payantes pour les particuliers

Par
Le 04 octobre 2012
 0
Après les pages fans, c'est au tour des profils des particuliers de voir apparaître la possibilité de promouvoir des publications auprès de ses amis moyennant finance. Une fonction d'ores et déjà testée en Nouvelle-Zélande, et qui arrive désormais aux Etats-Unis.

00fa000005444185-photo-facebook-sponso.jpg
On sait depuis longtemps que la priorité de Facebook depuis son entrée en bourse est de trouver de nouveaux moyens de monétiser sa plateforme. Jusque-là, les professionnels et les organismes désireux de développer leur visibilité étaient les principales cibles du réseau social. Mais depuis peu, ce dernier s'attaque désormais à une cible conséquente : son milliard d'utilisateurs.

Mercredi, Facebook a lancé aux Etats-Unis le déploiement d'un système de promotion des publications personnelles : ces dernières, comme celles des pages fans, ne sont pas visibles par tous les amis d'une personne. Environ 15% des contacts d'un membre voient apparaître une publication spécifique dans leur flux d'actualité : cette dernière s'affiche ou non selon certains critères, tels que sa popularité, sa pertinence, ou la relation entre les deux personnes.

Facebook se propose donc de forcer la mise en avant des publications pour qu'elles soient visibles par un plus grand nombre de personnes. Si la démarche peut être justifiée dans certaines situations - pour passer une annonce auprès de ses amis, par exemple - elle reste très onéreuse, de l'ordre de 7 dollars. Un tarif qui n'est pas définitif, précise le site, qui ajoute cependant que « si le prix est trop faible, l'intérêt du flux d'actu serait complètement détruit » : l'objectif ne semble donc pas de vendre des tonnes de publications sponsorisées aux utilisateurs, mais d'offrir une possibilité de renforcer la visibilité des messages importants.

0190000005444187-photo-facebook-sponso.jpg

Lancée en test en Nouvelle-Zélande en mai dernier, cette fonction est désormais en test aux Etats-Unis où la presse lui fait un accueil mitigé. Reste à savoir s'il en sera de même pour la communauté : en attendant, Facebook devrait déployer cette nouvelle méthode de monétisation dans une vingtaine de pays dans les prochains mois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Facebook

scroll top