Web social : Yahoo! lance des actions contre Facebook

13 mars 2012 à 09h53
0
Depuis son arrivée à la tête de Yahoo!, Scott Thompson a dévoilé quelques stratégies pour redresser la situation du portail Internet. L'une d'entre elles vise à valoriser la propriété intellectuelle déposée par les chercheurs de la société. En ligne de mire : Facebook.

00C8000005030146-photo-yahoocfacebook.jpg
Alors que l'ex-PDG de Yahoo! Carol Bartz s'efforçait de peaufiner les relations avec Mark Zuckerberg pour embarquer diverses fonctionnalités de Facebook au sein de Y!Mail, Y!News ou Y!Messenger, son remplaçant Scott Thompson voit les choses sous un autre angle. « Yahoo a la responsabilité de ses actionnaires, de ses employés et d'autres parties prenantes afin de protéger sa propriété intellectuelle », avait-il ainsi fait savoir le mois dernier.

Après avoir tenté de négocier sur l'usage de plusieurs brevets, la firme de Sunnyvale a finalement décidé de déposer une plainte pour violation de propriété intellectuelle et amorce alors le plus gros procès en vue entre deux acteurs du web social. Dans son dossier, le plaignant explique qu'avant d'adopter ces diverses technologies relatives au web communautaire en 2008, « Facebook était considéré comme l'un des sites Internet les moins performants en terme de revenus publicitaires ». Et d'ajouter : « en majorité, les technologies sur lesquelles repose Facebook ont été initialement conçues par Yahoo! ».

Autrement dit, le succès du réseau serait étroitement lié aux brevets détenus par Yahoo! Cependant, suffit-il d'avoir été le premier à revendiquer une idée ? C'est ce que devra déterminer ce procès. Malgré les efforts de son département R&D, Yahoo! n'a effectivement jamais su imposer son propre réseau social, qu'il s'agisse de Y! 360, Y! Kickstart ou encore Y! Pulse. Finalement c'est vers Facebook que les internautes se sont tournés. En décembre 2010, Facebook a détrôné Yahoo! en devenant le troisième site de la Toile derrière les portails de Google et Microsoft. Rappelons par ailleurs que l'année dernière Yahoo avait cédé à Facebook sa première place pour la vente d'espaces publicitaires en ligne.

Ces actions en justice surviennent quelques semaines après que Facebook a manifesté son intérêt de rentrer en bourse auprès de la SEC, l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers. En 2004, Yahoo! avait suivi une stratégie similaire contre Google peu avant son IPO.

Le magazine PaidContent a entrepris de rassembler ces propriétés intellectuelles, lesquelles décrivent :

  • une station de musique dont la liste de lecture est générée à partir des chansons écoutées par ses amis ;
  • un mécanisme pour partager du contenu avec des personnes sélectionnées dans une liste ;
  • une page d'accueil personnalisée ;
  • l'envoi d'un message à l'un de ses amis ;
  • l'envoi d'un message instantané ;
  • une bannière publicitaire sur une page web en fonction des activités passées d'un utilisateur ;
  • l'analyse des communications entre deux utilisateurs pour mieux discerner le spam ;
  • le chargement des photos de ses amis après identification sur le réseau.

Facebook se dit surpris de ce dépôt de plainte et prêt à défendre ses intérêts en justice.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top