La Syrie contrôlerait l'activité de ses internautes sur Facebook

01 juin 2018 à 15h36
0
Alors que le pays est actuellement sujet à de violentes manifestations à l'encontre du pouvoir en place, les autorités scruteraient attentivement les activités des internautes. Certains services de sécurité se serviraient de groupes Facebook hostiles au pouvoir pour « infiltrer » les opposants.

00A0000003191078-photo-facebook-logo.jpg
Dans la foulée des multiples contestations à l'encontre du pouvoir de Bachar El-Assad en Syrie, des groupes d'opposants au régime se sont constitués notamment sur la plateforme Facebook. Le site n'est d'ailleurs pas bloqué par les autorités mais selon le quotidien The Telegraph, certains groupes du réseau seraient infiltrés par des membres des services de sécurité.

Par exemple, la page « Syrian Revolution 2011 » compte plus de 174 000 membres et permet aux manifestants de s'organiser et de communiquer entre eux. Parmi les informations postées figurent des photographies prises durant les manifestations mais également des vidéos mettant en scène la répression dans la rue. En scrutant ce type de pages, les autorités parviendraient donc à connaître plus facilement les lieux de rendez-vous des contestataires.

Pire, selon un opposant au régime cité par le quotidien, certaines personnes arrêtées auraient été torturées afin qu'elles donnent leurs mots de passe et identifiants Facebook. Par ce biais, les services de sécurité espéreraient donc usurper l'identité d'opposants.

Le cas de la Syrie semble donc différent de l'Egypte lorsque le pays était en proie à des troubles voilà quelques semaines. En Égypte, l'utilisation de Facebook ou de Twitter avait été restreinte et certaines rumeurs évoquaient même des interceptions d'informations par le pouvoir en place.

Pour rappel, la Syrie est une république arabe dont le dirigeant actuel, Bachar el-Assad est le fils cadet du précédent président, Hafez el-Assad. Ce dernier a d'ailleurs gouverné le pays entre 1970 et 2000. En outre, le pays dispose d'une frontière avec le Liban mais également avec Israël et l'Irak.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook : une tentative ratée pour ternir l'image de Google
L'UFC-Que Choisir milite pour le plafonnement à 12 mois de l'engagement des forfaits mobiles
Hadopi, objet d'une saisine du Conseil constitutionnel [MàJ]
Freebox Player 1.0.4.1 : nouveaux apports autour des sous-titres
Intel SSD 311 Series : 20 Go en mSATA pour la technologie Smart Response du Z68
Fractal Design Core 1000 : une mini-tour performante à bas prix (màj)
Avertisseurs de radars : Coyote, Inforad et Wikango s'allient contre leur interdiction
Rapport SIR v10 : les tendances de la cybercriminalité en 2010 selon Microsoft
39% des logiciels installés en France seraient des copies pirates
PC Mark 7 disponible en version finale
Haut de page