Management : l'astuce de Facebook pour éviter la lassitude

09 mai 2011 à 10h32
0
00FA000000805718-photo-mark-zuckerberg-f8.jpg
Facebook a décidé de laisser ses employés changer de poste pendant un mois. Objectif : leur éviter lassitude, épuisement professionnel... Et départ de l'entreprise, comme plusieurs employés clés l'ont décidé récemment ?

Les entreprises hi-tech sont parfois à la base d'innovations dans la gestion du personnel. Pour ne citer que lui, Google est connu pour ses 20% de temps laissé aux employés pour développer leurs projets personnels. Conditions de travail particulièrement agréables, environnement ludique et créatif, défis techniques sous forme de hackathon (Facebook s'illustre par plusieurs technologies développées au cours de l'une de ces nuits dédiées à un projet personnel)... Facebook vient d'annoncer une nouvelle politique : le réseau social va étendre ces hackathons sur un mois, dans un programme baptisé Hackamonth.

Au cours de ce mois renouvelable chaque année, les employés vont simplement pouvoir changer de poste. N'importe quel ingénieur va pouvoir laisser de côté son travail habituel pendant cette période limitée, et partir dans une autre équipe. Selon la page Facebook dédiée, à la fin du mois, libre à lui de rester dans la nouvelle équipe ou de reprendre son ancien poste. A noter que si le programme est rendu public depuis moins d'une semaine, Facebook précise que cela fait un an que trois pilotes ont été lancés, avec 35 ingénieurs.

Le réseau social explique qu'ils étaient volontaires ou choisis au hasard, avec la possibilité de refuser. Mais selon lui, l'idée a plu puisque la plupart ont choisi de participer. On apprend aussi du billet de Facebook que la plupart des projets ont été repris dans son site, notamment pour la mise à jour de l'application iPhone, ou pour l'amélioration des performances du site web principal. D'un point de vue management, Facebook se vante aussi d'une opération réussie : au moins un ingénieur de chaque équipe du Hackamonth aurait décidé de rester dans sa nouvelle équipe, et les autres seraient « revenus ré-énergisés, avec de nouvelles idées, » dans leur équipe de base.

Facebook souhaite ainsi « conserver sa culture d'ingénierie vibrante et dynamique. » Au-delà de la bonne idée que représente ce projet, on peut se demander si le réseau social n'essaie pas d'anticiper sa transformation en entreprise géante, qui perdrait son esprit startup et une partie de son attractivité pour les ingénieurs dans le même temps. Plusieurs employés importants du site web l'ont récemment et bruyamment quitté ces derniers temps, signe que les stocks-options et la perspective de richesse qui ne devrait pas manquer de découler d'une future introduction en bourse ne suffisent pas à faire une bonne politique de management.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Do Not Track : un nouveau projet de loi aux Etats-Unis
Facebook : bientôt des publicités rémunérées si visionnées
Skype : mise à jour de sécurité pour Mac OS X
Forfaits mobiles : l'Arcep impose une baisse des
Flash Browser : la lecture du Flash sur iPhone
Warpzone S2e12 : le premier teaser du Projet Café et Gérard fait son come-back à la guitare !
Revue de Web : Assassin's Creed en vrai ?
On Refait le Mac... ou le PC : le PC bientôt du passé ?
Revue de presse : lu sur le Net !
Haut de page