Electronic Arts et Facebook s'allient pour 5 ans

00C8000002338886-photo-logo-electronic-arts.jpg
Electronic Arts marche sur les traces de Zynga : l'éditeur de jeux vidéo vient en effet d'annoncer avoir établi un partenariat avec Facebook pour une durée de 5 ans. Objectif principal de cette alliance : intégrer les crédits Facebook aux applications proposées par EA sur le réseau social.

« L'accord va déboucher sur une expérience plus simple et accessible pour les gens qui jouent et achètent des biens virtuels sur Facebook » a expliqué Electronic Arts dans un communiqué. « Aux termes de l'accord, les crédits Facebook seront la méthode exclusive de paiement pour les jeux d'EA sur Facebook ».

Electronic Arts semble avoir de vastes projets sur le réseau social. « Puisque les jeux sont la catégorie d'applications la plus populaire de Facebook, il était logique qu'EA approfondisse ses relations avec Facebook et ses 500 millions d'utilisateur » a commenté Barry Cottle, l'un des responsables de la firme. L'entreprise s'apprête à lancer une version Facebook du Monopoly, du Scrabble ou encore de Boggle. EA a également récemment investi dans le secteur des jeux sociaux en rachetant PlayFish, l'éditeur de Pet Society, pour 400 millions de dollars.

Comme tous les éditeurs exploitant déjà cette monnaie virtuelle dans leurs applications, EA touchera 70% des recettes des ventes de crédits Facebook, les 30% restant partiront quant à eux dans les caisses du réseau social.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Resident Alien : Alan Tudyk prend ses quartiers sur Terre (et sur Syfy)
Guide crypto : comment et quand se lancer dans les crypto-monnaies ?
Attestation de déplacement : confinement ou couvre-feu, à chacun son document dérogatoire !
Diablo II Resurrected : aux sources du mal ?
A défaut de Mithril, la S01 du Seigneur des Anneaux coûtera 465 millions de dollars à produire
Apple Music serait bien plus généreux et équitable avec les artistes que les autres services de streaming
Haut de page