Facebook fait la démo de son "bracelet neural" associé à la réalité augmentée

19 mars 2021 à 11h35
5
bracelet facebook AR
© Facebook

Pour son projet de réalité augmentée, Facebook a récemment présenté ses travaux sur un bracelet permettant d'interagir avec des éléments virtuels.

En septembre 2019, Facebook avait procédé à l'acquisition de CTRL Labs, une start-up spécialisée dans les interfaces homme-machine et travaillant à l'élaboration de modes de communication directs entre le cerveau humain et les ordinateurs.

Traduire les signaux nerveux pour de meilleures interactions

On le sait, en parallèle de son casque de réalité virtuelle , Facebook planche sur des lunettes de réalité augmentée. Pour optimiser l'utilisation de ces dernières, la division Reality Labs de la société de Mark Zuckerberg a mis au point un bracelet à électromyogramme.

En d'autres termes, le bracelet en question est capable de repérer les signaux nerveux envoyés par le cerveau directement vers les muscles. Ce processus est couplé à un algorithme de machine learning. CTRL Labs avait précédemment planché sur le sujet.

Concrètement, cela signifie qu'il sera par exemple possible de taper sur un clavier virtuel avec un dispositif capable de s'enrichir au fur et à mesure des saisies de l'utilisateur pour procéder à des ajustements automatiques.

Pour améliorer tout ce dispositif, Facebook travaille également sur des retours haptiques, afin cette fois d'envoyer des signaux dans le sens inverse. Ces derniers seront accompagnés de différents effets visuels présentés au travers des lunettes de réalité augmentée.

De nouvelles données à exploiter

Sur son blog, Facebook explique : « Il s'agit de décoder les signaux au niveau du poignet - des actions que vous avez déjà décidé d'entreprendre - et de les traduire en commandes numériques pour votre appareil ».

En comparaison, le dispositif Neuralink d'Elon Musk analyse pour sa part l'activité neurale du cerveau via un implant. Il est ainsi utilisé pour les personnes paralysées ne pouvant précisément pas envoyer de signaux nerveux à un bracelet.

Si Facebook n'est pas près de lire dans nos pensées, il n'en reste pas moins que ce type de bracelet devrait bien évidemment permettre de collecter un certain nombre de données faisant la corrélation entre l'état de nervosité d'une personne face à une image de réalité augmentée bien spécifique. Autant d'informations, donc, qui ne manqueront pas d'être utilisées pour retourner des contenus publicitaires toujours plus ciblés.

Source : Facebook

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Remoss
C’est au final comme un bracelet électronique… de délinquant.<br /> Big brother is watching you, everywhere
Keepah
personne te force à l’utiliser, tu ferais mieux de t’insurger de ça Coronavirus : des caméras pour surveiller le port du masque vont-elles être autorisées ?
Blackalf
Quel rapport avec le sujet ?
pecore
Le simple fait que ce soit Facebook qui développe fait se déclencher toutes mes alarmes internes. Le concept à l’air super prometteur mais aussi un peu flippant.
carinae
En même temps je ne vois pas trop en quoi il faut s’insurger. L’article traite des transports en commun…S’il y a des endouilles qui n’ont pas compris qu’il faut porter un masque dans un environnement fermé pour le bien de tous … c’est bien dommage…
Remoss
Je n’ai jamais demandé à l’utiliser
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Alienware lance le premier PC portable doté d'un clavier mécanique ultra-low profile
Intel tease ses futures GPU Xe HPG mais ne dévoile rien
Windows 10 : un nouveau correctif à destination des nouveaux bugs d'impression
Anniversaire NordVPN: Jusqu'à 2 ans offerts et une réduction de 68%
La
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Tribes of Europa (S01)
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique For All Mankind (S02E01)
Mini critique Snowpiercer (S02E01)
Haut de page