Zynga et Facebook s’associent pour 5 ans

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000003199514-photo-farmville.jpg
Le réseau social aux presque 500 millions de membres et l'éditeur de jeux viennent d'annoncer la signature d'un contrat qui les lie pour les 5 années à venir.

Zynga, qui propose sur Facebook des jeux comme Farmville, Mafia Wars ou encore Café World, compte plus de 230 millions d'adeptes sur le réseau social, dont 65 millions qui jouent quotidiennement. « Nous sommes ravis de l'engagement à long terme de Facebook vis-à-vis du social gaming et de Zynga, et nous sommes impatients de travailler avec eux et d'autres plate-formes pour offrir la meilleure expérience de jeu aux utilisateurs du monde entier. » a déclaré Mark Pincus, le créateur de l'éditeur de jeux.

Ce partenariat, outre lier les jeux au réseau social, permettra d'étendre les crédits Facebook - la monnaie virtuelle du site accessible en convertissant d'authentiques deniers - à l'ensemble des services proposés par Zynga.

L'annonce arrive quelques jours seulement après une rumeur qui évoquait l'envie de Zynga de s'émanciper de Facebook, en raison du trop fort pourcentage prélevé par le réseau social sur les ventes d'objets virtuels réalisées sur les différents jeux de l'éditeur. Même si les termes de l'accord n'ont pas été divulgués, on imagine sans mal que Facebook a su trouver des arguments de poids pour garder sa poule aux œufs d'or près de lui...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La carte musique-jeune attendra la rentrée
Microsoft livrera ses patchs aux gouvernements avant publication
I/O : Google libère le codec vidéo VP8
I/O : Google dévoile Chrome Web Store
I/O : Google ouvre les vannes pour le service Wave
Google, Facebook et Youtube : le tiercé gagnant des sites visités au travail
HP : des résultats soutenus par la demande grand public
Pour ses 10 ans, Clubic vous offre 10.000 euros de cadeaux !
Dataviz annonce Documents To Go 3.0 pour Android
La Cnil annonce lancer une enquête sur Google
Haut de page