Super-social, Threadsy garde son sang-froid pour toi

05 mai 2010 à 11h08
0
00FA000003166010-photo-threadsy-logo.jpg
Il y a des matins où on ne sait plus où donner de la tête. Deux comptes Gmail, un flux Twitter personnel, un flux professionnel, un compte Yahoo Mail, parfois un compte Live... Des centaines de mails, de flux, de tweets à regarder. Et... Ô, misère, les copains m'ont submergé de messages sur Facebook pendant la (longue) nuit qu'ils ont passé en boîte.

Bref, il y a de quoi perdre son sang-froid, et bazarder tout ça pour redevenir un asocial déconnecté. Threadsy vient apporter une réponse. Cette startup américaine vient d'ouvrir au grand public son service d'hyper-connexion hyper-sociale, lancé en bêta l'an dernier.

Threadsy se présente comme trois modules : une fenêtre « inbound » dédiée aux messages entrants. Email - Gmail, Yahoo Mail, Live Mail, AOL Mail et Mobile Me sont pris en charge, et messages en tous genres reçus sur votre boîte Facebook ou en Direct Message Twitter, par exemple. La deuxième fenêtre, sur la droite, rassemble les flux. Elle s'appelle d'ailleurs « streams », et offre de façon basique les nouveaux tweets reçus sur Twitter, et les nouveaux statuts (Facebook, Live, etc). Troisième module : l'inévitable barre de discussion instantanée. C'est une barre Meebo, qui permet donc de se connecter aux multiples services de chats pris en charge par l'éditeur : Facebook, AIM, Live Messenger, Google Talk, MySpace IM, etc.

L'intérêt est donc de tout regrouper dans une seule application. Certains services se sont déjà spécialisés dans la centralisation des comptes de réseaux sociaux, mais Threadsy apporte en plus la gestion des boîtes mail. Les plus connues sont citées par le site, mais en fait, n'importe quelle boîte qui prend en charge le protocole imap est utilisable. Les messages sont signalés par de petites icônes, qui permettent de repérer rapidement dans quelle boîte ils sont arrivés.

Si Threadsy s'en sort plutôt bien pour gérer le volume important de données reçues, quelques petits défauts sont encore à signaler. Par exemple, la prise en main des emails n'est pas intuitive - cliquer sur l'onglet boîte de réception lorsqu'on est en train de composer un message ne ramène pas à la boîte de réception, mais l'actualise en toile de fond. Autre détail gênant après une rapide prise en main : les emails envoyés sont labellisés avec le logo Threadsy. Ce qu'on ne souhaite pas forcément voir apparaître dans un email professionnel, ou même personnel.

03166012-photo-threadsy-fen-tre.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Chrome : nouvelle bêta toujours plus rapide, intègre Flash
Novell et Red Hat remportent un procès sur la propriété intellectuelle
Téléchargement illégal : La peine de Rapidshare allégée en Allemagne
La nouvelle application mobile de Deezer s'ouvre aux utilisateurs gratuits
Dropbox s'invite sur iPad & Android, ouvre son API
Insolite : un site de rencontre pour les fans d’Apple
Google Editions : une librairie numérique cet été
Google : nouveaux rapports Analytics pour les campagnes AdWords
Vers une GeForce GTX 465 en réponse à la Radeon HD 5850 ?
Des SSD 32 Go et 256 Go pour la gamme Nova de Corsair
Haut de page