Faux avis sur Internet : les règles changent

02 janvier 2018 à 18h39
0
À compter du 1er janvier 2018, la loi française confère de nouvelles responsabilités aux plateformes recueillant et publiant des avis de consommateurs. Cette évolution ne résoudra pourtant pas le problème des faux avis.

Avis sur Internet : les sites devront déclarer l'existence ou non de contrepartie

TripAdvisor, Booking, Yelp, LaFourchette, Fia-Net, TrustPilot... Les sites publiant des avis de consommateurs ne risquent pas d'avoir un début d'année facile. Un décret les oblige, dès le 1er janvier 2018, à présenter davantage d'informations sur les avis qu'ils recueillent.

Concrètement, les sites de ce type doivent désormais disposer d'une rubrique spécifique facilement accessible où ils doivent déclarer si les clients déposant des avis reçoivent ou non une contrepartie. À proximité de l'avis, les sites doivent indiquer s'ils disposent d'une procédure de contrôle des avis et mentionner la date à laquelle, d'après le client ayant laissé l'avis, le produit ou service en question a été consommé.

01F4000007353925-photo-tripadvisor2.jpg


Faux avis : le décret a peu de chances de changer la donne

Il est important de bien comprendre que ces évolutions législatives ne se traduiront pas nécessairement par une meilleure fiabilité des avis laissés. Le décret n'oblige pas les sites à vérifier si le consommateur a effectivement utilisé les services d'un prestataire, comme le font déjà Booking et Airbnb, par exemple : seuls les clients ayant réservé via leur plateforme et séjourné dans l'hébergement peuvent laisser un avis.

Le fait de mentionner l'existence ou non de contrepartie en échange du dépôt d'un avis ne constitue pas non plus un gage de fiabilité, puisque la loi n'oblige pas les sites à dire s'ils offrent une contrepartie en échange d'un avis positif ou du simple fait de laisser un avis, quel qu'il soit. Cette obligation ne permettra donc pas d'identifier les sites qui incitent leurs membres à laisser des avis positifs. Quant à la mention de l'existence d'une procédure de contrôle des avis, la loi se limite effectivement à la seule mention de son existence ou non et n'oblige en rien les sites à instaurer un tel contrôle.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top