Piratage de Yahoo : les USA accusent officiellement la Russie

16 mars 2017 à 12h22
0
Si Yahoo a payé cher les piratages que le groupe a subi, notamment en se voyant obligé de baisser de plusieurs centaines de millions de dollars le prix de vente à Verizon de ses activités Internet, le spécialiste des portails Internet va être soulagé : les États-Unis ont accusé officiellement la Russie d'être derrière les piratages. L'un d'entre eux, tout du moins : celui de 2014.

Découvert en 2016, le piratage de 2014 a permis aux hackers de prendre le contrôle de plus de 500 millions de comptes Yahoo et de capter des informations confidentielles.

47 chefs d'inculpation pour deux espions et deux pirates russes

Mercredi 15 mars 2017 le ministère de la Justice américain a annoncé que 47 chefs d'inculpation ont été retenus contre les quatre Russes soupçonnés d'être au centre du piratage de Yahoo de 2014. Parmi celles-ci il y a les accusations d'espionnage économique, de fraude, vol et recel de secrets ou encore vol d'identité. L'annonce est de taille : c'est la première fois que le gouvernement américain accuse formellement la Russie de piratage.

01F4000008632140-photo-marissa-mayer-yahoo.jpg

Ça devrait, en théorie, alléger les risques qu'encourt Yahoo face à ses clients : ces derniers pourraient tenter une action de groupe pour obtenir réparation mais du moment où les accusations visent des hackers russes, une partie de la responsabilité de Yahoo est supprimée.

Les hackers ont réussi une attaque spear-phishing

Selon l'enquête menée par l'agent spécial Malcolm Palmore, comme le relate Ars Technica, les pirates ont réussi à obtenir les identifiants d'un des employés de Yahoo grâce à une simple attaque « spear-phishing » (harponnage) début 2014. Une fois les identifiants obtenus, les pirates ont réussi à s'introduire dans le système et à mener les attaques qui leur ont permis de capter les informations des centaines de millions de comptes piratés.

Les Etats-Unis ont nommé ceux qu'ils pensent être derrière l'attaque : les espions russes du FSB Dmitry Dokuchaev et son supérieur, Igor Sushkin, auraient pensé l'attaque et les hackers Alexsey Belan, l'un des pirates les plus recherchés du monde, et Kim Baratov, arrêté au Canada mardi 14 mars 2017, l'auraient perpétrée.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top