Web Summit - GitHub, au-delà du code source

01 juin 2018 à 15h36
0
La société GitHub a bouleversé l'écosystème des développeurs avec un service qui facilite le travail collaboratif. Mais idéalement, le concept s'applique à bien d'autres métiers.

GitHub a connu une véritable croissance ces dernières années. Au sein d'un répertoire, chaque développeur peut travailler de manière collaborative sur un projet commun et publier ses modifications sur une partie du code source d'une application. Le succès est tel que Microsoft et Google ont progressivement migré leurs projets depuis leurs propres répertoires open source vers celui de GitHub. La société regroupe 11 millions d'adeptes sur son site et est désormais constituée de quelque 300 employés dans une vingtaine de pays. Scott Chacon, directeur des systèmes d'information de GitHub a pris la parole à l'occasion du Web Summit.

A ses débuts, GitHub n'était qu'un simple répertoire pour héberger du code open source mais rapidement, les grands comptes ont été attirés par le fonctionnement du service. « Certaines entreprises me demandaient s'il était possible de payer pour faire quelque chose de similaire mais de manière privée », explique Scott Chacon. L'objectif est alors de transposer le développement collaboratif directement au cœur des entreprises. « Elles ont alors créé une culture open source », affirme M. Chacon en rappelant qu'elles fonctionnaient auparavant par silos.

La mise en place de ce modèle économique s'est accompagné de divers changements avec l'étoffement des équipes de support ou avec une connexion plus facile au service.

035C000008125660-photo-github.jpg


Pour M. Chacon si GitHub est aujourd'hui réservé aux développeurs, l'idée peut s'appliquer à bien d'autres domaines. « Notre département légal utilise GitHub pour faciliter le travail collaboratif. », affirme-t-il avant d'ajouter, « mais nous sommes réellement des développeurs, nous ne maîtrisons pas les autres secteurs ».

La société met à disposition les interfaces de programmation nécessaires pour intégrer ce système de commits et développe également divers outils permettant visualiser les changements effectués par chacun des collaborateurs. Notamment, GitHub planche sur un gestionnaire de rendu capable de prendre en charge différents formats. Il faut dire que s'il est relativement facile de passer en revue les modifications textuelles d'une portion de code, il en va autrement pour les contenus graphiques ou les objets 3D par exemple.

A l'avenir, le modèle de GitHub pourrait donc se généraliser dans bien d'autres domaines mais malgré ses ambitions initiales, la société refuse pour l'heure de mettre en place de tels travaux. Reste à savoir quelle société saura se faire connaître en prenant ce concept pour l'appliquer à un autre domaine bien précis.

Pour mémoire, GitHub déjà levé 100 millions de dollars en juillet 2012 et 250 millions de dollars en juillet dernier. Selon diverses sources internes, GitHub serait désormais valorisé à 2 milliards de dollars.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les multinationales du Web protègent mal la vie privée
Model S : Tesla réagit à l'inconscience de certains conducteurs en limitant son pilote automatique
Jay Z veut rebooster Tidal avec des séries TV
Pour Slack, l’e-mail sera
Web Summit - Musations :
Un premier teaser pour le film Warcraft
Zenchef, le petit français qui pousse les restaurateurs dans les bras du numérique
Web Summit - HelpFreely, quand shopping rime avec solidarité
Web Summit - Leap Motion :
Infos US de la nuit : Twitter remplace les étoiles par des coeurs
Haut de page