Web Summit - GitHub, au-delà du code source

04 novembre 2015 à 10h14
0
La société GitHub a bouleversé l'écosystème des développeurs avec un service qui facilite le travail collaboratif. Mais idéalement, le concept s'applique à bien d'autres métiers.

GitHub a connu une véritable croissance ces dernières années. Au sein d'un répertoire, chaque développeur peut travailler de manière collaborative sur un projet commun et publier ses modifications sur une partie du code source d'une application. Le succès est tel que Microsoft et Google ont progressivement migré leurs projets depuis leurs propres répertoires open source vers celui de GitHub. La société regroupe 11 millions d'adeptes sur son site et est désormais constituée de quelque 300 employés dans une vingtaine de pays. Scott Chacon, directeur des systèmes d'information de GitHub a pris la parole à l'occasion du Web Summit.

A ses débuts, GitHub n'était qu'un simple répertoire pour héberger du code open source mais rapidement, les grands comptes ont été attirés par le fonctionnement du service. « Certaines entreprises me demandaient s'il était possible de payer pour faire quelque chose de similaire mais de manière privée », explique Scott Chacon. L'objectif est alors de transposer le développement collaboratif directement au cœur des entreprises. « Elles ont alors créé une culture open source », affirme M. Chacon en rappelant qu'elles fonctionnaient auparavant par silos.

La mise en place de ce modèle économique s'est accompagné de divers changements avec l'étoffement des équipes de support ou avec une connexion plus facile au service.

035C000008125660-photo-github.jpg


Pour M. Chacon si GitHub est aujourd'hui réservé aux développeurs, l'idée peut s'appliquer à bien d'autres domaines. « Notre département légal utilise GitHub pour faciliter le travail collaboratif. », affirme-t-il avant d'ajouter, « mais nous sommes réellement des développeurs, nous ne maîtrisons pas les autres secteurs ».

La société met à disposition les interfaces de programmation nécessaires pour intégrer ce système de commits et développe également divers outils permettant visualiser les changements effectués par chacun des collaborateurs. Notamment, GitHub planche sur un gestionnaire de rendu capable de prendre en charge différents formats. Il faut dire que s'il est relativement facile de passer en revue les modifications textuelles d'une portion de code, il en va autrement pour les contenus graphiques ou les objets 3D par exemple.

A l'avenir, le modèle de GitHub pourrait donc se généraliser dans bien d'autres domaines mais malgré ses ambitions initiales, la société refuse pour l'heure de mettre en place de tels travaux. Reste à savoir quelle société saura se faire connaître en prenant ce concept pour l'appliquer à un autre domaine bien précis.

Pour mémoire, GitHub déjà levé 100 millions de dollars en juillet 2012 et 250 millions de dollars en juillet dernier. Selon diverses sources internes, GitHub serait désormais valorisé à 2 milliards de dollars.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Huawei va implanter une usine en France
Aux États-Unis, l'éolien dépasse l'hydroélectrique pour la première fois
Tesla Roadrunner : un projet de batterie électrique qui augmente l'autonomie tout en faisant baisser les prix ?
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Ami : le quadricycle électrique sans permis de Citroën, à partir de 19,99 euros/mois !
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top