Recherche : le moteur européen Qwant fait peau neuve

01 juin 2018 à 15h36
0
Le moteur de recherche français Qwant introduit un nouvel agencement pour la mise en page des résultats.

00AF000008002706-photo-qwant-logo-gb.jpg
Souvent décrit comme le « Google à la française », le moteur de recherche Qwant est désormais un projet européen et a été lancé en février 2013. Jean-Manuel Rozan et Eric Léandri, respectivement président et directeur général de la société, comptent proposer une alternative crédible face à la prédominance de Google.

Avec sa nouvelle interface, Qwant souhaite tout d'abord casser les codes de design des moteurs de recherche classiques. Plutôt qu'une page d'accueil épurée, nous retrouvons d'emblée les sujets chauds, c'est-à-dire ceux ayant fait l'objet de plusieurs requêtes. Ces « tendances du jour » sont classées en diverses catégories, qu'il s'agisse de résultats Web classiques, d'actualités, de vidéos, d'images ou de données extraites de divers réseaux communautaires. Qwant dispose toutefois d'une option permettant de masquer ce contenu informatif pour n'afficher que le champ de recherche.

Lorsque l'internaute saisit sa requête, la page de résultats est divisée en plusieurs sections afin de mettre en avant les contenus dans chacune des catégories. Qwant est également en mesure d'extraire des informations de Wikipedia lorsqu'elles sont disponibles. Aussi, via une barre latérale placée sur la gauche, l'utilisateur pourra passer d'une section à l'autre pour filtrer la recherche par images, actualités, vidéos, social...

0226000008002708-photo-qwant.jpg


A l'heure actuelle Google possède une part de marché de 92,5% en Europe, à tel point que la Commission Européenne mène une enquête sur les pratiques du géant américain, accusé d'entretenir une position de monopole. Très loin derrière, avec 2,65%, Bing est en seconde position devant Yahoo! à 2,17%. Yandex et Ask Jeeves sont en quatrième et cinquième place. Finalement le reste des acteurs du marché, dont Qwant, ne pèse qu'à peine plus de 1% du marché.

Interrogé par Le Monde, Eric Léandri se montre optimiste cependant. Il explique observer une progression mensuelle de 20% sur le nombre de requêtes saisies au sein de son moteur. L'année dernière, la société a comptabilisé au total 1,6 milliard de requêtes. A l'image de DuckDuckGo, Qwant explique ne pas traquer les internautes. Le site ne retourne pas de publicités et souhaite pour l'heure augmenter sa masse d'utilisateurs.


A lire également :

0226000008002710-photo-qwant.jpg


Télécharger Qwant pour Windows.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia acquiert Alcatel-Lucent pour 15,6 milliards d'euros (màj)
Batman V Superman, un premier teaser !
Cartographie : Nokia confirme vouloir revendre Here (màj)
Chrome 42 détient LA réponse universelle
Bon Plan : une Logitech G700S à moins de  50 euros
Skype for Business, désormais disponible pour remplacer Lync
Infos US de la nuit : Apple, accusé de plagiat
PowerDVD 15 : 4K et HEVC avec accélération matérielle
Il sera bientôt possible de garer sa voiture à Paris en 5 minutes
Le gouvernement veut interdire les moyens de paiement en ligne des sites pirates
Haut de page