Plus de 4700 Australiens ayant piraté "Dallas Buyers Club" poursuivis par les producteurs

09 avril 2015 à 18h19
0
Les producteurs du film Dallas Buyers Club viennent d'obtenir le droit, auprès de la Cour fédérale australienne, de récupérer les données personnelles de 4726 personnes ayant téléchargé le film dans le pays. Ces dernières vont recevoir un courrier juridique leur demandant de passer à la caisse.

En Australie, les internautes ayant téléchargé le film Dallas Buyers par l'intermédiaire de BitTorrent ont des raisons de s'inquiéter. Le studio Voltage Pictures, qui a produit le film oscarisé mettant en scène Matthew McConaughey, vient d'avoir gain de cause auprès de la Cour fédérale australienne. Cette dernière a demandé aux FAI du pays de fournir au studio de cinéma les coordonnées de 4726 personnes ayant téléchargé le film illégalement.

0258000007996706-photo-dallas-buyers-club-feature.jpg

Payer ou être poursuivi

Les avocats de Voltage Pictures ont désormais la tâche d'envoyer des courriers aux 4726 Australiens ciblés dans l'affaire, et trahis par leurs adresses IP. Interrogé par Mashable, Michael Wickstrom, le patron du studio, explique sa volonté « d'envoyer un avertissement aux consommateurs qui estiment normal de télécharger illégalement des films ». Il ajoute que « toute personne recevant une lettre devrait demander des conseils à un avocat ».

La lettre type envoyée par le studio devra cependant être validée par le tribunal. Si Wickstrom est d'accord avec le fait que le courrier ne doit pas être injustement agressif, il doit comporter l'essentiel : « Si vous avez piraté, il faut trouver un moyen de régler le litige financièrement ou devant la justice ». En clair, soit l'internaute règle sa note auprès du studio, soit il peut s'attendre à être poursuivi, ce qui lui coûtera sans doute plus cher.

Le cas Démineurs

Si Voltage Pictures est visiblement parvenu à ses fins dans le cas Dallas Buyers Club, le studio n'en est pas à la première affaire de ce type. En 2009, il avait débuté une procédure similaire au Canada et aux Etats-Unis concernant le piratage du film Démineurs. Près de 25 000 courriers avaient alors été envoyés à des internautes d'Amérique du Nord, qui étaient sommés de payer jusqu'à 3 900 dollars pour éviter des poursuites judiciaires. Une démarche qui avait été fortement critiquée à l'époque, mais qui, selon le studio, avait été bénéfique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Lego Dimensions : jeu vidéo et minifigs connectées pour contrer Skylanders
Infos US de la nuit : Apple s'attend à un gros succès de sa smartwatch
YouTube Red : pourquoi il veut vous faire payer
Mini Augmented Vision : des lunettes (presque) à rayons X pour la conduite
SSD 535 Series : le 16 nm arrive chez Intel
Bon Plan : une PS4 + PS TV + un jeu au choix à 399 euros
HDMI 2.0a : ébloui devant son téléviseur avec la HDR
Pour LinkedIn, la recherche d'emploi est liée au suivi d’une formation en ligne
De la fibre à 2 Gb/s symétriques pour les particuliers, aux États-Unis
Bon Plan : une carte mère Asus Z97-Pro Gamer à moins de 125 euros
Haut de page