Comic Neue : vers une réhabilitation de la police de caractères Comic Sans ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Un designer australien s'est mis en tête de redorer le blason du Comic Sans, une police de caractères mal-aimée des internautes. Pour ce faire, il a créé le Comic Neue, censé être plus attractif.

Le Comic Neue est-il le nouveau Comic Sans ? Craig Rozynski aimerait bien : ce designer australien a créé une nouvelle déclinaison de la police de caractère que tout le monde adore détester. Souvent utilisée à tort et à travers, le Comic Sans MS agace en effet les internautes du monde entier depuis son apparition au sein de Windows 95, et chacune de ses apparitions fait l'objet de moqueries, même si elle faciliterait la compréhension selon une étude.

01F4000007295192-photo-comic-neue.jpg

Craig Rozynski est donc à l'origine du Comic Neue, une nouvelle version retravaillée de la police de caractères. Selon le designer, cette nouvelle version « aspire à être choisie pour la rédaction de textes de façon occasionnelle mais également avertie. Les glyphes écrasés, bancals et étranges du Comic Sans ont été retravaillés tout en gardant la simplicité qui a rendu la police si populaire » explique-t-il sur le site de son projet. « C'est parfait sur une surface d'affichage, pour écrire des commentaires ou des notes de service en mode passif-agressif. »

Dans une interview, Craig Rozynski explique avoir débuté son projet « comme une plaisanterie » mais avoir fini par le prendre au sérieux au fur et à mesure de son avancée. Il a demandé l'avis de Vincent Connare, le créateur du Comic Sans, qui a reproché au Comic Neue de ne pas être « assez décontracté ». « Ainsi, la boucle est bouclée en matière de critique » ajoute Rozynski.




Concernant le Comic Neue, tout le monde peut actuellement se faire une idée sur la police de caractère, puisque cette dernière est téléchargeable gratuitement. Néanmoins, Craig Rozynski précise qu'il n'a pas encore décidé s'il comptait mettre en place une licence pour un usage professionnel : « c'est un projet qui m'a pris trois ans, donc une partie de moi voudrait facturer des frais pour son utilisation, tandis que l'autre partie sait que son usage ne se développera si elle est payante. » Et quand bien même le succès s'avèrerait au rendez-vous, serait-il suffisant pour réhabilité la police mal-aimée ? Là est la question !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Photographiez votre plat pour connaître son nombre de calories
Mini Mobile Robotic Printer : une imprimante de poche à emporter partout
Microsoft lance une Surface 2 compatible avec les réseaux 4G (maj)
BYOD : Diane Mullenex,
La DSI se réconcilie avec les métiers autour de SAP HANA
Etanchéité et résistance à la poussière: comprendre l'indice IP
Heartbleed : faut-il changer ses mots de passe ? (maj)
The Micro, le projet d'imprimante 3D qui récolte 2 millions de dollars
Dassault Systems reste solide leader du classement des éditeurs français de logiciels
Le NH-D14 de Noctua a un successeur : le NH-D15
Haut de page