Insolite : Comic Sans, une police qui facilite la compréhension

Alexandre Laurent
24 décembre 2010 à 16h20
0
Connaissez-vous le Comic Sans ? Cette police d'écriture censée imiter de loin l'écriture manuscrite constitue pour la plupart des professionnels du Web la faute de goût ultime, à tel point que dans la communauté geek, de nombreux sites militent pour son éradication.

Et pourtant, l'abominable Comic Sans revêt une qualité cachée : comme toutes les polices d'écriture tarabiscotées, il forcerait l'attention de celui qui le lit, conduisant de fait à une meilleure assimilation des contenus. C'est pour cette raison qu'au mépris des plus élémentaires règles de savoir vivre du Web, le corps de cet article sera rédigé en Comic Sans (visible si votre système la prend en charge).

03872220-photo-comic-sans.jpg

Connor Diemand-Yauman, chercheur à l'université de Princeton, s'est récemment penché sur l'impact que pouvait avoir la police de caractère d'un texte sur la mémorisation de ce dernier par ses lecteurs. Pour ce faire, il a organisé de brèves séances de lecture d'un même contenu avec deux groupes de cobayes. Le premier a été exposé à une innocente Arial 16 points, police sans serif particulièrement lisible, tandis que le second a dû affronter des échantillons de texte imprimés en Comic Sans 12 points.

Quinze minutes après la lecture, les deux groupes ont été interrogés sur le mode du QCM à propos du texte qu'ils venaient de lire. Le premier groupe, exposé à l'Arial, a alors obtenu 72,8% de bonnes réponses, contre 86,5% pour le second.

L'étude a alors été prolongée auprès d'étudiants issus de l'Ohio, à qui il a été distribué des cours imprimés tantôt en police claire, tantôt en police alambiquée de type Comic Sans. Là encore, les cobayes exposés à la police la plus lisible ont montré des résultats d'assimilation et de mémorisation inférieurs à ceux de l'autre groupe.

Explication ? Pour Diemand-Yauman, une personne qui lit sans difficulté un texte aura plus naturellement tendance à se dire qu'elle l'a compris. A l'inverse, si un obstacle visuel comme une police de type Comic Sans intervient, la lecture sera plus lente, plus contrainte, mais au final nettement plus productive.


Die, Comic Sans, Die !

Faut-il pour autant préconiser aux webmasters, professeurs et autres personnes amenées à communiquer des textes par voie écrite ou numérique l'utilisation du Comic Sans ? Nous ne saurions que trop le leur déconseiller.

Intégrée à Windows depuis les années 90, le Comic Sans (MS) est à l'origine une police de caractère pensée pour les programmes et contenus destinés aux enfants. Mais si ses lettres arrondies collent effectivement bien à un logiciel jeunesse, l'usage s'est rapidement étendu, jusqu'à ce que le Comic Sans se retrouve sur des sites Web d'entreprise, des panneaux de signalisation ou des communications sérieuses. Le phénomène a provoqué l'agacement de nombreux graphistes, qui s'insurgent régulièrement contre l'absence d'adéquation entre la typographie employée et la nature du message.

Se prêtant particulièrement bien au détournement et à la dérision, la lutte contre le Comic Sans relève maintenant du mème, comme l'illustrent les très nombreux images le mettant en scène de façon parodique. Pour mieux comprendre pourquoi l'usage du Comic Sans est à proscrire selon leurs auteurs, on pourra consulter le tout juste lancé mais néanmoins excellent comicsanscriminal.com qui, en quelques diapositives, résumera bien mieux la situation que nous le faisons ici. Que la faute de goût commise en début d'article nous soit pardonnée, au nom du LOL et de la féérie de Noël... ;-)

03872216-photo-comic-sans.jpg

Merci de tenir la porte fermée !!!
Merci de ne pas utiliser de Comic Sans - nous sommes une entreprise du Fortune 500, pas un stand de limonade.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top