Les services Yahoo! s'affranchissent de Google et Facebook

05 mars 2014 à 10h09
0
S'identifier avec un compte Facebook ou Google sur les services de Yahoo ne sera bientôt plus possible : le portail Web va progressivement supprimer cette fonctionnalité pour obliger les internautes à s'inscrire directement sur ses pages.

00FA000007134178-photo-yahoo-logo.jpg
Jusque-là, pour accéder à certains services de Yahoo comme Fantasy Sports ou Flickr, il était possible de se connecter avec un compte Google ou Facebook. Cette démarche ne sera bientôt plus d'actualité : la firme de Sunnyvale a annoncé que la suppression de cette possibilité allait être progressive, pour pousser les internautes à s'inscrire auprès de Yahoo pour disposer d'un identifiant propre à la plateforme.

La raison évoquée : « offrir une meilleure expérience utilisateur, personnalisée pour chaque internaute » explique un porte-parole de Yahoo à Reuters. Si l'entreprise ne s'étale pas sur les raisons qui la poussent à agir ainsi, on peut imaginer que la perspective de faire grossir sa base d'utilisateurs inscrits est l'une des principales motivations.

Le nombre d'internautes touchés par cette décision est inconnu, tout comme le calendrier de suppression concret de cette fonctionnalité. Yahoo lancera en mars aux Etats-Unis un nouveau jeu de gestion d'équipe de basket dans sa section Fantasy Sports, et celui-ci sera le premier service qui n'intégrera pas l'identification autorisée via Google et Facebook.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top