Paris se met au paiement du stationnement par mobile et Internet

13 février 2014 à 12h35
0
Paris se met enfin au paiement par mobile du stationnement. Les automobilistes qui stationnent en surface n'auront bientôt plus besoin de manipuler de monnaie ou de ticket, ils pourront surtout prolonger leur durée de stationnement à distance.

Vinci Park et PayByPhone viennent d'annoncer qu'ils ont remporté l'appel d'offre de la ville de Paris pour la dématérialisation du paiement du stationnement en voirie. La mise en place du service commencera au début du deuxième trimestre 2014 (c'est-à-dire à partir du mois d'avril) dans le centre de Paris, dans les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements.

0190000007161018-photo-paybyphone.jpg
Crédit : Jacques Florsch / Erebus

Quatre ans après Issy-les-Moulineaux, première d'une dizaine de villes d'Île-de-France à avoir été équipée par PayByPhone, c'est finalement au tour de la capitale de se mettre à la page. Il faut dire que la mairie est ouvertement hostile aux automobilistes, ce qui explique certainement au moins en partie l'arrivée tardive de ce service qui leur facilitera la vie. La verbalisation dématérialisée, elle, est en place depuis plusieurs années.

Prolonger ou écourter son stationnement sans se déplacer

Quoi qu'il en soit la procédure sera la même que dans les villes déjà équipées : on paiera son stationnement au travers d'une application pour Android ou iOS, d'un site Internet pour mobile ou pour ordinateur, ou d'un serveur vocal non surtaxé (01 74 18 18 18). La ville de Paris n'a malheureusement pas retenu la procédure par SMS, accessible de n'importe quel téléphone et avec n'importe quel forfait. On renseigne son numéro d'immatriculation et ses coordonnées bancaires lors de la première utilisation, puis il suffit de saisir la zone et la durée de stationnement. En cas de contrôle, les agents sont équipés de terminaux connectés avec lesquels ils peuvent vérifier la validité d'un ticket électronique. La tarification et la durée maximale est la même qu'avec un horodateur.

On ne stationne donc plus anonymement (ou presque), mais en contrepartie on peut prolonger sa durée de stationnement sans multiplier les aller-retour à l'horodateur et à son véhicule. Rappelons effectivement qu'à Paris les visiteurs doivent renouveler leur ticket toutes les 2 heures, et que dans le centre de Paris le coût du stationnement dépasse celui de la contravention (17 euros) à partir de 4 h 45 min (3,60 euros/h). Le service permet à l'inverse d'écourter la durée de stationnement, alors qu'il est impossible d'obtenir un remboursement avec un véritable ticket.

000000F007160992-photo-paybyphone-sur-iphone.jpg
000000F007160994-photo-paybyphone-sur-iphone.jpg
000000F007160996-photo-paybyphone-sur-iphone.jpg

Le service concernera dans un premier temps les visiteurs dans les quatre premiers arrondissements de Paris, avant d'être élargi aux résidents et aux professionnels durant l'automne. Puis la totalité des 155 000 places de stationnement en surface de Paris seront équipées d'ici la fin de l'année 2015.

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Porn : Macron veut
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top