Google accepte de montrer ses données WiFi

0
Google dévoile sa position à propos de la polémique concernant les Google Cars. Lors de leurs passages, ces dernières ont « sniffé »les réseaux WiFi présents dans les rues. Dès lors, la polémique est née pour savoir pourquoi la firme collecte ce type de données. Acculé par les Cnil notamment françaises et allemandes, Google réagit.
00FA000002008672-photo-google-car.jpg

Le patron de Google, Eric Schmidt, vient de confirmer que ces données personnelles collectées sur les réseaux WiFi seraient transmises aux régulateurs allemand, espagnol et français. Interrogé par le Financial Times, le responsable explique que tout sera disponible d'ici « deux jours ». Un vœu qui va dans le sens d'une plus grande transparence sur les données recueillies pour StreetView.

Eric Schmidt reconnaît clairement s'être « planté. Soyons clair à ce sujet ». Il confie alors qu'un audit externe sur cette collecte de données sera publié prochainement. De même, une « évaluation interne sur les pratiques de Google » est prévue afin d'évaluer la politique de confidentialité de la firme.

Il faut préciser que cette collecte provoque un tollé dans certains pays européens ainsi qu'aux Etats-Unis. L'Allemagne avait posé à Google un véritable ultimatum, en France, la Cnil expliquait récemment mener une enquête sur le sujet. Le géant fait donc amende honorable en montrant patte blanche. Pour information, Google avait, par le passé, fait le choix (en Irlande) de supprimer les données incriminées par le biais d'une entreprise tierce. Preuve à l'appui. Cette fois, Google cherche à éviter que l'image de « Big brother » ne lui colle à la peau.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ubuntu 10.10
Facebook lance une page dédiée à la vie privée pour se rapprocher de ses membres
WebM s'immisce au sein de Google Chrome
Les opérateurs Telecoms US songent à limiter la 3G
HP décline son Windows Home Server à destination des PME
Adobe publie le SDK de AIR pour Android
RC Plane Camera : une mini-caméra pour les adeptes du modélisme
CyberSpy autorisé à vendre son logiciel espion
XS35 : un mini PC passif en Atom et Ion 2 chez Shuttle
Microsoft prépare un gros Patch Tuesday
Haut de page