War Kitteh et DOsDog : quand les animaux de compagnie jouent les pirates en herbe

12 août 2014 à 15h27
0
Un expert en sécurité a conçu deux dispositifs permettant de transformer un chat et un chien en pirates en herbe. Ou quand les animaux de compagnie par excellence deviennent des hackers à 4 pattes.

00FA000007554833-photo-warkitteh.jpg
Un chat, un collier : un War Kitteh !
Gene Bransfield est un expert en sécurité américain qui travaille chez Tenacity Solutions, et qui a pour passe-temps d'équiper les animaux de compagnie de son entourage de dispositifs de son cru. Le premier du genre se nomme War Kitteh : il s'agit d'un collier pour chat qui intègre un Spark Core, une carte SD embarquant un programme développé par Bransfield, une puce GPS et un recepteur Wi-Fi. L'appareil, d'une valeur totale de moins de 100 dollars, est capable de détecter les réseaux Wi-Fi se trouvant à proximité de l'animal durant ses promenades, et d'enregistrer des informations sur leur système de protection, qu'il existe ou pas.

L'ingénieur a équipé Coco, le chat de la grand-mère de sa femme, qui s'est transformé en quelque sorte en pirate félin. Durant sa promenade, Coco a détecté 23 réseaux différents : parmi eux, 4 n'étaient pas sécurisés, tandis que certains étaient protégés en WEP et d'autres - la majorité - en WPA-2. Une expérience concluante pour Gene Bransfield, qui ne cherche pas à pirater les réseaux du voisinage, mais « à sensibiliser les gens sur l'importance de sécuriser leurs réseaux Wi-Fi », rapporte The Guardian. Faire entrer les chats dans l'équation était une manière pour lui de susciter l'intérêt de personnes moins technophiles que celles à qui ce type de démarche s'adresse d'habitude.

01F4000007554831-photo-dosdog.jpg
Le Denial of Service Dog (Source : The Guardian)

Mais les félins ne sont pas les seuls à profiter des expériences de Gene Bransfield. Lors de son intervention à la conférence Def Con, il a également dévoilé le DOsDog, une sorte de sacoche destinée à être portée par un chien. Le dispositif intègre entre autre un WiFi Pineapple Mark V, qui permet de renforcer la portée de l'ensemble, ainsi qu'un kit TV-B-Gone qui permet d'éteindre les téléviseurs à distance. L'ingénieur en a équipé son chien, et l'a promené dans les rues durant le mondial de football, entraînant l'extinction des télés du quartier. Si son expérience a bien fonctionné, il avoue tout de même avoir évité d'utiliser le DOsDog durant les matchs de l'équipe des Etats-Unis, histoire d'éviter de s'attirer des ennuis.

La présentation des deux dispositifs est disponible dans la vidéo ci-dessous, entièrement en anglais, et non dénuée d'humour.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top