War Kitteh et DOsDog : quand les animaux de compagnie jouent les pirates en herbe

01 juin 2018 à 15h36
0
Un expert en sécurité a conçu deux dispositifs permettant de transformer un chat et un chien en pirates en herbe. Ou quand les animaux de compagnie par excellence deviennent des hackers à 4 pattes.

00FA000007554833-photo-warkitteh.jpg
Un chat, un collier : un War Kitteh !
Gene Bransfield est un expert en sécurité américain qui travaille chez Tenacity Solutions, et qui a pour passe-temps d'équiper les animaux de compagnie de son entourage de dispositifs de son cru. Le premier du genre se nomme War Kitteh : il s'agit d'un collier pour chat qui intègre un Spark Core, une carte SD embarquant un programme développé par Bransfield, une puce GPS et un recepteur Wi-Fi. L'appareil, d'une valeur totale de moins de 100 dollars, est capable de détecter les réseaux Wi-Fi se trouvant à proximité de l'animal durant ses promenades, et d'enregistrer des informations sur leur système de protection, qu'il existe ou pas.

L'ingénieur a équipé Coco, le chat de la grand-mère de sa femme, qui s'est transformé en quelque sorte en pirate félin. Durant sa promenade, Coco a détecté 23 réseaux différents : parmi eux, 4 n'étaient pas sécurisés, tandis que certains étaient protégés en WEP et d'autres - la majorité - en WPA-2. Une expérience concluante pour Gene Bransfield, qui ne cherche pas à pirater les réseaux du voisinage, mais « à sensibiliser les gens sur l'importance de sécuriser leurs réseaux Wi-Fi », rapporte The Guardian. Faire entrer les chats dans l'équation était une manière pour lui de susciter l'intérêt de personnes moins technophiles que celles à qui ce type de démarche s'adresse d'habitude.

01F4000007554831-photo-dosdog.jpg
Le Denial of Service Dog (Source : The Guardian)

Mais les félins ne sont pas les seuls à profiter des expériences de Gene Bransfield. Lors de son intervention à la conférence Def Con, il a également dévoilé le DOsDog, une sorte de sacoche destinée à être portée par un chien. Le dispositif intègre entre autre un WiFi Pineapple Mark V, qui permet de renforcer la portée de l'ensemble, ainsi qu'un kit TV-B-Gone qui permet d'éteindre les téléviseurs à distance. L'ingénieur en a équipé son chien, et l'a promené dans les rues durant le mondial de football, entraînant l'extinction des télés du quartier. Si son expérience a bien fonctionné, il avoue tout de même avoir évité d'utiliser le DOsDog durant les matchs de l'équipe des Etats-Unis, histoire d'éviter de s'attirer des ennuis.

La présentation des deux dispositifs est disponible dans la vidéo ci-dessous, entièrement en anglais, et non dénuée d'humour.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Intel détaille ses futurs Core M Broadwell gravés en 14 nm
L'iPhone, large favori en entreprise, cède du terrain à Android
Navigateurs : Firefox dépasse Internet Explorer en France
Infos US de la nuit : production du nouvel iPad, King Digital abaisse ses prévisions annuelles
Wiko Kite : 4 pouces, 4G et Android 4.4 pour 100 euros
Les Chromebook intéressent surtout les écoles américaines
Samsung : vers une réorientation de Tizen dans les pays émergents ?
IBM rachète Lighthouse pour gérer la sécurité des identités
Steam : une offre de films, séries TV et musique prochainement ?
Nvidia en dit un peu plus sur Denver, la version 64 bits de Tegra K1
Haut de page