Deux-tiers des Français ne font pas confiance aux objets connectés

10 mai 2019 à 06h14
0
Domotique thermostat connecte

Une étude dévoilée récemment révèle que deux-tiers des Français se méfient des objets connectés.

Assistants vocaux, montres connectées, vidéosurveillance...Des nouvelles technologies qui possèdent leurs lots de fans et de détracteurs respectifs. Dans le camp des « pour », on met en avant une plus grande sécurité des habitations ou la possibilité de réduire sa facture d'électricité. Dans le camps d'en face, on met en garde contre les risques de récupérations de données effectuées à son insu.

Une menace pour la vie privée

Selon une étude menée par les associations Internet Society et Consumers International auprès de plus de 6 000 personnes réparties dans sept pays, plus de la moitié d'entre elles se méfient des nouvelles technologies. 55% des sondés pensent ainsi que les objets connectés menacent leur vie privée, tandis que 53% d'entre eux considèrent que ces technologies mettent en péril la sécurité de leurs données personnelles.

Et alors que ceux qui ne veulent pas acheter d'objets connectés les considèrent tout simplement comme inutiles, la question de la sécurité des données est le deuxième argument le plus souvent avancé.

Et la France dans tout ça ?

De côté de l'Hexagone, 71% des Français se disent effrayés par les objets connectés, notamment par la manière dont ils collectent les données sur les individus et leurs comportements, et 84% des Français considèrent que les fabricants d'objets connectés doivent garantir la confidentialité des données et la sécurité des utilisateurs. Enfin, 83% des Français veulent que les revendeurs privilégient des produits respectant bien ces standards.

De quoi faire réfléchir les différents acteurs du monde des objets connectés ? Sans aucun doute, selon Andrew Sullivan, Président et PDG de l'Internet Society : « Cette étude montre que les critères de sécurité et de confidentialité doivent être une priorité pour les fabricants et les revendeurs d'objets connectés. Il est donc essentiel que ces derniers s'investissent davantage afin de gagner la confiance des consommateurs ».

Source : Internet Society.
7 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top