Deux-tiers des Français ne font pas confiance aux objets connectés

10 mai 2019 à 06h14
7
Domotique thermostat connecte

Une étude dévoilée récemment révèle que deux-tiers des Français se méfient des objets connectés.

Assistants vocaux, montres connectées, vidéosurveillance...Des nouvelles technologies qui possèdent leurs lots de fans et de détracteurs respectifs. Dans le camp des « pour », on met en avant une plus grande sécurité des habitations ou la possibilité de réduire sa facture d'électricité. Dans le camps d'en face, on met en garde contre les risques de récupérations de données effectuées à son insu.

Une menace pour la vie privée

Selon une étude menée par les associations Internet Society et Consumers International auprès de plus de 6 000 personnes réparties dans sept pays, plus de la moitié d'entre elles se méfient des nouvelles technologies. 55% des sondés pensent ainsi que les objets connectés menacent leur vie privée, tandis que 53% d'entre eux considèrent que ces technologies mettent en péril la sécurité de leurs données personnelles.

Et alors que ceux qui ne veulent pas acheter d'objets connectés les considèrent tout simplement comme inutiles, la question de la sécurité des données est le deuxième argument le plus souvent avancé.

Et la France dans tout ça ?

De côté de l'Hexagone, 71% des Français se disent effrayés par les objets connectés, notamment par la manière dont ils collectent les données sur les individus et leurs comportements, et 84% des Français considèrent que les fabricants d'objets connectés doivent garantir la confidentialité des données et la sécurité des utilisateurs. Enfin, 83% des Français veulent que les revendeurs privilégient des produits respectant bien ces standards.

De quoi faire réfléchir les différents acteurs du monde des objets connectés ? Sans aucun doute, selon Andrew Sullivan, Président et PDG de l'Internet Society : « Cette étude montre que les critères de sécurité et de confidentialité doivent être une priorité pour les fabricants et les revendeurs d'objets connectés. Il est donc essentiel que ces derniers s'investissent davantage afin de gagner la confiance des consommateurs ».

Source : Internet Society.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
mifranc
C’est tres bien si ils ne font pas confiance ils n’en acheterons pas et comme toutes les voitures le seront dans l’avenir il y aura moins de monde sur les routes…
sandalfo
avec les histoires d’Amazon Echo qui écoutent les clients et stockent les fichiers sons pour les employés d’Amazon, la confiance est limitée.
LeLapinou64
C’est assez paradoxal parce que le premier objet connecté c’est quand même le smartphone et pourtant tout le monde en a 1 ou 2 dans la poche.
TNZ
Et le problème majeur des objets connectés, c’est qu’ils tournent tous en très grande majorité sous Android. Et quand on voit les politiques de mise à jour Android de notre ami google d’une part et les méthodologies de mises à jour de ses objets connectés d’autre part … pas besoin d’avoir fait polytechnique pour comprendre qu’on va se retrouver avec plein d’appareils bourrés de failles de sécurité à plus ou moins long terme.<br /> Après, ça sera la fête du slip pour les réseaux de machines zombies …
mrs2047
“Deux-tiers des Français ne font pas confiance aux objets connectés”<br /> Il reste donc encore un tiers d’inconscients…
Krypton_80
Je suis d’accord et l’explication est simple, c’est le French paradoxe : Les Français se font pister en permanence avec leur téléphone intelligent made in China et tu vas voir que ça va être encore de la faute à Google quand ils vont en prendre conscience, si c’est pas de la paranoïa ça…
Vic_Thor
depuis que j’ai un android qui écoute tout j’ai des pub de voiture et de matériel informatique, terminé les pub de tampon et accessoire pour chat, merci big brother
LeLapinou64
Ah, donc les canadiens n’utilisent pas de smartphone made in china ? Ils n’utilisent pas de smartphone donc ?<br /> Ensuite, Android et ses trackers qui est installé sur ces smartphones, c’est bien Google qui le conçoit et le développe… Donc oui, Google a une responsabilité, et non ce n’est pas de la paranoïa, c’est un fait avéré (ne te déplaise), et dont Google lui même ne se cache pas puisque c’est son business model…<br /> Enfin, et même si c’est un paradoxe pour nous qui sommes (très humblement) un peu plus avertis sur la question, il me parait sain que le commun des utilisateurs se méfie et commence à se poser ces questions, c’est un bon début qui les amènera à étendre leur connaissance sur ce sujet qui va être de plus en plus d’actualité dans les années à venir, et à s’adapter en conséquence.
Krypton_80
LeLapinou64:<br /> Ah, donc les canadiens n’utilisent pas de smartphone made in china ? Ils n’utilisent pas de smartphone donc ?<br /> Ce qui est amusant avec toi c’est ta façon de dénaturer les commentaires des autres. Il n’est pas question de ce que font les Canadiens dans l’article de Clubic mais de ce que pensent les Français des objects connectés, les téléphones intelligents en font parti, enfin je veux dire les smartphones (désolé pour mon mauvais français). Qui a dit que les Canadiens n’utilisaient pas de TI made in China ? On parle ici des Français et de leur paradoxe concernant leur méfiance “sélective” des objets connectés. Ensuite, tous les téléphones intelligents ne sont pas sous Android. C’est p’tet le cas en France, mais j’en doute.<br /> &lt;&lt; pour nous qui sommes (très humblement) un peu plus avertis sur la question &gt;&gt;, merci, j’ai bien rit. Au moins toi tu es modeste hein… <br /> &lt;&lt; il me parait sain que le commun des utilisateurs se méfie et commence à se poser ces questions &gt;&gt;, ah…, et donc les Français n’utilisent pas Facebook, right ?<br /> En tout cas ça ne vous gêne pas pour recevoir le président de FB comme un chef d’état…
LeLapinou64
Krypton_80:<br /> Ce qui est amusant avec toi c’est ta façon de dénaturer les commentaires des autres.<br /> Ca me parait de bonne guerre. Je m’adapte à mon auditoire.<br /> Krypton_80:<br /> et donc les Français n’utilisent pas Facebook, right ?<br /> Pas plus ni moins que les canadiens sans doute…<br /> Krypton_80:<br /> En tout cas ça ne vous gêne pas pour recevoir le président de FB comme un chef d’état…<br /> Macron ne m’a pas consulté à ce sujet, donc je vois pas ou tu veux en venir avec cette remarque.
Krypton_80
LeLapinou64:<br /> Ca me parait de bonne guerre. Je m’adapte à mon auditoire.<br /> Ton niveau baisse de plus en plus à chaque réponse : les phrases sont de + en + courtes (elles peuvent quasiment tenir sur 1 seule ligne) pour finalement ne dire qu’une remarque du genre “c’est celui qui dit qui est”, décidément c’est une drôle de coutume sur Clubic, on m’avait déjà fait le coup y a quelques temps à propos d’un autre article. Et qui tu penses vraiment convaincre à part toi-même ? <br /> LeLapinou64:<br /> Macron ne m’a pas consulté à ce sujet, donc je vois pas ou tu veux en venir avec cette remarque.<br /> Mais bien sûr, et la p’tite marmotte… <br /> Pour une personne qui se vante de s’adapter à son auditoire, c’est pas top. Mais étant donné que vous êtes un peu + avertis sur la question (des objets connectés par exemple), je ne m’en fais pas trop pour toi, tu finiras bien par trouver…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La Chine lance sa propre version de PUBG mobile
Huawei lance le P Smart+ 2019 : un smartphone d’entrée de gamme doté d’un triple APN
Apple continue de travailler sur la limitation de l’utilisation de smartphones et la dépendance
L'un des co-fondateurs de Facebook pense que le réseau social devrait être démantelé
Cloud gaming : pour Nintendo, le hardware ne pâtira pas de la démocratisation des services
Intel va commercialiser ses puces 7nm en 2021 et livrer les Intel Lake dès juin 2019
Vidéo à la demande : Disney+ accueillera
Le Groupe PSA et l'Université d'Orléans s'associent pour expérimenter les énergies du futur
Les émissions de CO2 ont baissé de 2,5% dans l'UE en 2018 par rapport à 2017
Android Pie est installé sur 10% des smartphones Android (chiffres mai 2019)
Haut de page