K5, quand le robot se fait agent de sécurité

17 novembre 2014 à 10h23
0
Un robot d'1m50 en guise d'agent de sécurité, telle est la proposition de l'entreprise californienne Knightscope avec le K5, une machine des plus futuristes.

Si les foyers auront prochainement la possibilité de disposer du robot Keecker, les magasins et autres entreprises pourront, eux, se rabattre sur le K5. Ce robot de 150 cm et de 140 kg en forme de gros obus (ou de Dalek moderne ?) intègre 4 caméras, des microphones, un GPS et une myriade de capteurs capables de détecter un incendie ou une fuite de gaz, par exemple. Il se connecte en Wi-Fi, mais également via les réseaux mobiles, pour lancer les alertes appropriées.

03E8000007756167-photo-k5.jpg

K5 n'a pas vraiment pour mission de remplacer un gardien humain, mais de l'épauler, notamment dans la réalisation de patrouilles et autres rondes de surveillance. L'objectif est de libérer du temps à l'employé pour effectuer des tâches qui demandent une intervention humaine, qu'un robot ne peut pas assumer. Les agents de sécurité peuvent donc être rassurés : K5 ne leur prendra pas leur place, mais pourra surveiller un parking de façon autonome, par exemple.

Si le robot de Knightscope a déjà fait une apparition inattendue dans un épisode la série de science-fiction Extant, sa présence en dehors d'Hollywood est encore limitée. 5 modèles patrouillent actuellement sur le campus de Microsoft dans la Silicon Valley, et 4 autres ont été commandés par une autre entreprise. K5 donne une vision de la manière dont la surveillance physique peut se développer, mais ce n'est sans doute pas de sitôt qu'on le verra déambuler partout autour de nous.

0320000007756169-photo-k5.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top