Live Japon : Appli LINE, la "success story"

18 novembre 2012 à 12h10
0
L'application s'appelle LINE et c'est LA « success story » du moment au Japon, une des rares d'envergure mondiale dans le domaine des services en ligne pour le pays du Soleil-Levant, lequel a certes rayonné internationalement durant des années avec ses produits électroniques mais a peu réussi avec ses logiciels ou prestations sur le Net. LINE, conçu par Naver (NHN Japan), filiale nippone du groupe sud-coréen NHN (Next Human Network), est une application pour smartphone qui fait un carton non seulement au Japon mais aussi dans le reste de l'Asie et plus modestement en Occident.

01F4000005527601-photo-manga01-17112012.jpg


L'équation est simple : LINE = Skype + Twitter + Facebook + Mixi + Mobage + Pinterest etc. En effet, cette application regroupe de nombreuses fonctions similaires à celles des services précités, de la communication vocale par internet gratuite aux plates-formes communautaires en passant par la messagerie instantanée ou les jeux dits sociaux. C'est ce cocktail d'applis en vogue et une interface graphique qui, manifestement, plaît, qui expliquent l'adoption massive de LINE.

015E000005527573-photo-image01.jpg

Jugez plutôt. Créée mi-2011, LINE comptait un peu plus de 11 millions d'abonnés début 2012 et 75 millions le 16 novembre, avec récemment une progression au rythme de 5 millions toutes les trois semaines. Plus de la moitié des utilisateurs (40 millions) se trouvent à l'étranger, répartis dans 230 pays (Asie et Amérique du Nord en tête), le reste au Japon, soit 35 millions ou encore l'équivalent de plus d'un quart de la population nippone. Particuliers, institutions et entreprises peuvent s'enregistrer sur LINE et partager des informations, sous la forme de fils de conversation. Même le bureau du Premier ministre japonais a un compte LINE, pour délivrer à ses citoyens amis/followers des informations (surtout en cas de catastrophes naturelles) tout comme il le fait via Twitter.

015E000005527575-photo-image02.jpg

Selon l'un des administrateurs de NHN Japan, interrogé par le site internet Techwave, ce sont la catastrophe du 11 mars 2011 et les difficultés rencontrées par les Japonais pour communiquer et se tenir informés qui ont été à l'origine du développement de LINE.

00FA000005527579-photo-image04.jpg

Basiquement, LINE est un outil de communication privée, une application qui ressemble à Skype, utilisée pour établir des conversations vocales gratuites entre smartphones. Contre toute attente, les opérateurs de services cellulaires japonais ne considèrent pas nécessairement cela comme un mal, preuve en est, LINE a un partenariat avec le groupe prestataire de téléphonie mobile nippon KDDI (service Au). C'est que la voix n'est plus la première source de revenus pour eux et qu'ils savent depuis belle lurette que, nolens volens, comme sur le fixe, l'avenir est inéluctablement au mode IP.

00D2000005527581-photo-image05.jpg
00D2000005527583-photo-image06.jpg

LINE est aussi une messagerie instantanée dont l'interface graphique très colorée sied aux jeunes, grâce à ses fioritures ludiques, dont les « stamps », sortes d'avatars aux expressions diverses à utiliser lors des échanges à la place d'une photo. Ces collections de « stamps » sont payantes et constituent une source importante de revenus pour NHN et des fournisseurs tiers exploitant des personnages connus comme Doraemon, Evangelion, Kitty-chan, Chibimaruko-chan, Makoto-chan, Mickey ou Snoopy. Ces fonctions sont très utilisées entre collégiens, lycéens et étudiants mais aussi entre parents et enfants.

00D2000005527585-photo-image07.jpg

Des applications additionnelles LINE Camera, LINE Brush, LINE CARD ou encore LINE Birzzle permettent en outre de trafiquer des photos, de dessiner, d'envoyer des cartes d'invitation ou de voeux, ou bien de jouer et de partager ces contenus personnels avec des amis, comme sur Facebook, Mixi (en perte de vitesse) ou autre plate-forme communautaire.

00FA000005527587-photo-image08.jpg
010E000005527589-photo-image09.jpg

La fonction LINE assimilable à Twitter fonctionne quant à elle selon deux modes: en « push » (les informations arrivent directement dans un fil de conversation) ou bien en « pull », sur demande, sous forme de discussion. Par exemple dans ce cas, le service « LINE Hoshano » donne instantanément le niveau de radioactivité du lieu dont on entre le nom dans le fil de conversation. Pour info, il était ce samedi de 0,71 microsievert/heure dans la ville de Fukushima (70 km de la centrale) et de 0,05 microsievert/heure à Tokyo (équivalent au niveau pré-accident).

00FA000005527591-photo-image10.jpg

Depuis le mois d'octobre, LINE s'assimile aussi à un espace de « soldes privés », faisant bénéficier des utilisateurs inscrits à un compte spécial de promotions « flashs » sur des objets très prisés. Quelque 4 300 peluches de la mascotte du service se sont ainsi vendues en l'espace de seulement 30 minutes.

00FA000005527593-photo-image11.jpg

L'objectif de NHN Japan (qui est aussi devenue en 2010 la maison-mère du portail nippon Livedoor) est de totaliser 100 millions d'abonnés à LINE dans l'année. Ce but risque toutefois d'être difficile à atteindre car la concurrence s'accentue dans ce domaine dit des « smartphone messengers ».

015E000005527595-photo-image12.jpg

Récemment, le créateur de la plate-forme communautaire de jeux sur mobile Mobage, le groupe DeNA a lancé sa propre application similaire, Comm, qui, ce samedi 17 novembre, était première au palmarès des applis gratuites du magasin Appstore. Une jeune pousse sud-coréenne nommée Kakao propose pour sa part Kakao Talk qui se classait 17e, tandis que LINE était 22e. Kakao Talk revendique 66 millions d'utilisateurs dans le monde.

010E000005527597-photo-image13.jpg

Par ailleurs, à l'instar de Twitter, LINE est au centre d'une myriade d'applications développées par des tiers pour en enrichir les fonctions ou en faciliter l'usage. Reste que cela n'est pas sans danger et que beaucoup hésitent à utiliser LINE et ses dérivés ou applications concurrentes en raison des risques de fuites incontrôlables de données personnelles.

En effet, pour simplifier la recherche des amis et contacts et en constituer immédiatement une liste, LINE puise directement dans le répertoire du smartphone.

0118000005527599-photo-image14.jpg

LINE est aussi devenu un outil de drague en ligne, via des sites, forums ou applications connexes de rencontre, où des individus postent de véritables petites annonces sans ambiguïté en donnant leur identifiant LINE permettant ainsi ensuite l'établissement de communications privées avec des inconnus. Bien que NHN dise lutter contre, la firme aura du mal à enrayer cet usage indésirable.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top