iCoyote alerte désormais des "zones à risque temporaire"

25 octobre 2011 à 12h20
0
Coyote a aujourd'hui publié une mise à jour de son application multiplateforme pour smartphone, « iCoyote », avec laquelle elle se met d'avance en conformité avec la loi. À quelques nuances près, d'un avertisseur de radars, le smartphone devient ainsi un assistant d'aide à la conduite.

0000014004698776-photo.jpg

Suite au comité interministériel de la sécurité routière du 11 mai, réclamant notamment l'interdiction des avertisseurs de radars, les acteurs de ce marché avaient pour rappel fondé l'AFFTAC, qui a conduit des négociations avec le gouvernement et obtenu un compromis.

Conformément aux évolutions prévues, l'application iCoyote offrira dorénavant cinq types de signalement répartis en trois couleurs :
  • on retrouvera les messages de prévention routière (ceinture, pause...) sur fond vert,
  • les zones de perturbation, bouchon ou accident, sur fond orange, qui restent en fait tels quels,
  • les zones de danger permanent, c'est-à-dire les zones d'accidents fréquents pouvant contenir ou non un radar,
  • les zones à risque temporaire, ponctuellement signalées à la libre appréciation de la communauté, sur fond rouge.
L'application ne signalera plus un point fixe mais une zone, dont la longueur variera en fonction du type de voie : 4 km sur autoroute, 2 km hors agglomération et 500 m en ville.

000000F004698778-photo.jpg
000000F004698780-photo.jpg
000000F004698782-photo.jpg

D'aucuns diront que Coyote répond ainsi à l'hypocrisie par l'hypocrisie. Si les radars sont censés se trouver aux abords de zones dangereuses, alors signalons plutôt ces dernières. Une pirouette sémantique qui n'empêchera pas certains conducteurs de détourner Coyote de son utilité proclamée, pour rouler au-dessus des limitations de vitesse. Le fabricant pourrait qui plus est tirer profit du projet de retrait des panneaux.

La nouvelle version d'« iCoyote » est disponible dès à présent sur iOS, Android, BlackBerry OS, Symbian S60 (Nokia) et Bada (Samsung). La précédente version continue pour l'heure de fonctionner telle quelle, mais un porte parole du fabricant nous a affirmé qu'elle ne fonctionnerait plus « à terme ».

Avertisseur de radar : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Audience : Google+ passe devant Twitter en France
Affaire Gustave Courbet : un internaute français attaque Facebook
Standards du web : jQuery veut devenir le porte-parole des développeurs
Groupon traîne deux employés de Google en justice
SugarSync : le concurrent de Dropbox lancé en France
HTC officialise son accord avec Dropbox
Les FAI s'insurgent contre la hausse de la taxe destinée au cinéma
Le FBI veut un Internet plus sécurisé
Des députés japonais seraient victimes de piratage
Lenovo C325 : un tout-en-un tactile multimédia à tuner TV
Haut de page