À Singapour, une ferme solaire équivalente à 45 terrains de foot va être construite

24 août 2020 à 16h35
0

L'Agence nationale de l'eau de Singapour s'est associée à Sembcorp Industries pour lancer la construction de l'une des plus grandes fermes solaires flottantes au monde, dans un des réservoirs bordant la cité-État.

Le réservoir Tengeh accueillera cette ferme flottante de 60 MWc qui fera la taille de 45 terrains de football.

Alimenter entièrement les usines de traitement des eaux

L'Agence nationale de l'eau de Singapour (PUB) a décidé d'alimenter ses usines de purification de l'eau avec une énergie solaire, et va ainsi construire une ferme solaire géante à une trentaine de kilomètres de la ville, dans le réservoir Tengeh. Le site a été choisi pour permettre à l'agence d'alimenter son usine sans devoir composer avec les difficultés d'installation d'une telle infrastructure dans un cadre urbain. L'espace réduit au sein de la cité-État a également forcé la décision de l'installer sur l'eau, et la validation du projet a été faite sur la base d'essais déjà menés dans des conditions similaires, montrant un impact minimal sur la qualité de l'eau et la biodiversité.

Cette technologie permettra à Singapour d'être l'un des premiers pays au monde à intégrer un traitement des eaux du genre. Quand la construction sera terminée l'an prochain, le complexe produira assez d'énergie verte pour alimenter l'ensemble des usines de traitement des eaux de Singapour. Et plus globalement, cette quantité d'énergie produite permettra de prendre en charge 7% des dépenses énergétiques de l'Agence nationale de l'eau.

Une ferme solaire optimisée pour le climat et pour son utilisation

L'ensemble des panneaux photovoltaïques déployés produiront 60 Mégawatts crête (MWc), et un système de surveillance spécialisé sera mis en place afin de contrôler le bon fonctionnement des installations, mais aussi l'optimisation de son rendement face aux conditions météorologiques. La fabrication des panneaux prend en compte les conditions auxquelles ils feront face, et notamment la chaleur et l'humidité auxquelles ils seront soumis.

Pour cela, les modules photovoltaïques ont reçu une double couche de verre, contrairement à la couche simple utilisée habituellement dans les installations statiques, afin de mieux lutter contre l'humidité du lieu. Une couche de polyéthylène à haute densité et résistant aux UV viendra renforcer leur fiabilité malgré l'exposition au soleil. L'agence révèle que ses installations, visant d'après son directeur exécutif à « réduire l'empreinte carbone de Singapour », permettront de réduire de 32 kilotonnes les émissions polluantes liées à ses stations. Cela représente l'équivalent du retrait de 7 000 voitures des routes pendant chacune des 25 années de fonctionnement prévues dans sa forme actuelle.

27
19
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top