Dragui Gaz inaugure sa 1ère station d'avitaillement en Gaz Naturel pour les véhicules de ses sociétés mères

Alexandre Boero Contributeur
13 juillet 2019 à 12h05
0
Dragui_Gaz.png
(Crédits : Pizzorno Environnement)

La filiale Dragui Gaz est un bébé issu des sociétés Pizzorno Environnement et Beltrame, avec une station de GNV qui pourra accueillir les véhicules des deux sociétés.

La société Pizzorno Environnement et le groupe Beltrame ont inauguré, au début du mois de juillet, la toute première station d'avitaillement en gaz naturel véhicule (GNV) née de leur joint-venture, Dragui Gaz. Le nom n'a d'ailleurs pas été choisi au hasard, la station étant installée dans la commune varoise Draguignan, où se trouve le siège de Pizzorno.

Une diminution des émissions et de la pollution sonore


La station devra avitailler les véhicules des deux sociétés mères, soit 26 chargés de la collecte et du transport des déchets, et 84 autocars de transport scolaire, de transport à la demande et ceux opérant sur les lignes régulières.

Moins polluant, le GNV permet de diminuer de 95% les émissions de particules fines si on le compare à d'autres carburants, comme l'essence et le diesel. Autre avantage aussi apprécié en milieu urbain : le gaz naturel véhicule diminue de moitié la pollution sonore.

Dragui Gaz envisage de prochainement distribuer du bioGNV, pour une énergie 100% renouvelable. Pizzorno, de son côté, promet que 21% de son parc roulant fonctionnera grâce à une énergie plus respectueuse de l'environnement d'ici 2021.

Source : Pizzorno
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top