Éoliennes : pourquoi l'installation de ces pales recyclables est une petite révolution

12 mars 2023 à 10h30
21
éolienne offshore Siemens Gamesa © © Siemens Gamesa
© Siemens Gamesa

Un parc éolien au large de l'Angleterre sera le premier à être équipé de pales de plus de 100 mètres de long qui pourront être recyclées à la fin de leur vie.

L'énergie éolienne est un outil essentiel de la transition énergétique, comme en témoigne le nombre de parcs éoliens achevés et en cours de réalisation rien qu'en Europe. Cependant, cette industrie a, comme toute autre, ses quelques défauts. Entre autres, il est souvent mis en évidence le cas des pales qui s'accumulent dans des décharges à ciel ouvert ou enterrées par dizaines.

« Une réussite remarquable »

Siemens Gamesa s'est attelé à résoudre ce problème en introduisant sur le marché des modèles recyclables. Baptisée RecyclableBlade, cette technologie permet de récupérer presque tous leurs composants, tels que la résine, la fibre de verre et le bois, à l'aide d'une solution à base d'acide doux. Ils peuvent ensuite être réutilisés dans d'autres secteurs, tels que l'industrie automobile ou la fabrication de biens de consommation.

Le géant allemand RWE a été le premier à bénéficier de cette technologie en équipant, en 2022, des éoliennes de son parc offshore Kaskasi avec des pales recyclables de 81 mètres de long. Convaincue, l'entreprise a passé une autre commande pour son parc dénommé Sofia, au large du Royaume-Uni. Toutefois, les pales mesurent ici 108 mètres de long, ce qui correspond davantage aux installations plus grandes et plus puissantes qui émergent un peu partout dans le monde entier.

Marc Becker, PDG de l'activité offshore de Siemens Gamesa, a déclaré : « Lorsque nous avons commencé à travailler avec RWE sur le projet Kaskasi, nous savions que nous avions franchi les premières étapes importantes pour apporter un changement décisif au secteur de l'énergie éolienne. Avoir l'opportunité de produire et d'installer 132 pales recyclables pour le projet Sofia est une réussite remarquable. »

Un vent qui tourne bien pour les éoliennes

En effet, seules 44 des 100 éoliennes offshore SG 14-222 DD de Sofia seront équipées de ce type de pales, Siemens Gamesa n'étant pas en mesure d'en fournir plus pour le moment. Après avoir relevé le défi du recyclage, l'entreprise doit maintenant suivre le rythme effréné d'un secteur en pleine croissance. En attendant, le dernier parc offshore de RWE devrait être opérationnel en 2026 et alimenter plus d'un million de foyers au Royaume-Uni.

Vestas, le géant danois de l'éolien, s'est également penché sur la question en développant un processus pour réutiliser les composants des modèles conventionnels, jusqu'ici considérés comme non recyclables. L'objectif de l'entreprise est de créer une économie circulaire où les anciennes pales peuvent être utilisées pour en créer de nouvelles.

Ainsi, l'industrie se donne les moyens de se défaire d'un de ses plus gros défauts, et de plusieurs façons qui plus est. Moins nocives pour la planète et peut-être pas aussi néfastes pour la faune contraire à ce qu'on pourrait croire, les éoliennes repoussent peu à peu les critiques de leurs détracteurs pour s'imposer comme l'une des principales sources d'énergie de demain.

Source : Electrek

A découvrir en vidéo

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
18
tux.le.vrai
" cette technologie permet de récupérer presque tous leurs composants, tels que la résine, la fibre de verre et le bois, à l’aide d’une solution à base d’acide doux"<br /> de résine ? c’est de la résine de pin ? ou alors, c’est composé de pleins d’ingrédients ?<br /> acide doux ? c’est du vinaigre alimentaire ?<br /> Bon, je suis pas totalement convaincu mais c’est bien que l’on se pose des questions et que l’on avance
xXInfernoXx
acide doux (MDR), oui vraisemblablement du vinaigre, mais on trouve du vinaigre au-delà de 10% , je ne sais pas à combien se situe l’acide dit « doux »<br /> Du Calgon entre autre ?<br /> HS:<br /> Si je recherche un peu sur les aliments dit « doux » on trouve les bananes entre autre, semi-acide les pommes et acides les fruits non mûr.<br /> Complément d’info:<br /> Un fruit doux, par exemple, peut mettre jusqu’à quatre heures à être digéré alors qu’un fruit semi-acide ne demandera que deux heures et un fruit acide seulement une heure! C’est pourquoi il est important de connaitre précisément à quel groupe appartient chaque fruit.<br /> Fin du HS.
Nmut
Et même si c’est un publi reportage, les articles de Clubic ne sont pas des articles de fond ni des articles scientifiques, ils sont un point d’entrée à la réflexion et à la recherche, rien ne t’empêche de creuser le sujet si il t’intéresse. Et ça tombe bien, il y a des articles détaillées sur la gestion des polymères et les nouvelles technologies utilisées!<br /> Pourquoi toujours partir à fond sur ces idées préconçues sans aucune réflexion ou recherche? L’émotion est mauvaise conseillère…
Bondamanmanw
Les parcs offshore devrait par la meme occasion être un sanctuaire pour la faune marine, interdiction formel d’y pêcher quelques espèces que ce soit dans le parc et ses proches environs.
pinkfloyd
L’argent étant le nerf de la guerre, il y a une chose qui manque clairement dans l’article.<br /> Cout de production d’une pale neuve VS recyclage de ce type de pales…<br /> Car malheureusement, et ce n’est un secret pour personne, si le recyclage coute 5 fois le prix de la neuve… ben…
MqcdupouletBasquez
j’aime beaucoup ce lien qui m’a fait éclater de rire:<br /> Éolien et béton - France Energie Eolienne.<br /> « Actuellement la plupart des éoliennes sur le territoire français ont une puissance de 2MW. Leur fondation accueille une masse de béton d’environ 600 tonnes. Pour les éoliennes de nouvelles générations de 3MW, la masse de béton est environ de l’ordre de 800 tonnes. »<br /> « Il faut également préciser que l’éolien ne participe qu’à 1,5% des terres artificialisées en France chaque année, bien loin de la vision destructrice des campagnes que certains veulent bien répandre. »<br /> et ils sont content de ça…<br /> moi je trouve que c’est gigantesque et un désastre écologique majeur, même un crime d’écocide majeur pour produire… rien et à cout et à cout exhorbitant.<br /> France 3 Normandie<br /> 5000 tonnes, 50 mètres de haut : visite du chantier colossal des fondations...<br /> Sur le quai Bougainville au Havre (Seine-Maritime), s'élève le plus grand chantier au monde de construction de fondations d'éoliennes en mer. Les 71 colosses de béton seront bientôt tous prêts à partir au large de Fécamp.<br /> « 27 hectares de chantier<br /> 71 fondations gravitaires<br /> 50 mètres de haut<br /> 5000 tonnes chacune »<br /> 71 fondations de 5.000 tonnes de bétons chacunes.<br /> Le désastre écologique est là, faite par des écologistes pour une écologie meurtrière avec un impact environnement majeur dont on ne pourra jamais se défaire.<br /> et la faune maritime<br /> cnrs.fr<br /> Expertise_Eolien_SYNTHESE_FR_web.pdf<br /> 2.20 MB<br /> En conclusion, il apparaît que la faune marine (mammifères<br /> et poissons) est largement impactée par la pollution sonore<br /> anthropique.<br /> […] Concernant l’impact acoustique des projets éoliens offshore,<br /> il apparaît que les opérations de battage de pieux (phase de<br /> construction des éoliennes posées) ont un impact significatif<br /> et parfois sévère pour certaines espèces étudiées et sur de<br /> grandes distances<br /> […]<br /> Il apparaît essentiel de poursuivre les recherches en acoustique et bioacoustique pour mieux comprendre les systèmes<br /> de perception de la faune marine – notamment des invertébrés –, ainsi que les effets du stress acoustique sur les différentes espèces animales.<br /> Voilà, les écologistes détruisent l’environnement au nom de leur idéologie mortifère et d’une illusion grotesque que l’Eolienne est une Energie propre, sans dangers et inépuisable.
Nmut
Je pense que l’on est tous conscient que les éoliennes sont AUSSI des gros problèmes de pollution, comme toutes les solutions de remplacement (la seule bonne énergie, c’est celle que l’on ne produit pas). Mais ne se focaliser que sur le problème local des éoliennes pour justifier le problème global des carburants fossiles, est-ce logique? Les dégâts du pétrole sont à la source, à la transformation et à la combustion. Il FAUT additionner tous ces problèmes pour après les comparer aux problèmes des éoliennes. La surface des exploitations de sable bitumeux, la pollution souterraine de pétrole schisteux, une catastrophe de super tanker, … sont à mon sens bien plus grave que tous les parcs éoliens…<br /> Mais je suis tout à fait d’accord sur un point: il faut encore plus d’études sur les nocivités induites des éoliennes (construction, implantation et fonctionnement) et tout faire pour les réduire.<br /> Edit:<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> et ils sont content de ça<br /> Oui. Car combien pour les constructions des stations services, des zones industrielles hors des villes avec leurs parkings, etc. C’est surtout ça qui serait intéressant! D’ailleurs c’est aussi pour ça que je ne trouve pas judicieux les champs de panneaux solaires, ils ont un impact direct alors que des solutions bien plus « écolos » sont facilement disponibles (utilisation des couvertures des bâtiments industriels pas exemple).
pecore
Il va de soit que la meilleure des solutions c’est celle qui permettrait de faire des nouvelles palles avec les anciennes. Je suis même un peu outré qu’on ait conçu un système non recyclable au départ. Mais c’était raccord avec l’époque, hélas.
Darth_1_1
Personne ne s’est jamais demandé ce que devenaient les coques de bateau en fibre, les carrosseries de voiture en fibre et toutes les autres choses qui depuis des dizaines d’années finissent dans les décharges.<br /> Et là d’un coup pour les éoliennes c’est un scandale…
Palou
@Darth_1_1 : La déconstruction et le recyclage des bateaux de plaisance | Secrétariat d'État chargé de la Mer
gothax
Pas faux @pecore je me suis demandé la même chose<br /> Belle idée @Bondamanmanw
Cervicales_Torticolis
Si t’es outré avec ça alors ne regarde pas le désastre écologie des mines d’uranium avec entre autres les stériles laissés à l’abandon.<br /> Ne parlons même pas des rejets radioactifs de la Hague pour traiter les déchets et qu’on rejete régulièrement dans la Manche et l’atmosphère. Tu vas faire un AVC
EricARF
L’humain est devenu un saccageur depuis la révolution agricole (-10000 avant notre ère). Malgré lui, il est un saccageur total en compétition victorieuse avec tout son environnement. Il se rend compte que ce saccage commence à retomber sur lui, donc il réagit dans l’affolement après une très longue période de négation et de déni. Mais il n’y aura jamais de retour au fourrageur, jamais. Si ses efforts permettront d’atténuer vaguement son impact, quoiqu’il fasse il restera un saccageur.<br /> En tant qu’humble et modeste saccageur né au deux-tiers du XX°siècle, je salue toutes les initiatives durables visant à atténuer l’impact de l’humanité saccageante sur son environnement. Surtout, je m’abstiens de critiquer tout et n’importe quoi juste pour le sport et en bonne justice, je comprends que l’humanité s’agite durement la nouille. Mais je ne suis vraiment pas rassuré que tous ces efforts ne soient pas symétriques au niveau mondial. Notre effort, même maximal et appauvrissant pour nos populations, ne sera jamais suffisant s’il est produit pour permettre à d’autres états de s’en tamponner le coquillard tout en produisant très peu cher les biens qui nous seront jetés à consommer.
Darth_1_1
Oui! Bonne nouvelle, depuis 2019! Combien de carcasses sont dans les décharges jusqu’à 2019? Je n’ai jamais entendu personne s’en plaindre, il y a bien deux poids deux mesures sur le sujet…
flodousse
C’est recyclable à 100% sans pertes ?<br /> Car si c’est recyclable comme le plastique avec de grosses pertes et au bout 2-3 fois il faut le jeter ca nous fait une belle jambe.
Nmut
Il ne faut pas rêver. Le recyclage coute en énergie et en chimie.<br /> Mais même si le gain est faible, il est toujours bon à prendre. Si c’est 3 recyclages, c’est un cycle de vie de 60 ans au lieu de 20 ans, c’est déjà bien. Ca serait intéressant d’avoir l’info.
ultrabill
Darth_1_1:<br /> il y a bien deux poids deux mesures sur le sujet<br /> Les bateaux et certaines voitures n’ont pas la prétention d’être écologiques, eux.<br /> Quand on fanfaronne que les éoliennes sont écologiques, il ne faut pas pleurnicher du retour du bâton lorsqu’on démontre que ce n’est pas tout à fait le cas
Feladan
Tout à fait.<br /> Sauf que tout dépend de ce que tu mets derrière le mot « écologique ». Et entre nous, je n’ai jamais entendu personne fanfaronner comme tu dis, que les éoliennes soient écologiques à 100%. La totalité des discours que j’ai eu affaire, c’était bien évidemment un raccourci linguistique pour dire « plus écologique que », ou « l’énergie produite est ».<br /> De mon point de vu, ceux qui « démontrent » que ce n’est pas tout à fait le cas, font juste un coup d’épée dans la marre. Car je pense que littéralement tout le monde est au courant que ce n’est pas écologique à 100%.<br /> D’ailleurs, avec l’homme, rien ne l’est.<br /> Et très honnêtement, je n’ai pas encore cerné le but de ces personnes, qui s’obstinent à « démontrer » qu’une chose, qui est pourtant mieux que la solution actuelle, n’est pas encore mieux qu’elle ne l’est.
JeanV
Éolien : volume de béton et surface artificialisées + le visuel + le bruit + les oiseaux tués¹ …<br /> Panneau solaires : surfaces agricule monopolisées² + pollution à la production + dépendance aux pays asiatique + le visuel +…<br /> Barrage hydroélectrique : vallée inondées + destruction de la faune et flore + risque de vague submersive (lâché au niveau du barrage) +…<br /> Barrage marée moteur : Blocage des flux aluvionnaire + blocage des flux migratoire des poissons (il peux y avoir des écluses à poissons) + restriction de la circulation des bateaux + le visuel +…<br /> Centrale à charbon : Pollution++ avec émissions de CO2 et particules fines + surfaces artificialisees + dépendance des pays producteurs + le visuel + gène du à l’approvisionnement (camions ?) +…<br /> Centrale à gaz : surface artificialisées + pollution CO2 (combustion) + dépendance des pays producteurs (Russie ?)<br /> Centrale au fioul : Pollution CO2 (combustion) et particules fines + surface artificialisées + dépendance des pays producteurs +…<br /> Centrale nucléaire (@Cervicales_Torticolis) : très grandes surfaces artificialisees + dechets + dépendance des pays producteur +…<br /> Du coup, après avoir dressé sommairement la liste des différents mode de production de l’électricité avec leurs inconvénients, dis moi<br /> Quelle méthode de production d’électricité te parait la plus convenable ?<br /> Laquelle es-tu prêt à accepter près de chez toi ?<br /> Pour en revenir au sujet de l’article<br /> pinkfloyd:<br /> L’argent étant le nerf de la guerre […]<br /> Je ne suis pas expert ou spécialiste de la question, mais je pense que nous arrivons (ou allons arriver) à un stade où la question de la matière première va se poser sérieusement. Actuellement dans la société capitaliste dans laquelle nous vivons, la matière première/ressource naturelle, ne rentre pas en compte : elle est gratuite et infinie (ce qui coûte, c’est son extraction).<br /> Or, ce postulat est bien évidemment faux : les ressources, sur terre, ne sont pas infinies. Tu peux le voir en faisant une recherche sur internet, sur l’évolution du taux de teneur en cuivre (par exemple) pour 1kg de roche extraite au cours du temps³…<br /> De se fait, si la quantité matière première « neuve » est moins concentrée, il faut extraire plus de roche pour avoir 1kg de cuivre, ce qui prend plus de temps, consomme plus d’énergie, pollue plus et à un plus gros impact environnementale.<br /> Sur cette logique, le recyclage des pales d’éoliennes deviendra de plus en plus rentable, d’autant que le procédé sera rodé et les nouvelles pales étudiées pour facilité ce recyclage.<br /> De manière plus générale, je trouve aberrant, à notre époque, d’autoriser la commercialisation d’un produit / matériau, quel qu’il soit, dont il n’existe pas de procédé de recyclage opérationnel =&gt; Cycle de vie du produit = fabrication + utilisation + recyclage.<br /> Si les industriels avaient cette obligation légale, il y aurait bien moins de déchet et plus de recyclage, mais je ne me fais pas d’illusions : il faut vendre peut importe les conséquences… et la question de la fin de vie d’un produit / matériau, n’est pas du tout étudié car ça coûte de l’argent (c’est le nerf de la guerre, n’oublions pas…) et est laissé aux bons soins de n’importe qui d’autre.<br /> ¹ : Sur clubic ou sur Sciences et avenir<br /> ² : Agrivoltaïsme Sur clubic, sur Sciences et avenir ici et ici<br /> ³ : sur Wikipedia chapitre Extraction
pinkfloyd
ah mais je suis on ne peu plus d’accord avec toi ! je ne faisais malheureusement, et comme tu le precises aussi, une analyse ACTUELLE de la problématique…
televore
Vous avez oublié votre article qui disait que toutes les pales étaient recyclables? Éoliennes : on sait enfin recycler toutes les pales ! Même celles déjà à la décharge
MqcdupouletBasquez
Nmut:<br /> Du coup, après avoir dressé sommairement la liste des différents mode de production de l’électricité avec leurs inconvénients, dis moi<br /> Quelle méthode de production d’électricité te parait la plus convenable ?<br /> Laquelle es-tu prêt à accepter près de chez toi ?<br /> Certainement pas l’Eolien qui a ravagé les campagnes environnantes.<br /> L’eolien en mer est un désastre environnemental dont nous ne nous releverons pas.<br /> La réponse m’a toujours semblé évidente.<br /> Le général De gaulle a voulu que la France soit un pays qui rayonne dans le monde par son savoir faire, ses compétences et sa grandeur tout simplement.<br /> Le nucléaire a permis faire de la France un symbole mondial de savoir faire et de compétences avec des ingénieurs de la plus haute qualification dont le monde entier nous a envié.<br /> D’avoir détruit ça en quelques années, par la faute de quelques uns, d’une propagande honteuse au nom de l’écolgoie mais par des gens qui s’en fichaient completement en réalité de l’écologie.<br /> bah c’est compliqué.<br /> Tu m’as demandé ce que j’accepterais « près de chez moi », eh bien figure toi que j’ai habité entre les centrales de Penly et Paluel en Normandie et qu’on en faisait pas tout un foin.<br /> et avec ça, on était indépendant, on payait notre électricité 2 à 3x moins cher que partout en Europe et ce n’était pas y’a 50 ans hein.<br /> Actuellement dans la société capitaliste dans laquelle nous vivons, la matière première/ressource naturelle, ne rentre pas en compte : elle est gratuite et infinie (ce qui coûte, c’est son extraction).<br /> Or, ce postulat est bien évidemment faux : les ressources, sur terre, ne sont pas infinies.<br /> C’est ça qui est compliqué.<br /> Il y’a une propagande écologiste auquel très franchement, on ne peut rien faire ni même vraiment discuter.<br /> L’histoire du pétrole comme ressource rare et qui s’épuise, j’ai déja essayé avec plusieurs interlocuteurs, j’ai beau montrer plusieurs études, plusieurs démonstrations, tout ce que l’on veut, avec la meilleure bonne volonté du monde, ça ne passe pas.<br /> C’est dommage, mais c’est ainsi, c’est vraiment un bourrage de crane incroyable et on éduque les enfants depuis tout petits et c’est vraiment le « meilleur des mondes », y’a un mantrat qui veut que l’on va ressortir mécaniquement différentes phrases comme celle Nmut en toute sincérité.<br /> type: « la meilleure energie est celle que l’on ne consomme pas » etc etc… et aussi donc que le ressources ne sont pas infinies.<br /> On en arrive à un point où on ose même plus dire que étés froids, ça a toujours existé, des hivers chauds aussi et qu’en France, on a connus des situations climatiques bien largement plus drastiques qu’actuellement et qu’en aucun cas l’activité humaine était en cause.<br /> Mais là, on ne peut même plus envisager d’évoquer le sujet sans être dans le « complotisme » et je le comprend tout à fait.<br /> Simplement, on est dans une société tiraillé avec des fous. des gens persuadés que la terre est plate, d’autres qu’on va éteindre les gens à distance avec la 5G, et les autres fous qui sont dans l’angoisse permanante suite au changement climatique et qui vivent réellement angoissés et cela va jusqu’à une hausse des pratiques chirurgicales pour se faire stériliser et une société à la fois ultra craintive de tout et en même temps très agressive et très intrusive.<br /> mais l’Eolien, franchement, c’est l’Amiante des années 80, on a pas fini d’entendre parler de la catastrophe environnementale et sanitaire de ces engins là.<br /> Tout ça pour faire florir le marché Allemand et Chinois pour écraser la France (et c’est revendiqué comme tel en plus)
MqcdupouletBasquez
Nmut:<br /> Je pense que l’on est tous conscient que les éoliennes sont AUSSI des gros problèmes de pollution<br /> Sincèrement, je pense que non. Tout le monde sinon même pas 1% en est conscient.<br /> je n’ai pas d’études ou de sources pour l’affirmer mais franchement, quand on voit les implantations, ce que l’on lit ici et là…<br /> Il y’a réellement et je suis sincère une propagande et qui fonctionne très très bien.<br /> On le voit, on le sent, pour la majorité, l’Eolien, c’est une energie « propre », car le vent est inépuisable mais juste un peu intermittent, mais c’est en voie de résolution, y’a que les industriels qui ne veulent pas faire d’efforts.<br /> c’est ça le fond de la pensée qui est répandu.<br /> Mais ne se focaliser que sur le problème local des éoliennes pour justifier le problème global des carburants fossiles, est-ce logique?<br /> oui, car on va rajouter au problème actuel, d’autres problèmes qui ne devraient pas avoir lieu.<br /> l’éolien est une hérésie et ça ne retire absolument rien aux besoins en exploitation de pétroles et autres.<br /> Il FAUT additionner tous ces problèmes pour après les comparer aux problèmes des éoliennes<br /> il n’y a pas à comparer puisqu’ils s’ajoutent.<br /> C’est ça le problème.<br /> L’éolien n’existe que parce qu’il est financé par le contribuable et EDF.<br /> Sinon il n’existerait pas et n’aurait rigoureusement aucun intérêt en aucune sorte pour ainsi dire.<br /> c’est ça qui me gène en soit.<br /> Sans compter qu’en plus, ça ne fait que le profit des chinois et des Allemands et avec une volonté affichée et claire et nette de couler la France. ce n’est pas du complotisme ou une vue de l’esprit, c’est directement affiché et écrit partout et ostensiblement que l’Allemagne n’a jamais supporté que la France puisse se démarquer d’eux et leur fasse concurrence sérieusement. l’Eolien est une arme contre la France. Faut le savoir et en avoir conscience.<br /> La surface des exploitations de sable bitumeux, la pollution souterraine de pétrole schisteux, une catastrophe de super tanker, … sont à mon sens bien plus grave que tous les parcs éoliens…<br /> Pour moi, c’est en effet de très gros problèmes majeurs auquel va se surajouter l’éolien avec les milliers de tonnes de bétons dont finalement, la communication autour de ça est très obscur et où il y’a beaucoup de contrefeux très étranges je trouve et très suspects.<br /> Mais je suis tout à fait d’accord sur un point: il faut encore plus d’études sur les nocivités induites des éoliennes (construction, implantation et fonctionnement) et tout faire pour les réduire.<br /> bahhhh les études sont là, elles demandent des compléments.<br /> L’éolien en mer, c’est quand même dit que l’installation avec les nuisances sonores, l’activité humaine etc… c’est irreversible et tout est là, études CNRS etc…<br /> l’exploitation ensuite est plus compliqué à étudier, peut être mineur ensuite, peut être pas, on ne sait pas trop.<br /> D’ailleurs c’est aussi pour ça que je ne trouve pas judicieux les champs de panneaux solaires, ils ont un impact direct alors que des solutions bien plus « écolos » sont facilement disponibles (utilisation des couvertures des bâtiments industriels pas exemple).<br /> Je vais te donner un exemple tout simple.<br /> On nous fait des histoires pas possible sur la restriction d’eau et sur l’utilité ou pas de réglementer l’installation de piscines pour les particuliers.<br /> y’a eu pleins de débats sur le sujet, et des engueulades etc…<br /> Pourtant, ça a été dit aussi, la majeure partie de l’eau est gaspillée par des fuites sur le réseau !<br /> Donc la solution n’est pas de restreindre les gens ou les entreprises, (quoique les golfs, à revoir, c’est une catastrophe quand même) mais bien que le réseau soit réellement revu et entretenu et réparé.<br /> Mais ça, j’ai envie de dire, à part quelques spécialistes, ces gens là ne sont pas écoutés et les écologistes s’en fichent complétement !<br /> Donc oui, ce serait très bien en effet d’avoir de réelles solutions durables pour les entreprises, je suis 1000x d’accord, mais ce n’est pas ce qui est vraiment demandé et enseignés pour l’écologie.<br /> On préfére dire: « ohhh les vilains qui changent de téléphones quand ils en ont pas besoin », et de culpabiliser les gens dans leur quotidien comme si cela avait un impact réel alors que concrètement, non.
JeanV
MqcdupouletBasquez:<br /> Le nucléaire<br /> Je suis d’accord avec toi qu’il faut un programme pluridécennale pour relancer la construction de centrales, pas pour des raisons économique, mais de nécessité : On a besoin d’énergies en quantité, on l’a bien vu cet hiver… Mais le nucléaire n’est qu’un parachute.<br /> Nous avons besoin d’une énergie qui soit concentrée et qui n’émet que peu de CO2 (même si la construction des centrales en produit beaucoup : fabrication de l’acier, du béton armé, etc…)<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> et avec ça, on était indépendant […].<br /> Si on met de coté :<br /> Qu’il faut beaucoup d’acier et d’autre ressources qui proviennent de… l’importation<br /> Qu’il faut du carburant (uranium) qui arrive tout droit de… l’étranger (Afrique)<br /> Alors, oui, on est indépendant.<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> C’est ça qui est compliqué.<br /> Il y’a une propagande écologiste auquel très franchement, on ne peut rien faire ni même vraiment discuter.<br /> L’histoire du pétrole comme ressource rare et qui s’épuise, j’ai déja essayé avec plusieurs interlocuteurs, j’ai beau montrer plusieurs études, plusieurs démonstrations, tout ce que l’on veut, avec la meilleure bonne volonté du monde, ça ne passe pas.<br /> Donc pour toi, les ressources sont illimitées et le pétrole (hors gaz de schiste et sables bitumineux) n’a pas atteint son pic de production en 2008 et n’est pas dangereux pour notre santé, mais par contre les éoliennes oui ?<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> va se surajouter l’éolien avec les milliers de tonnes de bétons […]<br /> Pour rappel le béton est un matériau inerte, il ne génère pas de pollution de l’environnement dans lequel il est. De plus, il est techniquement possible d’enlever les fondations des éoliennes après démontage, ce n’est qu’une question de coût et surtout de volonté.<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> Donc la solution n’est pas de restreindre les gens ou les entreprises, […] mais bien que le réseau soit réellement revu et entretenu et réparé.<br /> Réparé le réseau est effectivement une nécessité afin d’évité ce gaspillage de ressources (traitement de l’eau en amont, utilisation de pompe, perte de pression, etc.) ça peu limiter l’assèchement de certaine nappe phréatique dans certain cas, mais ce n’est pas ces fuites qui assèchent le plus les nappes phréatiques vu que l’eau provenant des fuites retourne dans le sol et donc dans les nappes (pas forcément les même nappes en fonction de la zone de puisage).<br /> Par contre l’eau qui est collectée par le réseau (donc utilisé par les usagés), retraitée et rejetée dans les cours d’eau, oui car une fois dans le cours d’eau elle ne retourne plus à la nappe.<br /> Je ne parle même pas de l’arrosage des champs de maïs (très gourmand en eau) dans le sud-ouest (bah oui, c’est bien connu que c’est la région la plus adaptée pour ce genre de culture [ironie]) et le tout en plein cagnard par 40°C à l’ombre… On voit la moitié de l’eau s’évaporer avant de toucher le sol, mais non, continuons comme ça, on est dans la bonne voie.<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> On en arrive à un point où on ose même plus dire que étés froids, ça a toujours existé, des hivers chauds aussi et qu’en France, on a connus des situations climatiques bien largement plus drastiques qu’actuellement et qu’en aucun cas l’activité humaine était en cause.<br /> Oui il y a eu des étés plus froid et pluvieux que la moyenne et des hivers plus chaud et secs, mais c’était quand ? et à quel fréquence ?<br /> Je pense qu’il faut prendre du recule et regardé la tendance, par exemple, quand tu regardes ce graphe issu de visustat.fr sur la température moyenne en France, tu vois bien cette tendance. Et c’est un fait.<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> On préfére dire: « ohhh les vilains qui changent de téléphones quand ils en ont pas besoin », et de culpabiliser les gens dans leur quotidien comme si cela avait un impact réel alors que concrètement, non.<br /> Bah si ça a un impact, tout à un impact.<br /> tout ce que les industries produit et vend, derrière ce sont des gens comme toi et moi qui les achetons.<br /> Si on n’achetait plus de manière compulsive et inutile, mais utile, la production baisserait et le besoin en énergie également et donc =&gt; moins de CO2.<br /> Mais avec la propagande des industriels et pétroliers… (Ok je sors → [] )<br /> PS : la propagande, lobbys, désinformation, etc. sont fait par tous (industriel, « écolos », politiques etc.), juste que certains (industries?) ont plus de moyens financier que les autres.<br /> Attention à ne pas confondre écolo et écolo (cf les inconnus avec le bon et le mauvais chasseur), et à ne pas tous les mettre dans le même sac.
Nmut
MqcdupouletBasquez:<br /> on va ressortir mécaniquement différentes phrases comme celle Nmut en toute sincérité.<br /> type: « la meilleure energie est celle que l’on ne consomme pas » etc etc… et aussi donc que le ressources ne sont pas infinies.<br /> Qu’est-ce qui est faux dans ces propositions? Je ne comprends pas ce que tu veux dire…<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> en aucun cas l’activité humaine était en cause<br /> Je ne suis pas un spécialiste de l’éolien et j’entends tes arguments même si pour certains ils me semblent étranges voir illogiques, mais pour ça, c’est nettement plus das mes compétences et il me faudrait une démonstration…<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> Sincèrement, je pense que non. Tout le monde sinon même pas 1% en est conscient.<br /> Effectivement, je ne suis pas dans la tête des gens. Par contre pour ceux qui traient du sujet avec lesquels je bosse (climatologie et énergie) le sont tous.<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> Mais ne se focaliser que sur le problème local des éoliennes pour justifier le problème global des carburants fossiles, est-ce logique?<br /> oui, car on va rajouter au problème actuel, d’autres problèmes qui ne devraient pas avoir lieu.<br /> l’éolien est une hérésie et ça ne retire absolument rien aux besoins en exploitation de pétroles et autres.<br /> Je suis dubitatif. Comment peux tu dire que remplacer une énergie par une autre ne réduit pas la première?<br /> Et je ne vois toujours pas « l’hérésie ».<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> Sans compter qu’en plus, ça ne fait que le profit des chinois et des Allemands et avec une volonté affichée et claire et nette de couler la France.<br /> Oui, et? C’est le cas pour tout! Le fait qu’une solution tente financièrement de nous étrangler, c’est plus un problème politique et ça ne change en rien la pertinence technique d’une solution.<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> bahhhh les études sont là, elles demandent des compléments.<br /> […]<br /> on ne sait pas trop.<br /> Les études sont pourtant claires: les effets ne sont pas significatifs pour le moment. Alors que les effets des panneaux solaires et des carburants sont clairs. Le conclusion logique, c’est de continuer sur ce qui est pour le moment le mieux (moins pire?). Si dans 20 ans on s’aperçoit d’effets nocifs graves, il sera facile de revenir en arrière (je n’ai rien vu sur l’irréversibilité, si tu as des sources, ça m"intéresse).<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> Pourtant, ça a été dit aussi, la majeure partie de l’eau est gaspillée par des fuites sur le réseau !<br /> Oui, mais ça reste limité à un problème économique. Le retour de l’eau dans les nappes phréatique ne pose aucun problème. Il n’y a que l’énergie utilisée pour la potabilisation qui est un problème.<br /> MqcdupouletBasquez:<br /> « ohhh les vilains qui changent de téléphones quand ils en ont pas besoin »<br /> Si, c’est justement ça le problème à la base, la société de consommation et le capitalisme aveugle. On veut beaucoup pour pas cher, on n’a plus aucune notion du cout des choses (je ne parle pas du cout financier). Je pense que tu n’as pas notion des flux en jeu. On ne parle que du transport maritime parce que l’on voit les bateaux et leur fumée, alors que ce n’est qu’une infime partie de la pollution générée (et pas que le CO2) par une merdouille électronique inutile. Et si ça se vend, c’est parce que ça s’achète…
MqcdupouletBasquez
Donc pour toi, les ressources sont illimitées et le pétrole (hors gaz de schiste et sables bitumineux) n’a pas atteint son pic de production en 2008 et n’est pas dangereux pour notre santé, mais par contre les éoliennes oui ?<br /> c’est pas pour moi.<br /> Les ressources en pétroles sont virtuellement illimitées, c’est à dire qu’on découvre de nouveaux gisements quasiment chaque jour et que les méthodes changent régulièrement pour améliorer la prélévement de ces ressources de Pétrole.<br /> Donc non, pas atteint de pic en 2008, c’est une certitude.<br /> Dangereux pour la santé, le gaz de Schiste oui, biensur, mais il n’a été demandé l’avis de personne pour les installer aux US et faire du pays 1er importateur, un pays pour ainsi dire 1er exportateur. La considération sanitaire ou environnemental n’a jamais eu sa place.<br /> L’éolien n’est pas à comparer, c’est à « ajouter ».<br /> il n’y aura pas moins d’exploitation du pétrole du fait de l’éolien, nonon, ça vient « en plus » et cela amène d’autres pollutions très directes, très dangereuses avec une destruction de la faune marine et de l’écosysteme marin irreversible et dramatique « pour rien », et vraiment, pour rien.<br /> Par considération faussement écologiste mais bien plus réellement politique et en ce qui concerne notre pays, la France, dans une dégradation direct de son économie et de son environnement.<br /> Pour rappel le béton est un matériau inerte, il ne génère pas de pollution de l’environnement dans lequel il est. De plus, il est techniquement possible d’enlever les fondations des éoliennes après démontage, ce n’est qu’une question de coût et surtout de volonté.<br /> Alors je vais dans la facilité mais voilà un lien au titre évocateur<br /> Le béton : le matériau le plus destructeur sur Terre | Build Green.<br /> Le béton : le matériau le plus destructeur sur Terre<br /> cela va bien au dela d’un matériau inerte ayant aucun impact sur l’environnement et aucune pollution.<br /> ce n’est pas ces fuites qui assèchent le plus les nappes phréatiques<br /> https://www.capital.fr/entreprises-marches/limpressionnant-taux-de-fuite-du-reseau-deau-francais-1357726#:~:text=Le%20taux%20de%20fuite%2C%20c,l’eau%20(FP2E).<br /> le taux de fuite est de 20% !!!<br /> on en est à près de 1 milliard de m3 par an !! c’est juste gigantesque !<br /> ça dépasse l’entendement et l’acceptable<br /> Je pense qu’il faut prendre du recule et regardé la tendance, par exemple, quand tu regardes ce graphe issu de visustat.fr sur la température moyenne en France, tu vois bien cette tendance. Et c’est un fait<br /> non, 1900 n’est pas une référence fiable pour établir une statistique sur un réchauffement climatique. Même les écologistes les plus convaincus te le diront aussi.<br /> donc, oui, il faut prendre du recul et on voit bien que ça n’est pas une évidence<br /> Bah si ça a un impact, tout à un impact.<br /> tout ce que les industries produit et vend, derrière ce sont des gens comme toi et moi qui les achetons.<br /> Si on n’achetait plus de manière compulsive et inutile, mais utile, la production baisserait et le besoin en énergie également et donc =&gt; moins de CO2<br /> ça c’est la propagande qu’on nous vend.<br /> Or, notre « impact » est nul, 0, anecdotique, ridicule.<br /> c’est pas 1+1+1 qui change quoique ce soit.<br /> Attention à ne pas confondre écolo et écolo (cf les inconnus avec le bon et le mauvais chasseur), et à ne pas tous les mettre dans le même sac.<br /> exactement, comme le sketch des inconnus.<br /> 99.999% de l’écologie vendu à ce jour n’est que de la propagande éhonté.<br /> le GIEC, il y’aurait beaucoup à redire sur son organisation.<br /> et la structure de l’écologie est la plupart du temps mensonger.<br /> Mais c’est vrai que c’est compliqué car cela remet en question beaucoup de choses.<br /> Pour moi les écologistes ne défendent pas l’environnement, ils la détruisent.<br /> Et c’est surtout un marche pied pour créer des emplois inutiles et gagner de l’argent.<br /> C’est la bureaucratie par excellence: créer des métiers qui ne servent à rien, des doublons etc…<br /> les associations en vivent très bien, les hopitaux avec les administratifs aussi.<br /> ça n’a rien d’exceptionnel.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Ce jeu de course Lego vous permet de construire votre propre véhicule (et ça arrive vite !)
Comment Microsoft se donne les moyens de capter le CO2 qu'il dégage ?
Microsoft confirme les problèmes de la dernière mise à jour de Windows 11
Des abonnements à moitié prix sont disponibles chez CCleaner !
Roblox, le jeu au 160 millions de joueurs par mois, lance deux IA ; mais pour quoi faire ?
Une puissance brute de 22 TFLOPs pour la future GeForce RTX 4060 Ti
Diablo IV est tellement infernal qu'il est apparemment capable de brûler des cartes graphiques
La souris gaming Logitech G502 est à prix cassé en ce moment
Gmail : rédiger ses mails avec l'IA, ça va ressembler à quoi ?
Spatium M570 : MSI officialise son premier SSD NVMe PCI Express 5.0
Haut de page