Bonne nouvelle : la consommation électrique des Français est en baisse

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
15 décembre 2022 à 16h30
53
© Pixabay
© Pixabay

RTE annonce que la consommation électrique a encore baissé de près de 10 % sur une semaine, mais aussi sur un an. Les recommandations de sobriété semblent donc fonctionner.

Malgré l'arrivée du froid et des flocons qui blanchissent le paysage et brûlent légèrement nos petites mains fragiles, la consommation d'électricité en France baisse toujours et encore par rapport à la moyenne des années précédentes. RTE, qui a placé l'hiver 2022-2023 sous forte vigilance avec des risques de délestage (pour ne pas dire « coupures »), salue les efforts de tous les secteurs, ainsi que ceux des particuliers.

La consommation électrique des Français diminue fortement sur une semaine

La dernière mise à jour opérée par le gestionnaire RTE fait état d'une baisse de la consommation d'électricité de 9,7 % par rapport à la semaine passée. Sur une semaine, la tendance baissière s'est une fois encore accélérée. L' « effet baissier », comme l'appelle RTE, s'amplifie bien et écarte tout risque d'alerte ÉcoWatt, du moins pour les prochains jours.

La consommation d'électricité dans le pays affiche même une diminution structurelle de 9 % par rapport à la moyenne des années précédentes (c'est-à-dire la période 2014-2019 d'avant Covid-19).

Les efforts de sobriété largement relayés par les autorités sont désormais bien visibles et font mouche auprès des Français. « Sur le premier semestre de 2022, la consommation d’électricité à température normale est restée proche des niveaux d’avant la crise sanitaire (inférieure de l’ordre de 1 à 2 %) », expliquent les techniciens de RTE.

En revanche, la consommation est bien « orientée à la baisse » depuis la rentrée de septembre, avec un effet qui « se confirme et s'accentue depuis le mois d'octobre », ajoutent-ils.

Une diminution de la consommation, même avec des températures plus basses que les normales de saison

Si l'on compare les chiffres de la consommation électrique de la semaine passée par rapport aux niveaux d'avant crise sanitaire, on avoisine une diminution de l'ordre de 10 %, comme nous l'expliquions plus haut, alors même que les températures ont été mesurées en dessous des normales de saison, ce qui constitue une vraie bascule. RTE évoque un écart négatif atteignant même 6,2°C le dimanche 11 décembre.

Les graphiques de RTE nous montrent que malgré une chute des températures, la consommation électrique française poursuit sa nette baisse © RTE
Les graphiques de RTE nous montrent que malgré une chute des températures, la consommation électrique française poursuit sa nette baisse © RTE

Le gestionnaire constate « un changement de tendance par rapport aux semaines précédentes, durant lesquelles les températures avaient été supérieures aux normales depuis plus d'un mois », ce qui avait de façon logique réduit les besoins d'électricité pour le chauffage dans le secteur tertiaire et résidentiel, et limité l'impact réel des chiffres plutôt satisfaisants des précédentes baisses de consommation électrique enregistrées.

RTE nous dit que les prochaines publications hebdomadaires permettront d'approfondir ces tendances. Alors que nous sommes à un tournant, les recommandations gouvernementales, bien que mal accueillies par le grand public et les entreprises, prouvent que les efforts demandés étaient réalistes.

Source : RTE

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (53)

xryl
N’est-ce pas plutôt la hausse du tarif qui justifie la baisse de la consommation ?
Tony688
Se serait surtout les entreprises qui font baissé la consommation.
chinou51
Les efforts de sobriété…et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu!<br /> Faire croire que nous, les gueux, sommes écolo alors que nous sommes écono…c’est bien tenté mais la mayonnaise ne prend pas !
zztop06
Qui dit baisse de la conso , dit hausse des tarifs …<br /> et c’est valable pour tout
TotO
Je n’ai pas fait tourner mon A1200 + 060/PPC ce mois ci aussi.
JRC
Clubic qui tombe dans la propagande gouvernementale… La baisse est dûe principalement aux entreprises qui ont ralenti ou stoppé leur production comme Duralex…
manu_XP
amusant, je n’ai rien baissé du tout.
Pronimo
En meme temps depuis un certain temps, ca construits des appartements a faible consommation énergétique avec une bonne isolation etc, on l’oublie mais la technologie contribue a cela
opiumdna
Mais pas la consommation de l’Elysée.
Mayonnez
Les fournisseurs, distributeurs, producteurs d’électricité vont voir leur profit grimper en flèche.<br /> On vend moins de produit pour (beaucoup) plus cher, quelle aubaine.<br /> Si j’avais quelques deniers d’avance, je saurais où les investir.<br /> M. D.
Superecureuil
En effet:<br /> Hausse des prix = petites entreprises qui ferment = baisse de la consommation d’électricité = gouvernement qui s’auto-félicite de son autorité apparente en terme de gestion de la crise énergétique.<br /> Pitoyable…<br /> Elle est où la bonne nouvelle?
julla0
Pourquoi, tu y habites?
toast
Surtout, n’hésite pas, donne tes sources
Nmut
Même si c’est parce que la facture fait mal au luc, ça reste un effort de sobriété!
Nmut
Tu as une source?<br /> Il y une baisse sensible, après 17h, donc assez peu probablement les entreprises. Les particuliers sont donc aussi « responsables » de la baisse, et tant mieux puisque c’est au moment ou ça pose le plus de problèmes.
MattS32
zztop06:<br /> Qui dit baisse de la conso , dit hausse des tarifs …<br /> et c’est valable pour tout<br /> Non, c’est plutôt l’inverse, quand le marché est limité par l’offre, la baisse de la demande fait baisser les prix.<br /> manu_XP:<br /> amusant, je n’ai rien baissé du tout.<br /> Amusant, tu n’es pas tout seul…<br /> JRC:<br /> La baisse est dûe principalement aux entreprises qui ont ralenti ou stoppé leur production comme Duralex…<br /> C’était le cas cet automne. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. La baisse reste toujours plus forte dans l’industrie, mais elle est aussi de 8.5% dans le résidentiel et le tertiaire sur les 4 dernières semaines.
toto1234
Cette mauvaise habitude ces dernières années consistant à nous inciter être individuellement vertueux pour tenter de corriger des décisions bancales prises en haut lieu aura de plus en plus de mal à être accepté par la population.
Joeee
Au boulot, chez mes clients, on était tous en chemise, même en hiver. En mettant un pull, il faisait limite trop chaud.<br /> Maintenant, le pull est la bienvenu. Il y a avait trop d’abus avec une surchauffe au moins que l’on s’habiller presque de la même manière tout l’année.
Blackalf
Mayonnez:<br /> Les fournisseurs, distributeurs, producteurs d’électricité vont voir leur profit grimper en flèche.<br /> Ou tu plaisantes, ou tu n’es vraiment pas au courant de la situation dans d’autres pays que la France. <br /> En Belgique, ça fait un an que les coûts du gaz et de l’électricité ont explosé, il y a même des gens qui ne chauffent plus tout leur logement, des boulangeries et autres commerces qui peuvent difficilement réduire leur facture d’énergie qui ferment les uns après les autres parce que les factures sont devenues impayables. Et ce que nous avons bien noté, c’est qu’une des entreprises qui se goberge le plus et fait preuve d’autant de cupidité et d’avidité que n’importe quel GAFAM est…Total Energie. <br /> Plusieurs sociétés ont fait tellement de sur-profits grâce aux conséquences de la guerre en Ukraine que c’est pour ça qu’un mécanisme de taxation de ces sur-profits abusés a été mis en place.
Pernel
Merci Nvidia
malak
Perso, j’ai réduis ma conso de 25% en 2022, sans faire de grands efforts (sans baisser le chauffage).<br /> 3 panneaux solaires + qq changements minimes dans les habitudes (et une météo plus clémente également je pense)
MattS32
malak:<br /> 3 panneaux solaires<br /> C’est vrai que tu point de vue de RTE, c’est de la baisse de consommation dans ton cas, mais en réalité, ça n’en est pas, c’est juste que tu couvres ta consommation par un autre moyen.<br /> malak:<br /> et une météo plus clémente également je pense<br /> Ça par contre RTE en tient compte dans ses mesures de la baisse de consommation : quand ils disent que la baisse est de 10%, c’est après normalisation en fonction des conditions météo (ils savent que tant de variation de température, ça fait tant de consommation en plus ou en moins et en tiennent compte).
Belgarath
Moi, si je baisse ma consommation, c’est uniquement une question de sous.<br /> Juste une question, les haut-fonctionnaires et les ministres, dans leurs appartements de 500 m², dont nous payons le loyer et l’électricité, et qui nous demandent de geler, baissent-ils leur chauffage ?
ptitepuce
Si l’État avait géré l’entretien des centrales nucléaires bien avant, ce serait + simple !<br /> Perso je ne me plains pas, je ne suis pas une grosse consommatrice, je n’ai pas attendu les arguments de l’État pour prendre conscience que chaque individu doit faire un petit geste pour la planète, pour nos futures générations qui vont morfler de toutes nos conneries.<br /> Mais bon si tout le monde est heureux tant mieux, dans 2 ans quand toute cette crise sera passée, les industriels reprendront leurs bonnes vieilles habitudes, et la consommation repartira à la hausse.<br /> Les efforts dans ce monde sont toujours éphémères, l’histoire nous le démontre sans cesse.
cbubu67
Baisse de la consommation d’électricité car les particuliers ne veulent pas dépenser trop d’argent dans l’électricité !<br /> Pour les prix, vous oubliez vite que le prix de l’électricité est aujourd’hui basé sur le prix du Gaz, qui lui même est basé sur le prix du pétrole ! La baisse de la consommation ne fera pas baisser les prix. Faites des recherches…
Eths25
Sac de pellets à 12€ bha cette année j’en consomme pas magique nan?
dimebag
Si ils baissent leur chauffage, ça change quoi à ta vie ?
dimebag
T’as eu une hausse du tarif de l’électricité ?
dimebag
En 2022, la mode c’est plutôt « mouton », « dictature » ou « propagande », j’hésite…<br /> T’as pas de sources pour cette info visiblement et si demain Macron dit de marcher avec tes pieds tu vas aussi dire que c’est de la propagande gouvernementale…
MattS32
cbubu67:<br /> Baisse de la consommation d’électricité car les particuliers ne veulent pas dépenser trop d’argent dans l’électricité !<br /> Il y a un mois, RTE disait encore que la baisse chez les particuliers n’était que de l’ordre de 2%.<br /> C’est donc soudain maintenant qu’ils voudraient faire des économies, alors que ça fait des mois que l’inflation plombe leur pouvoir d’achat et que les prix de l’énergie flambent ? Non.<br /> C’est si difficile que ça d’admettre que finalement, la majorité des français sont des gens responsables, et que comme ils ont compris qu’il faut faire des économies d’énergie, ils agissent en conséquence ?<br /> cbubu67:<br /> Pour les prix, vous oubliez vite que le prix de l’électricité est aujourd’hui basé sur le prix du Gaz, qui lui même est basé sur le prix du pétrole ! La baisse de la consommation ne fera pas baisser les prix. Faites des recherches…<br /> Non. Le prix de gros sur la « bourse » de l’électricité en temps réel est indexé sur le coût de production de la centrale la plus chère à l’instant t. Ce qui est faussement raccourci en « le prix de l’électricité est indexé sur celui du gaz ».<br /> Et ce prix sur les marchés de gros, il fluctue bel et bien aussi en fonction de la demande. Suffit de comparer les courbes de prix (ici, la courbe de prix pour un achat 1j à l’avance) avec les courbes de consommation pour s’en rendre compte de façon flagrante. Et c’était encore « pire » avant la crise énergétique, là par moment la demande d’électricité était tellement faible par rapport à l’offre que les prix de gros passaient en négatif, les producteurs d’électricité payaient pour être débarrassés de leur surplus de production à certaines heures…<br /> Mais le gros de l’électricité qui est consommée par les gens, elle ne passe de toute façon jamais par le marché de gros, et surtout pas sur le marché de gros temps réel (le marché temps réel, c’est pour les distributeurs qui n’avaient pas anticipé correctement la demande de leurs clients et n’ont donc pas produit ou acheté à l’avance suffisamment d’électricité pour couvrir cette demande, et se retrouvent au dernier moment à acheter sur le marché temps réel).<br /> Donc en pratique, ta facture d’électricité, elle dépend très peu du prix de gros temps réel, surtout si tu es chez EDF, qui couvre le gros de ses besoins avec sa propre production. Elle dépend des coûts de production moyens, qui eux sont amenés à augmenter avec le temps, même si la demande baisse, et c’est pour ça que même si la demande baisse, les prix de l’électricité vont augmenter.<br /> Mais par contre, ce n’est en aucun cas la baisse de la demande qui fait augmenter les prix. Ça ça ne peut arriver que sur des produits dont la production est très faible, empêchant de faire des économies d’échelle. On en est loin avec l’électricité.
cbubu67
Il y a un mois, les températures n’étaient pas les mêmes. D’ailleurs, quelles sont les basses qu’ils sont pris pour donner ce chiffre ? Tu les connais toi ? …<br /> Ah oui, étrangement des journalistes ont tenu ce discours. Es tu journaliste ? La seule certitude c’est qu’à cause de nos dirigeants, nous payons le prix cher avec toutes ces augmentations alors que rien ne les justifie. A si peut etre le faire qu’EDF doit revendre son électricité aux autres opérateurs en dessous du prix que cela lui coute de la produire. Ca aussi tu vas peut etre nous dire que c’est faux ?
MattS32
cbubu67:<br /> Il y a un mois, les températures n’étaient pas les mêmes. D’ailleurs, quelles sont les basses qu’ils sont pris pour donner ce chiffre ? Tu les connais toi ? …<br /> « Faites des recherches… » comme tu disais… Visiblement, tu n’appliques pas tes propres recommandations…<br /> La baisse est mesurée sur 1 et 4 semaines par rapport à la moyenne de consommation sur les même semaines entre 2014 et 2019, et en normalisant en fonction des températures.<br /> https://www.rte-france.com/synthese-hebdomadaire-consommation-electrique-francaise<br /> cbubu67:<br /> Es tu journaliste ?<br /> Non.<br /> cbubu67:<br /> Ca aussi tu vas peut etre nous dire que c’est faux ?<br /> Non, mais ça n’a strictement RIEN à voir avec le problème de pénurie d’électricité…
promeneur001
Quand une crise arrive, très peu de gens prennent conscience et connaissance d’un problème. Les autres agissent par émotion. Quand la crise est passée, les « très peu de gens » vont s’ajouter définitivement aux gens conscients. Les autres vont reprendre leurs habitudes.<br /> On le constate aujourd’hui pour les vaccins. Le taux de vaccination de la grippe et de la covid-19 sont retombés bien bas.<br /> On le constate depuis très longtemps lors de scandales alimentaires. C’est l’occasion pour très peu de gens de réfléchir à leur alimentation et de changer pour toujours.
ld9474
Et on peut encore faire plus !<br /> Dans ma boite (j’avais pas remis les pieds au bureau depuis un moment), les RH ont un radiateurs « perso » parce que « tu comprends il fait froid »… Une autre personne croisée dans l’ascenceur, même rangaine avec en plus le: « la sobriété tu sais ce que je lui dis ». J’ai beau avoir tenté d’expliquer que réagir comme ca c’était faire un bras d’honneur à tous ceux qui font des efforts, j’avais l’impression de parler à une huitre… Bref on peut faire bien mieux !
ld9474
Je ne comprends pas trop. L’élec ca ne se stocke pas donc on peut l’acheter au prix d’il y a 3 mois. Sauf peut être grâce à la « magie » des marchés où on achète une hypothétique production et donc on la paie au prix du jour. Un peu comme pour le pétrole. Mais dans ce cas, le prix du jour du marché de gros s’appliquera à un moment donné. Si je me trompes dans mon raisonnement merci de m’éclairer.
MattS32
Il y a sur le marché de gros de l’électricité des producteurs et des consommateurs (essentiellement des distributeurs d’électricité, mais aussi quelques gros industriels qui achètent directement sur le marché de gros).<br /> Et même si l’électricité ne se stocke pas, elle peut par contre bien s’acheter à l’avance : un distributeur d’électricité qui prévoit aujourd’hui que le 1er juin 2023 entre 14h et 15h il aura besoin de 1 GWh pour satisfaire la demande de ses clients, il peut tout a fait en acheter une partie dès maintenant, par exemple 0.8 GWh, à un producteur qui sait qu’à cette date il sera capable de les produire.<br /> Les achats peuvent se faire au moins un an à l’avance, probablement même plus.<br /> ld9474:<br /> Mais dans ce cas, le prix du jour du marché de gros s’appliquera à un moment donné.<br /> Uniquement sur les échanges du jour sur le marché de gros. Pas forcément au client final. Parce qu’en général, les distributeurs facturent au client un prix fixé à l’avance, pas un prix indexé sur les prix de gros.<br /> Si je reprends l’exemple de mon distributeur qui a besoin d’1 GWh le 1er juin entre 14h et 15h, il peut par exemple en avoir acheté aujourd’hui 800 MWh pour 100€ le MWh, dans 3 mois 200 MWh pour 150€ le MWh. Et finalement, le 1er juin entre 14h et 15h il ne devra acheter au prix temps réel du jour que l’excédent par rapport à ce qu’il avait prévu. Donc disons par exemple 50 MWh de plus payés au prix fort à 1000€ le MWh.<br /> Mais il va vendre à personne à ce prix. Ses clients, il va par exemple les facturer 200€ le MWh pour toute leur consommation de l’année 2023. Ce qui suffit à être rentable sur ce créneau du 1er juin de 14 à 15h, malgré une partie payée 5 fois le prix de vente : les 1050 MWh qu’il va vendre 200€ chacun, il les aura payés en moyenne 160€.<br /> Et en plus, comme tu as beaucoup de distributeurs d’électricité qui sont aussi producteurs, une bonne partie de ce qui est distribué aux clients finaux n’est de toute façon même pas passé par le marché de gros, c’est allé directement du producteur au consommateur. Et là le coût de revient n’est donc que le coût de production, sans aucun impact direct de l’offre et de la demande (impact indirect tout de même, via les coûts des combustibles des centrales thermiques).<br /> Par exemple, toute la part de la production nucléaire d’EDF qu’EDF revend directement à ses clients, elle lui revient un peu plus de 50€/MWh, et ce même si le prix sur le marché de gros est de 500 ou 1000€ au même moment. En tant que distributeur, EDF doit donner la priorité à ses clients directs (puisqu’il a un engagement contractuel à les fournir, y compris d’autres distributeurs qui sont ses clients directs via l’ARENH ou des contrats commerciaux), donc même si ça lui rapporterait plus de vendre sur le marché de gros que de vendre à ses clients, il ne met sur le marché de gros que ses excédents de production une fois tous ses clients servis.
ld9474
Yes. Merci pour les précisions. C’est bien ce que je pensais concernant la magie du marché :). On lance des paris comme en bourse et après on pleure ou pas. Ca n’a quand même pas grand sens je trouve. Le coût de production est identique mais parce qu’on suppose que la demande sera plus forte on augmente le prix. Y a vraiment des « biens » qui ne devraient pas entrer dans la concurence. Que le service apporté autour le soit why not mais l’énergie en elle même (ou l’eau de la même manière) ne devrait pas être soumise à ces règles « barbares ».
MattS32
ld9474:<br /> Le coût de production est identique mais parce qu’on suppose que la demande sera plus forte on augmente le prix.<br /> Pas tout a fait : en temps réel, le coût de production augmente bel et bien avec la demande. Il y a une part de spéculation, mais pas que.<br /> Parce que les producteurs produisent en priorité avec les centrales les plus économiques, et plus la demande est forte, plus ils doivent s’orienter vers des centrales coûteuses.<br />
philouze
« Cette mauvaise habitude ces dernières années consistant à nous inciter être individuellement vertueux pour tenter de corriger des décisions bancales prises en haut lieu aura de plus en plus de mal à être accepté par la population. »<br /> Paradoxal : la partie du peuple qui voudrait tellement qu’on le considère, l’écoute et prenne des décisions, semble en fait - pour partie- bizarrement infoutue d’être individuellement vertueuse, elle attend ça « d’en haut », comme si elle était incapable d’autogestion correcte.<br /> En fait ceux qui se plaignent délèguent totalement l’intérêt collectif à la seule gestion gouvernementale. Mais lui reproche d’avoir mal géré (comme elle quand on lui demande un effort, donc)<br /> C’est finalement très puéril et très déresponsabilisé.
Yorgmald
Moi ce que j’aime c’est que moins je consomme et plus je paies… Alors on va me dire oui tu payes moins que si ta conso n’avait pas baissé, je répondrais oui c’est vrai mais j’aurais aimé aussi voir mes euros rester chez moi grâce à ma baisse de conso.<br /> Pour info je consomme moins bien avant que l’on parle de faire des efforts, je suis une démarche personnelle depuis toujours. Et là j’arrive au bout de ce que je peux faire pour consommer moins.
Kergariou
Je ne sais pas ce que signifie le contenu de l’article : quand tout le monde est obligé de baisser le chauffage (écoles entre autres), cela ne veut pas dire que les gens ont moins froid…
chaton51
C est plutot parce que les entreprises ferment que ca baisse !!
MattS32
C’est pas comme si c’était déjà rappelé dans les commentaires que la baisse concerne aussi le résidentiel… Alors que si le résidentiel ne faisait pas d’effort, la fermeture des entreprises devrait même induire une hausse du résidentiel (plus de gens chez eux…).
Belgarath
Moi, rien. Mais comme ils passent leur temps à clamer, urbi et orbi, dans tous les médias, que nous-autres, manants du bas-peuple, devons être de bons citoyens, de nous geler en nous couvrant de pulls chez nous, je peux espérer qu’ils montrent l’exemple. Ce dont, malheureusement, je doute fortement.
dimebag
Une personne « normale » met un pull chez elle l’hiver pour éviter de chauffer inutilement. Si ça n’est pas le cas alors soit c’est une personne qui a de l’argent à claquer pour rien, soit une personne dont le confort passe en priorité sur tout soit le bon sens lui fait défaut.
Belgarath
dimebag:<br /> Une personne « normale » met un pull chez elle l’hiver pour éviter de chauffer inutilement.<br /> Ah bon ! Et pourquoi pas une combinaison de ski, deux couches de polaires et même des après-skis pendant que tu y est.<br /> Des personnes « normales », comme tu dis, aiment bien prendre leurs aises une fois chez elles, surtout si elles ont passé la journée dans le froid. Ce qui n’est manifestement pas ton cas.<br /> Il est bien chauffé ton bureau ?
MattS32
Belgarath:<br /> Ah bon ! Et pourquoi pas une combinaison de ski, deux couches de polaires et même des après-skis pendant que tu y est.<br /> Peut-être parce qu’un pull, ça reste une tenue « normale », contrairement à une combi de ski, deux couches de polaires et des après-ski…<br /> Belgarath:<br /> Des personnes « normales », comme tu dis, aiment bien prendre leurs aises une fois chez elles, surtout si elles ont passé la journée dans le froid.<br /> Ça c’est peut-être la normalité dans un monde aux ressources illimitées… Il serait temps de comprendre que ce n’est pas le cas du monde où nous vivons…<br /> Vraiment, non, se balader en t-shit dans un intérieur chauffé à 25°C quand il fait 5°C dehors, ce n’est absolument pas « normal », et ce même en dehors de la situation de crise énergétique actuelle… Et à fortiori quand tu as passé la journée dans le froid : les forts écarts de température, c’est pas bon du tout pour le corps, et avoir une température nettement plus élevée en soirée qu’en journée flingue l’horloge biologique et la régulation du sommeil (pour un sommeil de qualité, il faut que la température baisse en soirée et durant la nuit, pas qu’elle augmente… ça fait d’ailleurs des années qu’une température de 16 à 18°C est recommandée dans les chambres, bien avant la recommandation de ne pas chauffer à plus de 19°C pour éviter les coupures de courant en heures de pointe)…
dimebag
Parce que les combinaisons de ski c’est fait pour skier, deux couches de polaire c’est que t’as des problèmes de santé pour avoir aussi froid et les après skis c’est dégueulasse à l’intérieur de chez soi<br /> Les personnes normales s’habillent selon une combinaison extrêmement complexe d’un mélange entre saisonnalité, confort et effort financier à fournir<br /> Parce que tu aurais froid toute la journée alors tu as besoin d’être à poil chez toi dans un sauna, assez curieux ton utilisation des extrêmes<br /> Que vient faire la température de mon éventuel bureau ici ? En suivant ta rhétorique et en admettant que tu bosses dehors avec 15 degrés de moins que moi, tu estimes qu’il faut que je chauffe chez moi à combien ? 35 ? 40 ? Plus encore ?<br /> Prendre ses aises ne veut pas dire se comporter en petit bourgeois aimant claquer son argent en confort futile et voulant faire passer ses habitudes complètement connes pour de la normalité
Simone53
Et cela va vite remonter une fois que les entreprises reprennent leurs activités.
MattS32
Déjà dit plusieurs fois, cette baisse s’observe dans l’industrie, mais aussi en résidentiel et dans le tertiaire, donc ce n’est pas juste dû aux entreprises en difficultés qui ont réduit leur activité.
Laurent_Marandet
Pour produire de la chaleur inutilement et consommer un max, le vieux Mac Pro G5 était un champion !
Voir tous les messages sur le forum