🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Économie d'énergie : les Français baissent encore leur consommation, mais est-ce que ça suffira ?

07 décembre 2022 à 12h45
33
électricité © Pixabay
© Pixabay

La consommation énergétique des Français continue de baisser selon les derniers chiffres délivrés par RTE ce mardi 6 décembre au soir.

Et les Français font des efforts, puisque, malgré l'hiver qui
s'annonce, les dernières données disponibles montrent que cette fois le recul enregistré concerne l'ensemble des couches de la société.

La consommation baisse partout, même dans le tertiaire

C'est une tendance depuis près d'un mois qui s'accélère cette dernière semaine. Pour RTE, « l'effet baissier s'amplifie », constatant la semaine dernière une baisse de -8,3 % de la consommation électrique dans l'Hexagone par rapport à la moyenne de la période 2014-2019. Dans sa précédente mise à jour, RTE avait déjà noté un repli de 6,7 % de cette consommation sur une semaine.

« Sur les quatre dernières semaines, la consommation d’électricité en France à température normale affiche une diminution structurelle (6,6 %) par rapport au minimum des années précédentes (2014-2019) sur la même période », résume le gestionnaire du réseau de transport d'électricité national.

Alors que jusque-là cette baisse s'était surtout fait ressentir dans le secteur industriel, beaucoup plus touché par l'inflation actuelle, cette fois toujours selon RTE « la baisse de la consommation apparaît désormais concerner tous les secteurs », comprenant « le secteur résidentiel (majoritaire en volume) et tertiaire ».

Un objectif sobriété à 10 %

Des chiffres particulièrement encourageants, quand on se souvient des objectifs de l'État dans le domaine. Ainsi, le plan de sobriété énergétique présenté par le gouvernement le 6 octobre dernier cherchait à faire baisser cette consommation de 10 % par rapport à son niveau de 2019.

« La réussite du plan dépend maintenant de la responsabilité collective : chaque acteur a vocation à appliquer son plan d’action pour réduire de 10 % sa consommation » indiquait alors la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher.

Un objectif établi sur les deux prochaines années qui doit ouvrir à plus long terme un recul bien plus net de la consommation française, que le gouvernement espère être de -40 % à l'horizon 2050.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
33
21
Oncle_Picsou
« Un objectif établi sur les deux prochaines années qui doit ouvrir à plus long terme un recul bien plus net de la consommation française, que le gouvernement espère être de -40 % à l’horizon 2050 ».<br /> Vu les tarifs d’électricité/gaz pour les entreprises lors des renouvellement de contrats, ils vont réussir à faire fuir les dernières industries stratégiques qu’il nous restent.<br /> Parfait pour atteindre leurs objectifs, ça méritera bien une petite séance d’'autocongratulation!<br /> Après l’état de la France et le niveau de vie des citoyens lambdas… Ce n’est pas leur problème.
adarion
Je pense que c’est plus le fait que les entreprises ferment ou ne renouvellent plus leur contrat, on comprend alors pourquoi l’état traine les pieds pour les sauver des offre lamentable des « fournisseurs »
xylf
Djea on pourrait commencer par arrêter ces anneries que son la loi Nome et l’Arenh
soaf78
Parce que les tarifs de l’énergie sont moins chers ailleurs en Europe ?
philouze
« u les tarifs d’électricité/gaz pour les entreprises lors des renouvellement de contrats, ils vont réussir à faire fuir les dernières industries stratégiques qu’il nous restent. »<br /> « ils vont » : vous proposez quoi ? vous avez le numéro de portable de Poutine ?
gemini7
Les tarifs de l’énergie sont la conséquence, directe et inattendue, des décisions qui ont été prises par l’Europe contre la Russie.<br /> Pendant qu’on nous dit que la Russie va y perdre des plumes, économiquement, la propagande russe, dit aux Russes que nous, Européens, mangeons de la bouffe pour chiens et chats…<br /> Et qu’on est donc plus touchés par ces mesures qu’eux, propagande quand tu nous tiens.<br /> Les Russes sont ⁣:crazy_face:, et nous aussi pour avoir pris des décisions unilatérales dont nous sommes perdants, et pour lesquelles, aucune réflexion n’a vraiment pas été faite sérieusement, nous avons agi sur le coup de l’émotion, on en voit les résultats de loin et dans nos portefeuilles.
soaf78
Ça c’est un mensonge que veulent nous faire gober notre classe politique pour masquer leur manque d’anticipation.<br /> La crise Russo ukrainienne n’a été qu’un accélérateur.<br /> Les tarifs avaient déjà commencé à augmenter.<br /> La France a atteint son pic énergétique en 2008, depuis ça ne fait que diminuer, même si ça semblait transparent pour les consommateurs.<br /> Le temps de l’énergie bon marché est révolue, il faut s’y faire
vbond007
Soit nous en sommes arrivés là parce qu’il est urgent, d’une manière générale, de faire des économies d’énergie (et vous me répondrez que de toute façon, ça ne fait pas de mal de consommer moins d’énergie), soit nous en sommes là parce que le gouvernement n’a pas fait son boulot, voire pire, à fait les choses à l’envers.<br /> « Les deux mon capitaine » me répondrez-vous…<br /> Je suis français, donc je suis râleur et je dirai donc que si c’est pour la première raison, je suis prêt à faire des efforts et tout faire pour baisser ma consommation (je vous rassure comme un bon mouton je le fais déjà), mais si c’est pour palier les incompétences des gouvernements successifs, là ça me fait chier. D’autant plus que si les choses se passent bien ils diront que c’est parce qu’ils ont bien géré la situation.<br /> Je crois plus en la génération spontanée de groupes intelligents capables de réagir comme il faut dans certaines situations critiques qu’en les capacités de nos politiques !
Popoulo
@gemini7 : C’est l’UE qui aurait dû régler ce problème, pas les US qui seront les seuls gagnants de l’histoire. « mangeons de la bouffe pour chiens et chats… » : ça ne serait tarder si ça continue comme ça, malheureusement. Vos élites s’en battent les miches avec des saucisses molles de sa population. Un petit chèque par ci, un par là, les gueux sont contents. Il est impensable de voir la France dans cette situation alors qu’elle aurait, qu’elle devrait être la plus grande puissance énergétique d’europe. Mais vos têtes pensantes en ont décidé autrement… C’est vraiment triste d’en arriver là.
Flow94
En effet, les tarifs de l’énergie sont bien plus bas en Espagne et au Portugal qui sont sortis du marché européen de l’énergie… (Qui on rappelle, est indexé sur le prix de gaz)<br /> Et au passage, combien de pays en Europe ont investi autant que la France pour se créer un parc nucléaire (qui était) digne de ce nom et avoir une indépendance énergétique ?!
gemini7
soaf78:<br /> Ça, c’est un mensonge que veulent nous faire gober notre classe politique pour masquer leur manque d’anticipation.<br /> Effectivement, tu as raison, les prix ont commencé à être augmentés, avant « L’opération spéciale » de Moscou, mais cette guerre, a fait beaucoup de dégâts sur les prix, elle a amplifié la hausse.
soaf78
on paye juste les mauvais choix de nos gouvernements passés et présent.<br /> On a mis tous nos oeufs dans le meme panier (nucléaire), on a réalisé trop peu d’investissements sur les ENR.<br /> Les EPR ayant été un fiasco économique et industriel, on a pris un retard certain sur certains de nos voisins.<br /> L’espagne et le portugal ont énormément investis dans les ENR au tel point que l’année dernière le portugal a pu durant une journée entière s’alimenter en électricité sans aucune énergie nécessitant un carburant fossile.<br /> Aujourd’hui, au Portugal, 65 % provient d’énergies renouvelables, on en est tellement loin.<br /> Mais, si toutes nos industries énergivores se délocalisent au portugal, leur consommation risque d’augmenter drastiquement et de voir leur tarification revue à la hausse.
Oncle_Picsou
J’ai du mal à voir comment les conséquences de se priver de milliards de mètres cube de gaz peuvent être qualifiées « d’inattendues »
Eths25
Road to tiers monde
cmoileena
Comme l’a dit hier un ancien dirigeant d’edf. Ce sont les entreprises qui consomment le plus et les foyers ne représentent rien en consommation
ultrabill
soaf78:<br /> l’année dernière le portugal a pu durant une journée entière s’alimenter en électricité sans aucune énergie nécessitant un carburant fossile<br /> Un seul jour où toutes les planètes sont alignées ne démontre pas que c’est possible sur les 364 autres jours de l’année.
William_Picard
Ca n’est que moi que ça interpelle que le thermique va être à terme interdit au profit des voitures électriques qu’il va falloir recharger.<br /> Et on nous dit qu’actuellement on arrive pas à fournir suffisamment d’électricité?
toast
Non, le prix de l’électricité n’est pas indexé sur le prix du gaz.<br /> Par contre, la hausse du prix de l’électricité est la conséquence de la hausse du prix du gaz.<br /> Le tarif marché (ce n’est pas le seul, mais sûrement celui dont tu parles) de l’électricité est celui des coûts de la dernière centrale appelée pour équilibrer le réseau.<br /> Évite de rappeler des choses fausses, c’est mieux.<br /> Regarde donc ça (plus la suivante de cette chaine), c’est très instructif :<br />
soaf78
non, effectivement, mais aujourd’hui sur leur production d’électricité annuelle, 65% est issue des ENR
MattS32
cmoileena:<br /> Comme l’a dit hier un ancien dirigeant d’edf. Ce sont les entreprises qui consomment le plus et les foyers ne représentent rien en consommation<br /> Oui, les entreprises consomment plus. Mais non, les foyers ne représentent pas « rien » : en 2019 le résidentiel c’est 36% de la consommation d’électricité en France.<br /> _2021_energie-az_consommation-repartition_france1100×650 49.9 KB<br /> William_Picard:<br /> Ca n’est que moi que ça interpelle que le thermique va être à terme interdit au profit des voitures électriques qu’il va falloir recharger.<br /> Et on nous dit qu’actuellement on arrive pas à fournir suffisamment d’électricité?<br /> Ce n’est pas incompatible, au contraire même. Les difficultés actuelles sont des difficultés à court terme et uniquement au moment des pics de consommation.<br /> À long terme, les capacités de production vont augmenter (RTE évoque 100 TWh de capacité supplémentaire en EnR + nucléaire d’ici à 2035, alors qu’à cette date le parc de VE ne devrait consommer « que » 50 TWh) et avoir plein de voitures électriques branchées en permanence au réseau peut même faciliter le passage des pics de consommation, en piochant dans les batteries si la production n’est pas suffisante face à la demande.
ultrabill
Ils sont 7 fois moins nombreux que nous, ont ni les mêmes conditions climatiques ni le même tissus industriel. Incomparable. À ce jeu là Andorre pourrait se vanter de fonctionner à 100% aux EnR avec 4 panneaux photovoltaïques et 2 éoliennes
philouze
« Ca n’est que moi que ça interpelle que le thermique va être à terme interdit au profit des voitures électriques qu’il va falloir recharger. »<br /> En 2035<br /> « Et on nous dit qu’actuellement on arrive pas à fournir suffisamment d’électricité? »<br /> En 2022, avec encore 20 centrales en panne sur 58 pour problème de maintenance/réparation, achevées normalement pour début 2023. Retard provoqué entre autres par le covid et une découverte de corrosion qui nécessite plus de taff que prévu.<br /> Tu veux nous faire croire que tu es le seul à ignorer çà ?
Yorgmald
Si seulement c’était tout le monde qui réalisait un effort.<br /> Les magasins avec tout allumé où il n’y a qu’un ou deux potentiel clients, les frigo de démo qui tournent à vide, les murs de TV allumé, les luminaires et j’en passe. C’est une perte d’énergie.<br /> Il y a même d’autre points qui pourraient être travaillé, les panneaux lumineux de pub, le chauffage que l’on veut nous baisser sous les 19°C mais qui ne touche pas tout le monde, si déjà TOUS bâtiments sur notre sol était concerné ça changerait aussi.
soaf78
je le sais bien mais je répondais à un com où on évoquait le risque de voir des industries francaises se délocaliser chez nos voisins où l’électricité est moins chère (espagne et portugal en l’occurence), je ne parlais que de ça…<br /> Après la France a 5 fleuves, 2000Km de cotes, des montagnes, du vent et tout le sud du pays qui est relativement ensoleillé… on aurait aussi pu développer un peu plus les ENR
Nmut
Quel fournisseur tu as en Espagne? Les tarifs moyens sont à peu près du double de la France…<br /> Et Google me donne un prix moyen bien supérieur à la France au Portugal (ok, ça ne veut pas dire grand chose…).
Nmut
Personne ne veut des éoliennes, même offshore, toute l’électricité hydrique de grande capacité possible est utilisée, il reste le solaire pas très rapidement rentable, demandant de grandes surfaces perdues si juste des panneaux dans des champs et en général propriétés privées si baties… Difficile équation pas solvable rapidement!
KlingonBrain
Les tarifs de l’énergie sont la conséquence, directe et inattendue, des décisions qui ont été prises par l’Europe contre la Russie.<br /> Pendant qu’on nous dit que la Russie va y perdre des plumes, économiquement, la propagande russe, dit aux Russes que nous, Européens, mangeons de la bouffe pour chiens et chats…<br /> Et qu’on est donc plus touchés par ces mesures qu’eux, propagande quand tu nous tiens.<br /> Les Russes sont ⁣:crazy_face:, et nous aussi pour avoir pris des décisions unilatérales dont nous sommes perdants, et pour lesquelles, aucune réflexion n’a vraiment pas été faite sérieusement, nous avons agi sur le coup de l’émotion, on en voit les résultats de loin et dans nos portefeuilles.<br /> Ce n’est pas du tout une décision irréfléchie prise sur le coup de l’émotion.<br /> Pour la faire courte, nous n’avons pas le choix.<br /> La réalité, c’est qu’il n’existe que deux solutions. Soit de plier devant Moscou, soit de défendre notre indépendance.<br /> Manifestement, les grandes périodes d’abondance ont fait oublier à certaines générations que le beau temps n’est jamais éternel. Et que parfois, il faut savoir aussi affronter des tempêtes et se serrer les coudes.<br /> Les guerres sont rarement intelligente et profitables aux peuples. Mais quand elles sont commencées, il faut les gagner, car malheur au vaincu.
MattS32
Nmut:<br /> toute l’électricité hydrique de grande capacité possible est utilisée<br /> Et à ce propos, d’ailleurs, la longue sécheresse qu’on a connu en 2022 joue aussi un rôle dans les difficultés de production électrique : beaucoup de retenues sont largement en-dessous de leur niveau normal à cette période de l’année, et il faudra impérativement les reconstituer pendant l’hiver (pas juste pour éviter des coupures cet été, mais aussi parce que les retenues jouent un rôle pour l’irrigation, voire l’alimentation en eau potable), ce qui implique de limiter la production hydraulique durant l’hiver.
soaf78
Le offshore près des côtes est une galère pour les pêcheurs, en mettre plus loin et produire sur place de l’hydrogène est une piste par exemple.<br /> Le solaire posé sur le sol n’est pas une bonne idee, par contre couvrir tous les parkings et airs d’autoroutes de panneaux serait plus judicieux.<br /> J’ai aussi vu un reportage sur des panneaux à 6m de hauteur qui permettaient des cultures ombragées et leur récolte mécanique.<br /> En plus de l’hydraulique on peut aussi utiliser les forces marémotrice et houlomotrice qu’on a trop peu exploitées en France.<br /> Tout ça pour dire qu’il n’y a pas de solution miracle mais un mix de solutions évolutives et adaptatives qu’il faudra ajuster au fur et a mesure de l’évolution du climat pourrait nous permettre de moins subir la situation
kyaude
Vous avez parfaitement raison, je préfère me serrer la ceinture que de prendre des bombes.<br /> Nous sommes entrés dans un conflit parce que nous sommes trop dispendieux, ce mafieux de Poutine n’est qu’un aléa historique. La situation actuelle est inéluctable au regard des ressources nécessaires à notre mode de vie issu d’un libéralisme débridé dans un contexte fini. Les lois de l’équilibre naturel de gré ou de force seront appliquées.
Maspriborintorg
En Suisse, l’augmentation de l’énergie électrique est comprise entre + 15% et plus 50%.<br /> Rien à voire avec les facteurs annoncés dans l’UE!
Maspriborintorg
Utiliser les toits pour le photovoltaïque ne se fait pas au détriments des terrains agricoles!
Nmut
Pour les panneaux dans les champs, si! <br /> Mais bien sûr il faut d’abord utiliser les surfaces non disponibles à l’agriculture ou baties!
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Samsung publie (enfin) un correctif pour ses SSD 980 PRO
Discord perturbe la fréquence mémoire des GeForce : corrigeons le problème
Ear (2) : les futurs intras de Nothing fuitent en photo, petits ou grands changements ?
AMD annonce le prix et les dates de disponibilité de ses Ryzen 7000X3D
Unpacked 2023 : Samsung dévoile ses nouveaux Galaxy Book3, prêts pour un face-à-face avec Apple ?
Samsung Unpacked 2023 : meilleurs... et plus chers, découvrez les nouveaux Galaxy S23
Artifact, cette appli propulsée par l'IA à mi-chemin entre TikTok et Google News
Comment ChatGPT a changé les plans de Google
Mars : Perseverance a complété sa réserve de secours d'échantillons
Partage de compte sur Netflix : ça ne va pas être simple (mais on vous explique)
Haut de page